Venez incarner votre propre Personnage dans l'univers du Manga One Piece et parcourez les Mers de ce Monde en combattant pour vos Rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Île Des Géants [PV Balrog]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balrog
Shichibukai | Terreur Des Abysses
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 16/05/2009
Rang : Shichibukai
Prime/Grade : Ex-800.000.000 Berrys

MessageSujet: L'Île Des Géants [PV Balrog]   Dim 17 Mai - 11:26

...::: Sur Les Mers Du Nouveau Monde, Aux Alentours De Erbaf :::...
[1/5]


A
u loin, une île. Et pas n'importe laquelle. Erbaf, l'île des Géants. Assez réputée dans le Nouveau Monde, car étant une des seules, voire la seule, à abriter les plus grands Guerriers au Monde, les Géants. Et qui dit Géant dit énorme, immense, d'après ce que disaient les Livres, cette île abrite environ cinq-cent habitants, soit cinq-cents Géants. La logique veut que la Taille de l'île soit proportionnelle à ses habitants. Et c'est pourquoi Erbaf est l'île la plus grande du Nouveau Monde, s'étant sur des Kilomètres et des Kilomètres carrés. Tout est quintuplé de taille ici, un humain normal qui n'a jamais mit le Pied ici soit croit dans un autre Monde, et l'inverse est aussi vrai, un Géant qui visite une île pour les humains de taille normale croirait avoir des Fourmis à ses pieds. Bref, tout ça pour dire que la Race des Géants est si spéciale qu'ils doivent avoir leur Monde à eux, le fait qu'ils soient rares font qu'ils peuvent se permettre de vivre dans une île à eux. Cohabiter avec des Humains est impossible pour eux. Ces Géants vouent un culte particulier à Erbaf, le Dieu De La Guerre, auquel ils ont donné le Nom de l'île. Toutes leurs décisions reposent sur Lui, tous leurs problèmes sont ramené à ce même Dieu. Beaucoup de ceux qui ont un minimum de connaissances à ce Sujet trouvent cela stupide ; et pour cause. Mais n'allez pas dire une telle chose devant des Géants, ou vous serez réduits en charpie. Les humains ne viennent pas s'aventurer sur Erbaf pour multitudes de Raisons, mais certains viennent car les Rumeurs qui courent au sujet des Géants donnent envie. Pour des Combattants en quête de puissance, l'île qui abrite les Meilleurs Guerriers au Monde, c'est forcément un Lieu à aller "visiter" non ?


Si vous connaissez un minimum Balrog, alors vous devinerez aisément le pourquoi de sa venue. Lui était un de ceux qui n'étaient jamais venu sur cette île gignatesque, une île qui se repère de très loin. Il avait lu dans divers Livres empruntés des Informations par-ci par-là sur Erbaf ; et logiquement, il avait immédiatement voulut se mesurer aux Géants. Un ami lui avait rapporté quelque chose à propos de l'île des Géants. Ce dernier était un ancien Shichibukai qui était lui-même allé sur l'île des Géants pendant quelques temps. Enfin, quand je parle d'ami, c'est plutôt un Membre de sa Famille. Et quand je parle de Membre de sa famille, voyez le comme son père. Le Shichibukai de la précédente génération, le Bras Droit De La Famille Scheinzel, mais également le père de Balrog. Scheinzel "Jinbutsu" Saishin. L'homme qui avait entraîné et éduqué Balrog pendant des années et des années, lui s'était rendu sur Erbaf du temps où il était encore un Shichibukai. Ses paroles étaient claires, distinctes. Cet homme ne parlait pas beaucoup ; en revanche, quand il parlait, ce n'était ni pour mentir, ni pour se vanter ou autres. Là, il avait exactement tenu ces propos à Balrog.



.........................................


-Tu te rappelles, Balrog, la fois où je t'ai parlé d'Erbaf, l'île des Géants ? Sûrement pas, car tu étais encore jeune. Cette fois-là, je revenais à peine d'un voyage d'une semaine sur cette île. En tant que futur Guerrier, tu iras obligatoirement voir là-bas un jour. Et quand ce jour arrivera, si tu n'as pas suffisamment de connaissances à leur propos, tu pourrais y laisser la vie, crois-moi. Même moi qui ait affronté des adversaires surpuissants, de vrais Monstres, j'ai rarement vu quelque chose pareil. Il y a quelque chose que tu ne trouveras ni dans les Livres, ni autre part ailleurs, car peu de gens qui ont fait cette erreur sont revenus en vie de l'île des Géants. Ne t'avise surtout pas de critiquer leur coutumes, leur mode de Vie, leur Être. Vois-tu, ils sont susceptibles, plus que tout être au Monde. Ils vouent un Culte comme tu n'en verras jamais ailleurs envers le Dieu Erbaf. Si tu vas là-bas, fais attention à ce que tu dis. Le combat, c'est leur vie. Un "Combat D'entraînement", est en réalité un Combat qui peut te mener à la mort. Un seul de leur coup peut te plonger dans un Profond Coma. J'ai reçut un Coup de Poing d'un des Géants, un coup qui me marquera toute ma vie. Je n'ai pas été assez prudent, si je n'avais pas eu ce corps surentraîné, cette taille bien supérieure à n'importe quel Humain, je ne serais pas ici pour te raconter cela.


.........................................


Balrog se souvenait d'un des seuls récits que lui avait fait son père. Il se souviendrait de ce discours toute sa vie, mot pour mot. Aujourd'hui, son Navire faisait cap vers Erbaf, cette fameuse île. L'équipage à bord du Navire, Balrog se tenait en haut du Mat, droit comme un I, la pointe des pieds en équilibre sur le fin bout de Bois. Il scrutait l'horizon ; Erbaf était en vue depuis tout à l'heure, pourtant Balrog avait comme le sentiment qu'ils ne s'approchaient pas, cette île semblait grossir encore et encore au fil des minutes, des Heures. Balrog méditait sur cette île en repensant au passé. Son équipage s'agitait en bas, certain se préparaient à l'accostage, d'autres, s'étonnant de l'immensité de cette île en parlant à leurs compagnons. L'équipage du Shichibukai était constitué d'une trentaine d'hommes, par rapport à d'autres, ce n'était pas énorme, pourtant Balrog avait plus confiance en eux que tous les autres, il avait supervisé leur entraînement. Mais avec ce que lui avait raconté son père Saishin, avec ce qu'il voyait en face de soit, avec ce qu'il ressentait des auras Guerrières et Meurtrières des Géants, il ne voulait pas prendre de risque. Alors que l'accostage approchait, que l'île était à une trentaine de minutes d'ici-là, la silhouette de Balrog bougea, toujours ces jambes tendues, collées l'une à l'autre, la pointe des pieds se touchant, des pirouettes dans les airs. Balrog d'un bond donc se retrouva à la surface de l'eau, c'était étrange à voir, Balrog se tenait juste à la surface de l'eau, la pointe de ses pieds effleuraient l'eau, sous ses pieds, dans la Mer donc, on pouvait voir un Tourbillon sur créer, Balrog maniait son pouvoir des Ondes pour créer ce phénomène et donc se tenir à la hauteur de l'eau. Les Membres de son équipage le regardaient, attendant qu'il explique. Balrog ne tarda pas à prendre la parole, les mains sur les hanches, le regard grave.



-Désolé, les amis. Pour le coup, vous ne pourrez pas m'accompagner sur cette île. Vous ne savez que peu de choses sur ces Géants, et il est trop tôt pour vous de vous aventurer sur ce Territoire. Si je vous dis ça, c'est que moi-même je ne suis pas sûr de survivre à ce que je vais faire. Ma détermination est plus forte que tout. Mais faites-moi confiance, je ne mourrais pas. Changez de Cap, accostez pas loin d'ici, je vous retrouverez. Akeru, tu utiliseras ton Lance-Rocket tous les jours à 16 heures vers le Ciel pour que je vous repère. Si jamais au bout de deux semaines je ne suis pas revenu, c'est que je ne serais plus de ce Monde. A la Prochaine !





Balrog attendait le départ des Membres de son Équipage qui changèrent de Cap sans broncher, le Shichibukai savait se faire respecter bien sûr, il ne voulait pas entraîner ces hommes avec lui sur une île qu'il connaissait sans connaître. Une fois le Navire éloigné, Balrog se tourna et se propulsa grâce à son pouvoir vers l'île. Fendant les flots, il laissa échapper deux grosses Vagues de chaque côté de ses pieds, avançant à grande Vitesse, il se dirigeait vers l'île des géants, Erbaf. Il avait quelque chose en tête, et si vous connaissez bien Balrog, vous pouvez deviner qu'il s'apprête à faire quelque chose de fou. En faisant ça, il avait peu de chances de survivre, mais s'il voulait devenir LE plus Fort, alors il devait le faire. Après Cinq Minutes de Vitesse pleine, Balrog accosta sur l'île. Tout était énorme ici, il était obligé de lever la tête pour regarder une simple plante. Son aventure, courte ou longue, allait commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balrog
Shichibukai | Terreur Des Abysses
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 16/05/2009
Rang : Shichibukai
Prime/Grade : Ex-800.000.000 Berrys

MessageSujet: Re: L'Île Des Géants [PV Balrog]   Jeu 21 Mai - 14:56

...::: L'Arrivée Sur Erbaf :::...
[2/5]


Un bruit d'éclaboussement d'eau se faisait entendre. Balrog arrivait. De part son Pouvoir, sa Vitesse, sa Puissance, sa Détermination, et bien d'autres choses encore, il allait faire quelque chose d'insensé. Un abruti finit, oui. Mais quand on voulait devenir le plus fort, il fallait passer par des étapes. Il fallait de la Folie. Il fallait du Courage. En fait, il fallait toutes les qualités que l'on pouvait avoir, mais la plus importante restait la Volonté. Sans Volonté, on ne pouvait pas passer des journées et des journées à s'entraîner sans relâche. Sans Volonté, on ne pouvait défier des adversaires dits "plus forts". Sans Volonté, on ne pouvait pas aller défier les Géants. Voilà ce qu'allait faire le Shichibukai Balrog, "La Terreur Des Abysses". Provoquer les Géants en Duel, et les vaincre. Il savait qu'il pouvait y arriver, c'était une certitude, encore fallait-il un peu, voire beaucoup de chance, et toutes les autres qualités qui font que le Destin est avec vous. Le Discours de son Père Scheinzel Saishin était resté dans sa mémoire, il l'avait repassé en Boucle des centaines et des Centaines de fois ; aujourd'hui,il s'était décidé à y aller. Pour lui, son honneur, sa Volonté. En tant que Fils d'un des plus puissants Scheinzel qui ait existé, il se devait d'être aussi, plus fort que lui.


Bref, voici beaucoup de raisons, des explications de pensées, des précisions à propos de Balrog. Le Pourquoi de son idée suicidaire. Après quelques minutes de "course" pour arriver sur Erbaf, Balrog posa pied à terre, sur l'île. Il n'y avait pas de Garde en particulier, simplement des Géants à l'entrée de l'île. Tous mesuraient une taille incroyable... des Géants. Balrog, du haut de ses deux mètres dix, bien plus grand que la plupart des humains, se sentaient comme un vulgaire insecte en face de ces Guerriers du Nouveau Monde. D'ailleurs ces Géants le dévisageaient de leurs yeux proportionnels à la taille de leur corps, ils étaient assis les Bras Croisés, en position de Lotus. Ils avaient l'air d'être Bons Vivants, qui aiment faire la fête et boire. Mais ils possédaient également des Armes gigantesques : Haches, Lances, Épées... Quand Balrog se pointa face à eux, impassible, les Bras croisés lui-aussi, ils le dévisagèrent donc un moment avant de se lever, pour impressionner encore plus de part leur taille et sans doute rappeler qu'ici était leur Territoire. L'un d'eux portait une grande armure, un Casque et une longue Barbe. Il se tenait à la droite de l'autre, moins large mais avec des Muscles plus fins. L'un d'eux prit la Parole.



-Humain, que viens-tu faire ici, à Erbaf, Terre Des Géants ? Annonce ta Venue ou tu serviras d'Offrande au Dieu Erbaf !



Balrog resta impassible, comme toujours quand il s'agit d'étranger. Il restait les bras croisés, il ne regardait même pas le géant dans les yeux. Du moins pendant un instant, il réfléchissait à la tournure qu'allait prendre sa Demande ; il leva donc la tête pour fixer lourdement le Géant dans les yeux et ne put s'empêcher d'avoir un Sourire en Coin quand il exprima sa demande. Il était déjà excité, son corps voulait du Combat inconsciemment. Rester devant deux Grand Guerriers frémir. Il rétorqua en haussant la voix pour qu'il puisse se faire clairement entendre par les Géants pour éviter qu'ils aient à se baisser.


-Je vais aller Droit Au But, Guerriers d'Erbaf. En tant que Guerrier ayant pour But de devenir le plus Fort, moi, Scheinzel Balrog, je demande un Duel avec le plus Puissant Guerrier de cette Île !






Quelle chose insensée, demander directement un Duel avec le Combattant le plus puissant de Erbaf, sans doutes encore une de ces folies. Balrog pensait que si il devait affronte les Plus Puissants Guerriers Au Monde, autant affronter le plus fort. S'il gagnait, il pourrait avoir la certitude d'être devenu beaucoup, beaucoup plus fort. Il avait certes de grande chance de Mourir, le Corsaire n'était pas bête à ce point-là. Il savait pertinemment et avait la conscience que ce qu'il faisait pouvait entraîner sa Mort, il s'était cependant beaucoup entraîné en vue de ce jour-là, celui où il ferait ce Pari fou de risquer sa Vie comme il ne l'avait jamais fait pour avancer dans la Conquête du Titre qu'il convoitait. Les Géants furent surpris de sa Réaction ; d'ailleurs ils en rirent un moment, ce qui ne fit pas fléchir Balrog. Leur réponse fut claire ; ils acceptèrent la demande du Shichibukai et l'emmenèrent dans l'Arène Principale de l'ile d'Erbaf. Là où les Combats les plus Énormes avaient lieu. Balrog était debout telle une fourmi dans ce Public uniquement composé de Géants qui voulaient voir un Combat incroyable, mais qui savaient déjà qui allait gagner. L'adversaire, le géant, le Guerrier qui se tenait devant lui était donc le plus Puissants de toute l'île. Un Homme qui n'avait connu la défaite quà une seule reprise : Contre l'ex-Shichibukai aujourd'hui défunt, Scheinzel Saishin. le père de Balrog en personne. Après cette défaite, il s'était surpassé et entraîné encore plus et avait progressé. Devenu aujourd'hui bien plus fort, il se tenait contre la Descendance de l'homme qui l'avait vaincu.


-Toi, Guerrier du Nouveau Monde, m'a défié. De part ton nom, j'ai appris que tu es le Fils du seul Homme qui m'a vaincu jusqu'à maintenant. Je n'ai jamais pu avoir ma Revanche, mais aujourd'hui, je considère qu'en te battant, toi, son fils, j'aurais pris cette Revanche que je désirais tant. A l'époque, et encore aujourd'hui, on me considère comme le plus Puissant Guerrier de Erbaf. Par notre vénéré Dieu, tu dois le savoir si tu es bel et bien le fils de Saishin, le Combat est notre âme. Perdre un Combat signifie mourir. En perdant ce combat il y a longtemps, j'ai subis une humiliation pire que la mort : Saishin m'a laissé en vie ! je ne pouvais lui pardonner mais en tant que Guerreir, il avait le choix de Vie ou de Mort sur moi. Mais j'arrête mon Baratin, affrontons-nous ! Par la foie du Seigneur Erbaf, que le Meilleur gagne !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balrog
Shichibukai | Terreur Des Abysses
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 16/05/2009
Rang : Shichibukai
Prime/Grade : Ex-800.000.000 Berrys

MessageSujet: Re: L'Île Des Géants [PV Balrog]   Dim 24 Mai - 20:10

...::: Un Combat Intense : Balrog VS Kojin :::...
[3/5]


Kojin, tel était le nom du Guerrier d'Erbaf, du plus Fort Géant de l'île, qui se tenait en face de Balrog. Sa Hache à la main, le sourire au Visage, il fixait le Shichibukai avec une seule envie : commencer ce Combat. Après avoir laissé échapper des paroles de sa bouche pendant un instant, il était prêt au combat et Balrog répondit à sa salutation par un signe de la Main. Ensuite il se mit en position de Combat, repensant à tout ce que lui avait dit son Feu Père Scheinzel Saishin au sujet des Géants, et la première des Choses était d'être vigilant. Malgré leur Taille, les Géants sont surentrainés et donc très rapides, il ne faut pas les sous-estimer à ce Sujet. Un combat n'est jamais finit avec eux et ils font preuve d'une résistance à toute épreuve, rien n'est jamais finit. Ca tombait bien, avec Balrog non plus mais là c'était différent. Le Capitaine Corsaire voulait éviter de dévoiler son Pouvoir de suite pour pouvoir mieux surprendre Kojin mais il sentait bien que ce serait difficile. Balrog s'était mis dans une position spéciale, les jambes bien fléchies, les paumes de mains tendues, les doigts recroquevillées vers l'intérieur, le corps en tension permanente et le regard rivé sur l'adversaire. Pendant une minute, Balrog et le géant se regardèrent jusqu'à ce que le Plus Puissant Guerrier d'Erbaf passe à l'attaque.





Une frappe surpuissante, faisant trembler toute l'île, Kojin ne s'était pas retenu, son Bouclier dans l'autre main, il avait frappé de toute sa force sans se soucier de ce que pouvait adevnir son Adversaire. Sans les conseils de son Père, Balrog serait déjà mort sur le coup, car tout combattant pouvait logiquement sous-estimer les Vitesse d'un géant à cause de leur Taille mais quand on est surentrainé et le plus fort Guerrier de l'île, on est aussi rapide qu'un Combattant de première classe avec la puissance et l'envergure en plus. Le Shichibukai avait put esquiver le coup de justesse, une simple roulade ne suffisait pas, ila vait incliné ses jambes sur le côté et concentré son centre de gravité sur la Jambe Gauche, de ce fait il put se propulser avec légèreté sur le côté et esquiver de peu le coup du Géant. Mais ce même géant ne s'arrêta pas là, il abattit son Bouclier sur le Capitaine Corsaire, Balrog avait un Genoux au sol mais se propulsa d'une jambe en arrière, aidé par la suite par ses mains pour faire des Sauts-Périlleux en enchaînement pour ainsi parvenir à s'en sortir de peu ! Il décida qu'il était temps de contrattaquer, sinon il pourrait y laisser la peau, déjà là il s'en était sorti de justesse.


-Seikô Shôgeki.


Balrog allait devoir utiliser de sa tête pour venir à bout de ce Guerrier et c'est ce qu'il fit. Quand on cherche le point faible d'un géant, c'est forcément sa taille sans prendre en compte la Vitesse. Il est difficile pour Un Géant d'éviter une attaque basse mais le plus efficace -Balrog y avait réfléchit- était de lui aire perdre l'équilibre. Et comment faire ça ? Pas la force en tout cas, car cela ne servirait à rien vu son poids. Non, c'est son point d'appuit qu'il faut détruire. Pas le sol, il pourrait trop vite se rattraper, mais ses Chaussures. En les tranchant, le géant perdrait logiquement l'équilibre. C'était le but de l'offensive de Balrog à l'instant, utiliser une Onde qui se propagerait des deux Côtés de son Corps, des Ondes précises qui auraient pour but de trancher la Chaussure entre le pied et la semelle. Le Géant s'attendait à tout sauf ça et inévitablement, il perdit l'équilibre, basculant à la renverse. Balrog devait profiter de ça, c'était une de ses seules chances de gagner le Combat. Au Taquet, il bondit puissamment et dans les airs, il arriva à deux mètres du visage du Géant, avec une expression qui en disait long sur son Etonnement, surtout que Balrog restait Lucide, il plaça ses deux paumes de main vers l'avant et il lança alors.


-Kyou'Ryôku Shôgeki.


De part ses deux paules de main, il concentra son pouvoir à l'intérieur et le Condensa pour ensuite le projetter sous la forme d'une Onde puissante et destructrice qui avait pour but de miser comme vous l'aurez compris uniquement sur la puissance destructrice pure. Pas de point précis visé, si ce n'est un point large du visage : la bouche du Géant. C'était ce point-là que Balrog visait, le géant en train de tomber ne put éviter cet impact surpuissant, un bruit assourdissant suivit l'attaque suivit d'un tremblement de terre, le Shichibukai avait mis une puissance colossale là-dedans. Mais le géant en avait encore en réserve, alors qu'il recrachait du Sang, il profita de sa taille pour balayer le corps du Corsaire de sa pusisante jambe et l'envoyer valser dans le décor, Balrog ne s'y attendant pas fut expédié et détruit un rocher avant de se plaquer contre le Mur de l'arène. Il avaiot subit de gros dégâts. Le coup lui avait presque brisé la Nuque et même la Colonne Vertébrale. Le Géant était mal en point et se releva, le sourire au visage.



-HEEBABABABABABABABABABA !! Voilà un adversaireintéressant ! Tu es bien digne de ton père !! HEEBABABABABABABABABABA !! Je te félicite pour cela mais ça ne se reproduira pas, à nous deux, Guerrier du Nouveau Monde !! HEEBABABABABABABABABABA !!!!




Le Géant riait de bon coeur, il était heureux, heureux de s'amuser dans un Combat vraiment intense. Balrog ressentait la même chose mais il ne l'exprimait pas, il restait cocentré, sachant que la moindre erreur serait fatale. Le Guerrier d'Erbaf avait subit de Lourds Dommages mais tenait encore debout et pouvait parfaitement combattre, quel Monstre, Balrog n'en revenait pas, même après ce que lui avait dit l'ex-Shishibukai Saishin, il ne croyait pas ce qu'il voyait, il avait envoyé sa plus puissante Onde dans la Bouche du Géant... Il se remit rapidement en position de combat et il attendrait l'attaque suivante du Géant, le Combat avait à peine commencé et on sentait que tout pouvait basculer d'un moment à l'autre. C'est Kojin qui attaqua donc à nouveau avec sa Hache, Balrog plissa les yeux et s'était là préparé, il avait bondit du plus haut qu'il le pouvait alors que le Géant avait à peine bougé son bras, de ce fait il avait donc anticipé et s'était placé sur le bras de Kojin, il grimpaità toute vitesse vers son visage. Le Guerrier de l'île des Géants ne le voyait pas d'un bon oeil et il agita violemment son bras dans tous les sens ; rien n'y fit, Balrog tenait bon et soudainement il projeta une Onde de part la plante de ses pieds, ainsi non seulement il infligea de gros dommages internes au bras droit de Kojin, mais en plus il pouvait se projeter à nouveau vers le visage, sauf que là il attaqua dfifféremment.



-Hiromeru ... Shôgeki.


Il plaça ses deux jambes de chaque extrêmité du cou du Géant, et bien qu'il eut du mal, il put parvenir à ce qu'il espérait, de ce fait il restait fixé au géant et ensuite il propagea de tout son corps une violente Onde destructrice qui se propagerait dans tout le corps de Kojin, ces dommages étaient uniquement internes et provoquaient donc de sérieux dégâts, normalement c'en était finit de ce combat, Balrog était exténué, le géant tomba au sol, recrachant du sang, les yeux révulsés. Il venait de se faire vaincre par le Shichibukai qui avait ingénieusement combattu, mais à quel prix, il avait reçut un coup de plein fouet et il le sentait encore, il rattérit au sol et posa un genoux, le poing droit au sol, il recracha du sang, en se tenant la nuque. Il ressentait encore des dommages et pouvait perdre conscience à n'importe quel moment, il avait même faillit y erster. Mais il avait vaincu le plus Grand Guerrier de l'île... Après 5 minyutes d'acclamations et applaudissements de la foule en délire, Balrog perdit connaissance, il tomba lourdement au sol. Le Coup de tout à l'heure lui avait fait énormément mal, les ondes surpuissantes qu'il avait propagé l'avaient fatigué aussi. Quand il se réveilla, il était toujours allongé au même endroit, le Géant Kojin était réveillé, les jambes croisées. Il souriait mais sa déception était visible sur son Visage.


-Je te félicite, Balrog. Tu m'as vaincu, moi, Kojin, plus puissant Guerrier d'Erbaf ! Je me demande si ce titre me revient encore... Comme je l'ai fait avec ton Feu Père Saishin, je m'entraînerait encore et toujours. Dans dix ans, nous nous reverrons et je t'affronterais à Nouveau !! Je sais, moi, Guerrier D'Erbaf, je passe pour nu Traître devant le Dieu Erbaf en parlant comme si tu allais me laisser la Vie sauve, aussi je ne te prierais pas de le faire. Alors, que décides-tu, Shichibukai Balrog ?


Balrog sourit et il rétorqua, serein et sûr de lui.


-Je te laisse la vie sauve, Kojin. Nous nous reverrons dans 10 ans et je serais encore bien plus fort. Cette fois, je resterais debout, je ne m'évanouierais pas. J'ai encore beaucoup de progrès à faire. A la prochaine, Kojin, et vous autres, Guerriers d'Erbaf. Je vous remercie pour ce Duel.




Et sur ces mots, Balrog disparut de la vue des Géants, il resta sur l'île un moment pour se reposer et prendre du bon temps, mais également se soigner et s'entraîner. Quand il eut récupéré, une semaine plus tard, il aperçut le signal de son équipage et rapidement, il utilisa son pouvoir en projetant des Ondes pour se propulser jusqu'au Navire où il retrouva les Pirates de son Equipage. Il leur compta son Histoire, un Combat Titanesque qui l'avait fait progressé comme jamais. Il avait encore du Chemin à parcourir, car il ne considérait pas cette Victoire comme telle, il ne savait pas pourquoi mais c'était ainsi. C'est ainsi que le Corsaire, après avoir vaincu un Géant, le plus Puissant d'Erbafn, reprit la Mer sur le Nouveau Monde.



[Prochaine Destination : ??]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Île Des Géants [PV Balrog]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Île Des Géants [PV Balrog]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morgoth et Gothmog le balrog
» Vos Balrog
» Pour les fénéants ^^'
» Galerie Balrog (update)
» Balrog

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection ~ V2 :: Nouveau Monde :: Erbaf-
Sauter vers: