Venez incarner votre propre Personnage dans l'univers du Manga One Piece et parcourez les Mers de ce Monde en combattant pour vos Rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée à Water Seven

Aller en bas 
AuteurMessage
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Arrivée à Water Seven   Jeu 14 Mai - 23:42

Couper l'acier:1/10


Voila des semaines que l'équipage du Bloody Butterfly naviguait sur Grand Line, quand ils aperçurent au loin une île. Le temps était couvert, le vent soufflait dans les voiles, formant alors des formes onirique laissant rêveurs les gens normaux. Oui, elle utilise ce terme car elle ne se qualifie pas de normale. La normalité est tellement banale, la normalité tue les rêves avant même qu'il n'ai eu le temps de naitre, et ça elle ne pouvait se le permettre. Si ses rêve disparaissaient, elle disparaitrait sans doute avec.

Alors qu'une dizaine d'hommes étaient affairé à manier le grand bâtiment, elle s'amusait tranquillement dans sa cabine. C'était un endroit luxueux d'environs cinq mètre carré et bien évidemment il s'agissait de la cabine la plus luxueuse du navire. Les murs était recouvert de photo publié par les journaux, toutes en rapport avec elle, mais quelque unes se distinguait. Tout d'abord, l'espace mural semblait avoir été aménagé pour ne laisser au centre qu'un seul cliché, un vieux cliché datant d'avant sa naissance, un cliché qui représentait à la fois son espoir et son passé, cette photo était s'elle de sa mère. Il s'agissait la de l'unique souvenir existant d'elle que possédaient Suigyoku, et elle y tenait beaucoup.

Des fins colliers de perles ondulait au rythmes des vagues, accroché sur le murs surplombant la tête de son lit, un mastodonte de bois qui prenait une bonne partie de l'espace dans la pièce. Sur son bureau, qui était plus petit, était disposé divers cartes maritime qu'elle parvenait à lire tant bien que mal, n'ayant pas les même compétences que celles d'un vrai navigateur. Rapidement, elle nota sur un bout de papier les personnes qu'il manquait à son équipage, afin de ne pas oublier.La mémoire est quelque chose de terrible, encore plus pour Suigyoku que pour les autres car elle se rend parfois compte que certaines heures de la journée disparaissent, et il lui devint impossible alors de se souvenir ce qu'elle faisait. Elle réfléchit. Tout d'abord, il n'y avait personne pour réparer le navire en cas d'intempérie, c'était problématique. Ensuite elle galérait avec les cartes maritimes et les directions à prendre, un navigateur serait sans doute des plus utiles.

The Inhuman Butterfly trouvait l'ambiance mortelle sur le bateau, dans le mauvais sens du termes malheureusement, un musicien ou un compteur serait du plus bel effet. Si vous avez bien lu la description qui vient d'être écrite, vous aurez peut être remarqué qu'il y a quelque chose d'étrange. Suigyoku parle de membre de son navire comme elle parle de meuble. En effet, elle pense que les être humains sont pour la plupart interchangeable. A quoi bon sacrifier du temps et de l'argent avec une personne capricieuse quand un petit jeunot innocent et moins contraignent se propose pour faire le même job?

Mais ces derniers temps elle était plutôt contente de son équipage, les dernière pendaison remontait à quelques mois de cela, et il semblait que plus personne n'osait désormais ce rebellait contre la jeune et jolie femme. La beauté... C'était une des choses qui la fascinait, la beauté permet tant de choses que les gens ne l'ayant pas ne comprennent pas. La beauté peut avoir les même effets que du miel sur des abeilles, elle séduit les gens et permet de les amener dans la direction désiré, comment les être humains peuvent être aussi crédule?

Elle était en pleine discussion philosophique avec elle même, Kintoki n'étant pas sur elle, quand un membre de l'équipage frappa à la porte de sa cabine pour la prévenir qu'il arrivait sur une nouvelle île. En regardant pendant un moment les cartes maritimes qu'elle possédait elle conclut qu'il arrivait sur Water Seven... Une île où il ne faisait pas bon de provoquer des ennuis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   Jeu 14 Mai - 23:58

Couper de l'acier:2/10


Water Seven... La voila désormais à terre, son bateau et le reste de son équipage étant resté dans les quais. Suigyoku connait ses hommes et sait qu'il sont incapable de se tenir correctement dans une ville, incapable de ne pas picoler dans les tavernes jusqu'à ne plus pouvoirs marcher. Incapable était un bon mot les définissant... Oh, bien sur ils savaient faire des tas de trucs comme laver, tenir la barre et lui cirer les bottes, mais ils faisait aussi parti des plus grand loosers de l'histoire des hommes pitoyable de cette planète, atteignant des sommets dans la stupidité et l'abrutissement profond, domaine ou ils étaient vraiment les meilleurs, et de loin.

Sur ses pensée sympathique concernant son équipage, Suigyoku flânait dans les rues de Water Seven. Elle n'avait aucune idée de combien de temps prendrait le log pose à recharger mais elle était patiente, elle attendrait. Elle avait déjà attendu pendant tellement d'année avant d'être elle même, avant la transformation de la chenille en papillon. Mais toujours cette question, Pourquoi? Pourquoi la haine et la cruauté, pourquoi ce désintérêt total du monde, pourquoi ce penchant malsain pour les côté malsains de cette vie malsaine? Mais bien sur, comme toujours la réponse était simple, la solution de cette énigme tordue qui résonnait chaque jours, chaque heures de sa vie dans sa tête est tout simplement Pourquoi pas. Qu'es ce qui m'empêche de le faire? La morale?La loi? Ce ne sont que des simples barrières limitant la vie banale et sans intérêts de tas de gens banal et sans intérêts comme ceux qui marchait à ses côté, de simple habitant d'une ville condamnait à subir les chocs violents des tempêtes, les vents froids du crachin, le dur boulot du charpentier comme seul revenu. Quelle bande de cafards, des insectes rampant dans tout les sens, désorganisé au possible mais persuadé que leur système est quelque chose d'intelligent, d'utile. Un système pour lequel ils sont pour, érigeant eux même les murs de leurs prison psychique.

Suigyoku n'ayant rien d'autre à faire, elle alla simplement voir l'armurier. Le souffle des forges, la beauté des lames, les embouts aux effets destructeur, crée uniquement pour apporter chaos et désolation sur le monde. Des créations magnifique, faite par la main de dieu, des instruments mortel inventé par des hommes à court d'idée pour se mettre sur le coin de la gueule, depuis des millénaire et sans doute pour les millénaires à venir. Elle se sentait bien dans ce genre d'endroit en général, c'est le genre de lieu on l'on entendrait presque le métal respirer et prendre vie.

Un déclic soudain dans son esprit, une idée latente décidé d'éclore. Elle envahit alors son crâne, dans une onde d'imagination tordue dont elle est capable. Des tas d'idée défile devant ses yeux, une successions d'image qui se rejoignent en un point commun: cette idée. Quel est t'elle cette idée? Et bien elle allait tout simplement devenir suffisamment forte pour couper de l'acier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   Ven 15 Mai - 19:40

Couper de l'acier: 3/10


Lentement et majestueusement, Suigyoku déambule dans l'armurerie, ses longs cheveux blond ondulant à chacun de ses pas, captant le regard des quelques clients et du gérant. Après une bonne demi-heure de flânerie, et étant donné que peu de sabres sont réellement intéressant, elle se dirige d'un pas plein de grâce vers le gérant, qui parait tout d'un coup fiévreux. Armé de son plus beau sourire, Suigyoku s'approche du gérant.

-Bonjour, je serait à la recherche de matériaux brute, de l'acier en plaque plus particulièrement. Vous devez sans doute en avoir pour des prix très raisonnable, n'es ce pas?

Le pauvre homme, qui est déjà d'un âge bien avancé, semble sur le point de fondre sur place, des gouttelettes de sueurs dégouline le long de ses tempes. Intérieurement, la jeune pirate jubilait, encore une fois elle constater la puissance de la beauté.

-Heu... Effectivement j'ai de sa en stock, combien vous en faudrait t'il mademoiselle?

-Et bien, une ou deux plaques serait suffisante je suppose...

-Bien, je vous amène ça tout de suite!

Le gérant se précipita dans l'arrière boutique, ses pas résonnait dans la petite pièce, ainsi que des bruits métalliques. Au bout de quelque minute il revient avec une plaque d'acier aussi grande qu'elle. Elle était très épaisse, et l'homme semblait inquiet

-Vous pensez pouvoir la ramenez jusque chez vous? Je peut la transporter pour vous si vous voulez?

D'un petit rire cristallin, Suigyoku montra qu'elle était d'accord. Tout d'abord la plaque fut chargé sur un chariot, puis ils sortirent tout les deux. Le vent faisait flotter ses cheveux, et lui rafraichissait les idées. Pensivement, elle réfléchissait sur quel genre de torture elle pourrai lui infliger avant qu'il ne meure...

Vraiment, il ne fait pas bon d'être en sa compagnie, surtout quand on est sans défense et pervers. Dans sa tête, elle voit déjà le corps chancelant de l'homme s'affaisser dans un dernier soupir, un râle de soulagement et d'agonie. Bien sur elle ne permettrait pas qu'il meure en un seul morceau, ce serait gâcher tout le plaisir. Peut être une oreille ou un œil arraché, à moins qu'elle ne s'occupe de lui rôtir les jambes. A nouveau son rire cristallin sortit de sa gorge. Elle n'était pas pressé après tout, elle avait tout le temps du trajet pour réfléchir à sa sculpture sur viande
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   Sam 16 Mai - 15:34

Couper de l'acier: 4/10


Enfin, les quais étaient en vue. La brise légère chargé d'embrun allait bientôt gouter à un nouveau liquide. Son bateau, le Bloody Butterfly, était amarré la, se soulevant paresseusement au rythme de la mer. Le ciel avait repris des couleurs plus sereine, affichant un bleu azur de toute beauté. Quand à elle, elle était paré d'un sourire satisfait. Son teint habituellement pâle semblait plus coloré, comme redessiné par l'impatience.

*Tu devrais te calmer un peu quand même*

Suigyoku souris. Enfin Kintoki lui parlait. Ces derniers temps il avait instauré un silence radio qu'elle ne comprenait pas, une distance froide. Bien entendu ça ne pouvait pas être à cause de son caractère dément, car la lame y était habitué et c'est elle qui l'avait provoqué. Malgré tout, elle avait était inquiète pendant un petit moment, pensant que son sabre avait perdu de son pouvoir. Force est de constaté qu'il n'en n'est rien, et que ensemble il pourrait continuer la route pendant un loooooong moment.

*Alors, tu boudais?*

*N'importe quoi, je dormais.*

*Parce que tu dors toi maintenant?*

*Quand je suis fatigué, je dors. D'habitude tu ne le remarque pas parce que tu es trop occupé à tuer, mais la tu t'ennuyait et donc tu l'a tout de suite remarqué. Quoi qu'il en soit tu devrais faire attention à ce que personne ne te remarque, il ne faudrait pas que tu te fasses arrêter.*

*Comme c'est aimable de ta part! Ne t'inquiète pas, tu me connais.*

*Justement...*


Et après ça, plus rien. Apparemment Kintoki était résigné, encore une fois elle avait gagné. Soudainement, sa tête explosa. Pas au sens littéral bien entendu, mais un mal de crâne l'assaillit d'une violence tel qu'elle faillit hurler. L'homme qui l'accompagnait, intrigué par la moue de douleur qu'elle devait afficher, s'approcha d'elle

-Tout va bien mademoiselle?


-Oui...Oui ne vous inquiétez pas. Venez, monter à bord je vous en prie, l'argent est dans mon bureau.


Il hocha les épaules et monta. A bord, le silence régnait. C'était étrange, où était ses hommes? Quoi qu'il en soit, la plaque de fer fut déposé dans un petit débarras, et Suigyoku amena son invité dans une des cabines de ses hommes. Elle passa derrière l'homme et referma la porte, puis d'un coup sec l'assomma avec le manche de Kintoki.

Deux heures plus tard, un homme fut retrouvé flottant à la surface de l'eau, ou plutôt gisant à la surface de l'eau. Et peut être même bien que le terme "homme" était inapproprié. La chose qui fut repêche était reconnaissable seulement à son visage, figé dans un air de douleur. Les yeux avait été arraché et des traces de brûlure couvrait tout le haut de son crâne, montrant que ses cheveux avait été brûlé. Un peu plus loin furent repêché un à un les membres allant sur le corps de l'homme. Les ongles avait était arraché, et encore une fois plusieurs marque de brûlure était présente. Ce qui était autrefois un homme n'était plus qu'un cadavre en kit.



[J'ai fait soft sur demande de notre cher admin, mais sinon vous auriez eu le droit à toute la dimension psychologique et aux différente descriptions des hurlements et autre bruits d'agonie poussé. Je voudrais pas faire peur au gens et leur faire penser que je suis taré IRL ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   Sam 16 Mai - 18:59

Couper de l'acier:5/10


Maintenant, Suigyoku avait le matériel nécessaire à la réalisation de son objectif: pouvoir pulvériser de l'acier comme si c'était du plastique. Il lui fallut tout d'abord nettoyer environs quatre litres de sang qui avait était répandu par terre, à cause de l'homme qui l'accompagnait. Puis ensuite elle se déshabilla et prit une douche, pour faire partir les taches. Une fois sèche, elle nettoya ses vêtements en frottant bien sur les taches, étant donné que le sang est connu pour sa capacité à rester sur les habits. C'était vraiment désagréable et surtout très peu esthétique.

Pauvre homme... Ce type à du souffrir le martyr pendant des heures, il a du prier et implorer pour sa vie, regretter des choses, penser à sa famille... Le traitement qu'il c'est vu infligé est vraiment inhumain, seul un monstre dénué de sentiments pourrait accomplir un tel massacre, une telle sculpture macabre. Voici un peu près ce que penserait un être humain normal, et ce que pensèrent à peu près les gens qui repêchèrent le cadavre en kit de sa victime. Suigyoku elle n'avait d'humain que l'appellation technique. Elle alla s'allonger dans sa cabine pour se reposer d'avoir tant travailler. Le notion du travail est une donnée très abstraite dans l'esprit de la pirate, elle associe au mot travail toutes les choses que les gens associent aux pirates. Piller une ville où un navire, c'est travailler. Tuer de sang froid c'est travailler. Être d'un sadisme et d'une cruauté à toute épreuve c'est travailler. Boire des litres et des litres de rhum, c'est travailler. Et forcément, quand on travaille beaucoup faut bien se reposer...

Tandis qu'elle sentait son esprit sombrer peu à peu dans les méandres du sommeil, elle avait la désagréable impression d'oublier quelque chose...Tant pis, elle verrait à son réveil. Tout a coup, elle fut réveiller par un cri bref et autoritaire


"Cap sur Whiskey Peak , mon grand ! Deuxième étape du plan "Royal" !!"

Elle se leva, tout sauf de bonne humeur, et alla sur le pont, la mine fatigué et les cheveux en batailles. Au loin un navire prenait la mer, commandé par un grand homme noir. Bien qu'il ne pouvait pas l'entendre à cause de la distance, elle hurla à son tour

-HEY CONNARD! YA DES GENS QUI DORMENT!

Sur ces paroles empreint du respect et de la diplomatie qui lui étaient si chère, elle partit se recoucher. Mais évidemment, impossible de se rendormir. Encore une sieste de gacher... Comme elle n'avait rien d'autre à faire, elle partit à la recherche des membres de son équipage et...ne les trouvas pas. Bien que l'heure soit propice au repos, aucun de ses hommes n'était présent sur le navire. Elle trouva juste une lettre épinglé sur la porte de sa cabine et qu'elle n'avait pas vu auparavant.

Citation :
A l'intention de Suigyoku, capitaine du Bloody Butterfly,
Tout les membres de l'équipage ont voté pour que nous partions de ce navire. Aussi je me fait la joie de vous annoncer que vous n'êtes qu'une tarée sans avenir et que notre souhait le plus cher est de vous voir morte et recouvert d'insecte mangeant la chair qui compose votre infâme personne.
Bien amicalement, et en vous souhaitant de crever le plus vite possible,
Le porte parole.

La s'en était trop. La rage déclenché par l'autre type de tout à l'heure atteignis son paroxysme. Son infâme personne? Une tarée sans avenir? Tant mieux pour eux, en si peu de temps il ne devait pas avoir trouvé de navire et serait sans doute en train de se bourrer la gueule. Tant mieux, elle allait faire la fête avec eux...

La mine sombre, dégageant clairement ses intentions de meurtres, elle se dirigea vers les bars de la ville. Après une bonne heure de recherche elle trouva ce qu'elle cherchait. Comme elle avait deviné, les pathétiques et lamentables êtres qui se disaient hommes et qui faisaient autrefois partie de son équipage était en train de boire. Et pas qu'un peu. D'un coup, elle fracassa la porte. Son entrée remarqué attira l'attention de tout le monde, mais surtout des futurs cadavres qui devinrent blême.


-Merde les mecs, c'est elle, faut se barrer!

-Alors comme ça on fait la fête et on invite pas son capitaine? J'vais vous massacrer bande de pustules immonde.

D'un geste sec elle tira Kintoki de son fourreau et fondit sur eux. Les cris retentissait jusque loin dans la rue, le sang giclait partout, que ce soit sur les murs ou sur les gens, ainsi que les membres. Quand ils furent tous mort, elle se dit que tant qu'à faire autant faire le boulot jusqu'au bout. Et c'est ainsi que le barman se fit massacrer à son tour, ainsi que la quasi totalité de l'assistance. Elle prit aussi la caisse, histoire de ne pas faire de violence gratuite, et elle sortit tranquillement.

Mais forcément, ce qui devait arriver arriva, des membres de la marine foncèrent sur elle, dénoncé par les survivants. Voyant le nombre qu'il y avait, et le fait que d'autres allait sans doute arriver, Suigyoku fuya. Derrière elle des cris résonnèrent

-Attraper la, elle et son complice!

Son complice? Suigyoku ne comprenait pas, jusqu'à ce qu'elle jette un coup d'oeil derrière elle. Un jeune homme au cheveux bleu courait derrière elle et était tout aussi inquiet par les marins. Qu'allez t'il se passer pour les deux compères?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alucard
Pirate | Second Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Second Du Bloody Butterfly

MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   Dim 17 Mai - 13:53

Water Seven ! Une magnifique ville d’eau, de calme, de charpentiers, mais aussi de Marines, m’obligeant, moi un pauvre homme a rester discret, tout sa a cause de ma profession tout a fait honorable et respectable… Bon j’arrête de vous mener en bateau : Chui un pirate, mais surtout un pirate avec une prime sur sa tête, bon pour une mer comme Grand-line 34 millions ce n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler « Une prime de pointure » mais bon c’était déjà pas mal, et qu’elle soit petite ou non je ne pensais pas vraiment que ma prime aussi basse soit elle pourrait vraiment empêcher les marines de me courir après. Donc dans ma grande discrétion légendaire je me suis posé à la terrasse d’un grand bar bondé dans une immense rue pour boire un petit verre et bouquiner tranquillement…Je posais au sol mon énorme malle en fonte trempée, commandais mon quelconque soda a la serveuse et sortit un bouquin de mon sac, intitulé « L’art des poisons et des antidotes » une lecture passionnante et au combien enrichissante, surtout pour la partie « poisons » il lui avait des photos et des croquis montrant les dégâts et la douleur, mais le plus fun c’était les recettes et les composants de tout ces poisons, détaillés a fond. Et le mieux c’était les « post-scriptum » expliquant les meilleures façons d’administrer le « traitement » à la personne, étrangement les pommes étaient les façons préférée de cet écrivain. C’était a cause de son nom que j’avais choisi ce bouquin « La faucheuse » sa m’avais fait marrer, et puis surtout c’était une légende, un des membres de l’équipage du célèbre et terrible Barbe-Noire, et surtout c’était le médecin de cet équipage, une sorte de « sensei » pour les doc’s sadiques donc un modèle idolâtré pour moi…Enfin bon je passais le temps tranquillement a siroter sodas sur sodas et a lire mon livre. Quand, au bout d’un long moment de détente paresseuses et de calme incroyablement bien venu après 2 jours sans dormir. Pour la petite anecdote je voyage d’équipage en équipage en tant que simple médecin, mais a cause de mon mauvais caractère, je relevais mes pouvoir de fruit du démon à mes « Nakamas »…Qui finissaient…Mal ! Et le dernier en date m’avais énervé plus vite que prévu…Donc j’avais été réduit a propulser une simple barque en direction de cette île a l’aide de mes pouvoirs et du log pose que j’avais volé a mon dernier équipage. Donc je disais qu’au bout de longs moment de détentes paresseuses absolument bien accueillis, je vis arriver une bande de…De…De nuls en fait…C’était le mot, des nuls qui avaient l’air ravis et prêts à faire la fête, ils entrèrent dans la taverne en hurlant qu’ils voulaient du rhum et en hurlant simplement de rire.


- On a bien fait de la balancer ct’e malade mentale folle a liée hein les mecs ?


- OUUAAIIIIIIIIIIIS ! Kampaiiiiiiiii !!!

- Kampai ! A notre capitaine psychopathe et a sa mort qui je l’espère sera bientôt et tres lente !


- Amen !

- J’ai quand même envie de voir la tête qu’elle va tirer quand elle verra notre petite note



*éclats de rire suivis d’autre « Kampaiiiii ! » et « encore du rhum ! » *

Je tournais la tête vers la porte de ce bar, avec un air morne et blasé.


- Et ben…Z’ons l’air de faire la fête la dedans…J’espère quand même pour eux que cette fameuse capitaine les trouvent pas…Surtout si elle est aussi sanglante qu’ils ont l’air de la dépeindre…En tout cas, unE capitaine folle, avec un équipage déserteur, sa pourrais être marrent, surtout qu’équipage déserteurs veut dire capitaine seule, et capitaine seule veut dire job potentiel…



Je restais toujours a la terrasse de se rade pourri, devenu ennuyant a mourir depuis que ces pochetrons c’étaient ramené fêter leur désertion…Surtout qu’apparemment ils ont même pas osé le dire a leur capitaine en face, mais par missive…Vive les lâches quoi…Enfin malgré tout ce souk j’essayais quand même de lire mon bouquin en recommandant des sodas toute les cinq minutes, a chaque fois que la serveuse revenais pour me présenter la note alors que j’avais pas un rond…Donc je bouquinais et cogitais pour savoir comment partir sans payer avec cette harceleuse qui se pointait tout le temps, quand une fille, enfin pas n’importe quelle fille, une super fille ! Se pointa au bar, un shinai d’acier dans la main, et avec un air horriblement en rogne, enfin la c’était plutôt la haine absolue que la rogne mais bon…’Fin bref, elle explosa la porte dans un style tout a fait bourrin et j’entendis un cri a l’intérieur


- Merde les mecs, c'est elle, faut se barrer!


Sa sa sentais, le capitaine des ivrognes du bar qui les avais finalement retrouvé, j’eus confirmation de mon intuition quand la fille parla d’une voix tres colérique et pleine de politesse


- Alors comme ça on fait la fête et on invite pas son capitaine? J'vais vous massacrer bande de pustules immondes.


Pleine de classe cette fille…Enfin bon des bruits de combats, des hurlements et bruits de lacérations en tout genre retentirent dans la pièce et une odeur de sang se propagea jusqu'à mes narines, apparemment pour ne pas laisser de traces elle était décidée a tuer toute les personnes du bar, et vu que j’en était une je n’allais pas moisir ici, rangeais mon livre et finissant mon énième soda, je me levais quand un corps lacérer passa par l’ouverture, la ou il y avait la porte avant…Cette fille était forte, même si on jeu manquais de subtilité…Je m’approchais de la porte et passais la tête pour voir l’état du carnage, quand je la ressortit vite fait pour esquiver, une jambe, un bras et une tête empalés ensemble sur un pied de table…Elle avais beau manquée de subtilité elle était vachement créative et imaginative…Avec un sourire je récupérais ma malle et avançais dans la grande rue. Je marchais tranquillement quand je vit un maxi-bataillon de Marines qui se pointait vers le massacre, ils devaient venir arrêter la fille et avaient été surement prévenus par quelques survivants, ou personnes qui étaient à la terrasse du café…Etant un pirate possédant une prime, je tournais vite les talons et accéléra le pas pour me tirer tres vite d’ici, même si ils n’étaient pas la pour moi, une petite arrestation en plus, ne les tuerais pas…Comme la fille vit les marines se mit a courir, eux aussi, et donc pour éviter qu’ils arrivent a ma hauteur et que l’un d’entre eux me reconnaisse (ou qu’ils me piétinent) je me suis mis a courir aussi, et ce qui devais arrivé arriva…


- Attrapez la, elle et son complice!



Evidemment j’étais considérer comme son complice, poussant un énorme soupir et accélérant ma course tout en me demandant pourquoi sa n’arrivais qu’a moi, je vis cette…Cette…Cette BLONDASSE ! Me regarder d’un air à peine étonner, ni excuses, ni tentative de me disculper, rien, s’en foutais totalement. Je commençais à détester cette fille…En plus dans notre dos sa se gâtais, les marines sortaient des flingues ! Je me positionnais derrière la fille et mis ma malle métallique dans mon dos pour que les balles ne nous atteignent pas, puis hurlais sur la fille devant moi.


-Eeeeeeeehh ! Toi la devant ! La blonde ! Sa t’écorcherais la langue de t’excuser, a cause de ta folie furieuse on me prend pour ton complice. Et en plus je vient de t’éviter de te prendre des balles, et je vais t’aider a échapper a ses Marines, alors j’espère que quand le voyage sera fini j’aurais au moins el droit a un remercîment !


Apres ma petite tirade, j’enlevais mon gant gauche avec mes dents vu que l’autre main tenais la valise, et je fis passer la valise devant moi, même je la lançais à l’horizontale, et sautais pour atterrir dessus. Posant ma main sur la tranche de la valise, j’utilisais mon pouvoir pour la propulser a grande vitesse le long de la grande rue, et j’attrapais cette fille au moment ou je passais devant elle, après tout mon énorme malle était aussi grande que moi et plus large encore, on pouvais tenir a deux debout dessus tres facilement.


-Ne vous laissez pas distraire par ce pouvoir et attrapez les !!


Les marines n’abandonnent pas facilement il faut leur reconnaitre sa…Utilisant mon pouvoir pour dévier l’air dans leur direction, je fis apparaitre de grosses « pattes » dans l’air et qui traversèrent les marines leur causants quelques dommages et surtout les faisant, tomber. Les choses intangibles déviées par mon pouvoir traversent la matière, donc je pouvais m’offrir des brochettes de marines en simplement cinq ou six « tirs » d’air, plutôt pratique comme pouvoir, même si le coup des coussinets est franchement ridicule…Bon étant débarrasser des Marines je fit simplement dévier ma malle dans plusieurs couloir et nous fîmes traverser quasiment toute la ville pour être sur de les avoir semés, j’annulais ma « déviation » et la malle glissa sur le sol dans un grand fracas, arrachant même des bouts de bétons, après nous été arrêter je descendis de la valise et engagea a la conversation sur de nouvelles bases.


-Mais t’es complètement timbrée ma parole ? Je veux bien que se soit pas cool d’avoir été trahis par des poltrons pareils mais ce n’était pas une raison pour faire un massacre ! A cause de sa on a du faire du surf a travers toute la ville, et sans moi tu aurais fait une cible de tir pour les marines sans avoir besoin de réquisitionner un plotons d’exécution ! Ils avaient raison tes anciens nakamas t’es folle a lier ma vielle !...................Bon c’est quoi ton nom ? Que je sache comment s’appelle les beaux yeux pour lesquels j’ai manqué de me faire buter…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharon Martin
Ex-Pirate Membre Du Bloody Butterfly [Personnage Capturé, Arrêt De L'Utilisateur]
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 15/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Navigatrice du Bloody Butterfly

MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   Jeu 21 Mai - 20:00

Sharon Martin, la Pirate primée à 28 000 000 de Berrys pour cause de fugue et attaque de Marines (bien que non volontaires...) venait d'arriver sur la somptueuse ville de Water Seven! La Cité Aquatique qui possédait un Charme si particulier, quelque chose que beaucoup d'autres îles n'ont pas, cette originalité à faire fonctionner tout ceci avec l'eau et donner un tel résultat... Elle survolait l'île sous sa forme Hirondelle, elle n'avait pas de Navire ni d'équipage, elle volait juste pour être libre, pouvoir voler à travers le Ciel. Ce fruit du démon était une réelle bénédiction, comment vivrait-elle sans lui? Est-ce qu'elle serait encore sur son île natale? Quoi qu'il en soit, elle poursuivait son "chemin" et au final, se posa sur un des plus hauts bâtiments de Water Seven. Elle revint en forme humaine, dévoilant sa beauté sensationnelle, ses longs cheveux roses, fins. Elle se jeta dans le vide et entendit des bruits de cris. La Marine! Décidemment, elle ne la lâchait pas! Sauf que cette fois-ci, ce n'était pas pour elle. Ouf! Malgré cela, Sharon était intriguée.


Elle se dirigea donc vers le Lieu des coups et arrivée en bas, elle put voir deux personnes fuir les soldats! Une fille plutôt chrmante aux cheveux châtain clair, un jeune homme qui semblait puissant, à en voir la technique qu'il venait d'utiliser pour vaincre les Soldats. Un fruit du démon sans doutes. Sharon Martin attérit au sol et déplia ses rollers, et grâce à l'énergie qui les propulsait, elle fonça vers les deux personnes qui étaient ici, à Water Seven. Ces deux personnes qui avaient échappé à la Marine. Elle entendit même le jeune homme engueuler la jeune femme.



"Mais t’es complètement timbrée ma parole ? Je veux bien que se soit pas cool d’avoir été trahis par des poltrons pareils mais ce n’était pas une raison pour faire un massacre ! A cause de sa on a du faire du surf a travers toute la ville, et sans moi tu aurais fait une cible de tir pour les marines sans avoir besoin de réquisitionner un plotons d’exécution ! Ils avaient raison tes anciens nakamas t’es folle a lier ma vielle !...................Bon c’est quoi ton nom ? Que je sache comment s’appelle les beaux yeux pour lesquels j’ai manqué de me faire buter…"



Sharon pouffa de rire et avança, elle faisait tournoyer ses révolvers dans ses mains, elle était assez amusée par ce Garçon qui avait du endosser toute la responsabilité du Combat... Elle se permit même de prendre la parole!



"Hihi! Tu devrais savoir que quand une femme est en danger, les hommes doivent se charger de ça! Enfin, ne connais-tu pas ces choses qui font qu'un homme doit protéger une femme en détresse?"


Après ça Sharon Martin sourit, elle était arrivée à l'improviste dans la conversation et elle ne manqua pas d'ajouter.


"Ah oui, je me présente. Sharon Martin! Une jeune Pirate..."


Dit-elle d'un ton léger. Peu de monde aurait put arriver dans une conversation comme ça, alors qu'elle ne connaissait aucune des deux personnes, mais Sharon ne se gênait pas. Elle attendait la réaction de ces deux Pirates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   Jeu 21 Mai - 21:37

L'air fouettait son visage, tandis que les hurlement des marines se faisait entendre derrière elle. Mais pas seulement, le pauvre bougre qui avait été pris pour son complice aussi hurlé, visiblement peu content de la tournure des événements. En même temps, peu de monde apprécie de se faire poursuivre par le gouvernement pour rien...

-Eeeeeeeehh ! Toi la devant ! La blonde ! Sa t’écorcherais la langue de t’excuser, a cause de ta folie furieuse on me prend pour ton complice. Et en plus je vient de t’éviter de te prendre des balles, et je vais t’aider a échapper a ses Marines, alors j’espère que quand le voyage sera fini j’aurais au moins le droit a un remerciement !

La blonde? Ça devait être elle! D'après ses dires il contait la sauvé, bien qu'aucune aide ne lui soit nécessaire, et en plus il voulait un récompense? Et bien...il aurait l'immense honneur de pouvoir rejoindre son équipage en tant que esclave sexuel ... Et peut être même un bisou si il était sage! La grande valise grise qu'il tenait à la main fut jeté devant elle, et avec la classe d'un skateboardeur il grimpa dessus en entrainant Suigyoku dans le mouvement. Confortablement installé, la jeune pirate attendait avec impatience de voir comment aller bien pouvoir se débrouiller le pauvre bougre pour la sauver elle, la jeune et jolie demoiselle sans défenses... [Ironie Inside]

Il faut avouer que sa méthode était plutôt impressionnante, sans les toucher le garçon aux cheveux bleus parvenait à faire voler leurs poursuivant, tout en dirigeant la grande valise à travers le dédale de rue qui constituait Water Seven. Après quelque minutes à ce rythme, et une fois sur et certain que la menace était écarté, il arrêta sa valise violemment et bruyamment.

Le pirate fulminait, et la colère qu'il avait du accumuler pendant la course poursuite surgissait désormais.

-Mais t’es complètement timbrée ma parole ? Je veux bien que se soit pas cool d’avoir été trahis par des poltrons pareils mais ce n’était pas une raison pour faire un massacre ! A cause de sa on a du faire du surf a travers toute la ville, et sans moi tu aurais fait une cible de tir pour les marines sans avoir besoin de réquisitionner un pelotons d’exécution ! Ils avaient raison tes anciens nakamas t’es folle a lier ma vielle !...................Bon c’est quoi ton nom ? Que je sache comment s’appelle les beaux yeux pour lesquels j’ai manqué de me faire buter…

Comment ça ses anciens hommes avait raison en disant qu'elle était folle? N'importe quoi, un tel manque de respect de leur part mérité purement et simplement l'effacement de leurs misérable vie. Les inutiles portent ce nom parce qu'il le sont, c'est bien connu. Suigyoku allait sortir une de ses phrases spéciales, acide et mielleuse à la fois, quand un rire se fit entendre. Face à elle se trouvait une jeune et jolie fille qui avançait l'air amusé en faisant tournoyer ses pistolets. Sans connaître les deux protagoniste, elle prit la parole comme si il se connaissait depuis des années

"Hihi! Tu devrais savoir que quand une femme est en danger, les hommes doivent se charger de ça! Enfin, ne connais-tu pas ces choses qui font qu'un homme doit protéger une femme en détresse?Ah oui, je me présente. Sharon Martin! Une jeune Pirate..."

Haha, voila un truc intéressant! Ce style, ce manque total d'intérêt de ce qu'ils pourraient penser, cette familiarité... Il lui fallait cette pirate dans son équipage! Tout en contenant un petit rire, elle répondit alors.

-Parfaitement, tu devrais écouter cette chère Sharon à l'esprit si brillant! Néanmoins c'était très gentil de ta part Buruu-kun! On appelle cela la galanterie, et j'apprécie! Pour la peine, tu auras un bisou et le droit de faire partie de mon équipage...

Joignant le geste à la parole, elle s'approcha rapidement et avant qu'il n'est pu réagir elle déposa ses lèvres sur sa joue dans un smack sonore. Puis, Suigyoku se tourna vers la fille qui avait permis ce retournement de situation

-Et bien le bonjour Sharon-kun! Je trouve que t'as entièrement raison, c'est normal pour un homme de faire le bouleau des brutes pendant que les femmes réfléchissent! T'as déjà un équipage ou tu serait d'accord pour venir avec moi?

Ceci était précipité comme décision, et il lui semblait qu'elle oubliait quelque chose...Mais oui!

-Ah je suis une andouille, j'ai oublié de me présenter, je suis Suigyoku, une jeune capitaine qui cherche des gens pour son équipage vu que les derniers crétins se sont enfui... Ravi de faire votre connaissance

Son caractère avait changé du tout au tout, comment réagirait le garçon aux cheveux bleu qui l'avait vu sous son aspect de tueuse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alucard
Pirate | Second Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Second Du Bloody Butterfly

MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   Mar 26 Mai - 18:53

La blonde n’avais pas l’air hyper ravie que je lui fasse ma petite tirade, mais c’était sortit avant que je reprenne mon self-control…Elle ouvrait la bouche pour répondre quand on entendit un rire, venant de derrière moi, je me retournais pour voir une fille, plutôt jolie d’a peu prés mon âge a vu d’œil, qui s’avançais tranquillement vers nous en tout en faisant tourner les deux pistolets qu’elle avait en main et pris la parole tranquillement, pas du tout comme si elle ne nous connaissait ni d’Eve ni d’Adam mais plutôt comme si sa faisait des années qu’on se côtoyaient…


- Hihi! Tu devrais savoir que quand une femme est en danger, les hommes doivent se charger de ça! Enfin, ne connais-tu pas ces choses qui font qu'un homme doit protéger une femme en détresse? Ah oui, je me présente. Sharon Martin! Une jeune Pirate...


La blonde avais pas mal l’air d’aimer cette nouvelle venue, elle eut un minuscule sourire, mais un sourire quand même, c’était d’ailleurs la première fois que je la voyais sourire c’te fille…Elle parla alors a la fois pour la nouvelle et pour me répondre également


- Parfaitement, tu devrais écouter cette chère Sharon à l'esprit si brillant! Néanmoins c'était très gentil de ta part Buruu-kun! On appelle cela la galanterie, et j'apprécie! Pour la peine, tu auras un bisou et le droit de faire partie de mon équipage...



Et donc avant que je puisse réagir, elle mit sa parole en action et s’approcha pour m’embrasser sur la joue, me surprenant un instant qui me laissa sans voix, puis me faisait afficher un sourire jusqu’au oreilles et parler d’une voix moqueuse


- Et bien ! Ce n’était pas la peine de se laisser allez a de telles extrémités, un simple « merci de m’avoir sauvée la vie ô mon héros, je vous serai éternellement reconnaissante et ferais tout ce que vous me demanderez » aurais suffi…Ou un truc du genre en tout cas…
* Je me tournais vers Sharon * Et puis sachez que j’associe « personnes en détresse » a « personnes sans défenses » et croyez moi, ce n’était pas le cas avec elle…


En tout cas j’avais raison sur une chose : Cette Sharon plaisait à cette capitaine sanguinaire puisqu’elle lui parla avec une voix toute gentille (après ce que je l’avais vu faire sa m’étonnais pas mal...)


- Et bien le bonjour Sharon-kun! Je trouve que t'as entièrement raison, c'est normal pour un homme de faire le bouleau des brutes pendant que les femmes réfléchissent! T'as déjà un équipage ou tu serais d'accord pour venir avec moi?


Elle lui avait donc proposée a elle aussi…Le « bisou » ne m’avais pas fait oublié que dans sa phrase elle me proposait de devenir un membre de son équipage…Elle avait donc fait deux propositions de recrutement en 5 minutes…Pas mal pour une capitaine devenue a la recherche d’un équipage…Pendant que je réfléchissais si je devais ou non accepter son offre de recrutement je l’entendis reprendre la parole.


- Ah je suis une andouille, j'ai oublié de me présenter, je suis Suigyoku, une jeune capitaine qui cherche des gens pour son équipage vu que les derniers crétins se sont enfui... Ravi de faire votre connaissance


« Se sont enfui » ? Elle en avait de bien bonnes, elle n’avait pas vraiment précisé ce qui était arrivés a ces crétins comme elle disait si bien…Elle m’étonnait quand même pas mal cette fille, un coup c’était une tueuse sadique prête a exterminé tout un bar juste pour ne pas laisser de témoins, un coup elle était toute sucre toute miel et nous parlais tranquillement et sans aucune intention de tuer…Une capitaine quasi schizo, et une nakama (potentielle) enjouée et pleine de vie…Sa pouvais quand même être amusant

- Je m’appelle Alucard, et je suis médecin a la recherche d’un équipage…Et…Je crois que venir dans le tient pourrais être drôle, alors j’accepte sans grandes hésitations…



[HRPG] Pardon pour ce post pas grandiose...Mais j'ai une panne d'inspi en se moment....[/HRPG]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharon Martin
Ex-Pirate Membre Du Bloody Butterfly [Personnage Capturé, Arrêt De L'Utilisateur]
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 15/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Navigatrice du Bloody Butterfly

MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   Jeu 28 Mai - 21:26

Sharon s'était incrustée dans la conversation entre deux pirates, comme ça, parce qu'elle l'avait décidée! Sans gênes, cette Sharon! Elle aimait bien embêter les Hommes sur les diverses Galanteries, quand elle était ennuyée à faire quelque chose, ou bien quand il fallait trouver une réponse à un problème... Sur ce coup-ci, le prénommé Alucard avait fait les "frais" de la galanterie et Sharon n'avait pas pu s'empêcher d'intervenir! Pourtant, si elle n'avait pas fait cela, peut-être que son avenir aurait été différent... Car elle fit la rencontre de deux pirates amusants et sympathiques! L'une, qui venait de se faire larguer par son équipage, était à la recherche de nouveaux membres... Suigyoku. La façon dont elle s'était présentée fut la suivante...


"Ah je suis une andouille, j'ai oublié de me présenter, je suis Suigyoku, une jeune capitaine qui cherche des gens pour son équipage vu que les derniers crétins se sont enfui... Ravi de faire votre connaissance."



Sharon avait sourit, apparemment Suigyoku connaissait Sharon de nom, certainement par la prime de 28.000.000 qui était tombée sur sa tête... Sharon Martin, L'Hirondelle Des Mers! Et même si ça ne servait apparemment à rien, rien que pour la "classe", Sharon se présenta.



"Sharon Martin, jeune pirate libre qui vole dans le ciel!"


Et c'est alors que Suigyoku lui fit une proposition... Bah, c'était à s'en douter vu comment elle s'était présentée... Mais j'oubliais, elle avait fait ça à l'envers! ....


- Et bien le bonjour Sharon-kun! Je trouve que t'as entièrement raison, c'est normal pour un homme de faire le bouleau des brutes pendant que les femmes réfléchissent! T'as déjà un équipage ou tu serais d'accord pour venir avec moi?



Sharon sourit et elle sauta d'un bond majestueux sur le toit d'à côté pour rester légèrement surélevée et elle s'écria d'une vois mélodieuse.


"N'est-ce pas? Entrer dans un équipage hein? J'y avais jamais pensé! Mais je ne viendrais pas sans condition... En fait je n'en aurais qu'une seule..."


Elle laissa cette phrase en suspens et sauta dans le ciel, resta en forme humaine mais utilisa son pouvoir pour déployer de grandes ailes majestueuses.


"Si tu m'empêche d'une quelconque façon de voler librement... Tu seras la première que je tuerais!"


Finit-elle d'un ton glacial, avec ça le message était passé, Suigyoku savait à quoi s'attendre. Après une phrase où elle avait pris un ton plutôt sérieux, elle devint "naturelle" et d'une voix enfantine elle s'exclama.



"Mais j'vous préviens, la Marine est à mes trousses pac'que j'ai fugué et j'ai tué par inadvertance des eux... Bonshommes en blanc là!"


Elle parlait bien sûr des Marines... Sharon avait retrouvé sa bonne humeur, elle venait en quelque sorte d'accepter d'intégrer l'équipage du Bloody Butterfly, tout comme Alucard qui avait accepté lui aussi! L'aventure promettait d'être intéressante entre ces trois compères qui venaient de s'assembler pour se lancer à la conquête de Grand Line!


[Bouuuh poste merdique mais bon!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   Ven 29 Mai - 19:21

Attendant patiemment la réponse de ses futurs nakamas, elle connaissait déjà leurs réponse, Suigyoku put observer le jeune homme qui l'avait aidé. En le regardant plus en détail, il était quand même moins impressionnant que ce qu'elle pensait, et le coussinet qu'il avait sur la main était quand même plutôt ridicule. Le regardant d'un sourire amusée, elle eu enfin sa réponse.

- Je m’appelle Alucard, et je suis médecin a la recherche d’un équipage…Et…Je crois que venir dans le tient pourrais être drôle, alors j’accepte sans grandes hésitations…


Alors comme ça il s'appelait Alucard? Mouai, elle avait vu pire et puis quand on cherche des hommes pour son navire il faut savoir ne pas faire la difficile. Quand à l'autre personne qu'elle tentait d'embrigader sur son navire, la jeune et jolie Sharon Martin, elle semblait pensive. Elle sauta sur un toit à proximité, la rendant légèrement surélevé par apport aux deux compagnons


"N'est-ce pas? Entrer dans un équipage hein? J'y avais jamais pensé! Mais je ne viendrais pas sans condition... En fait je n'en aurais qu'une seule..."


Au moment ou la capitaine aller demander quelle était la condition, sa future recrue fit quelque chose de totalement inconsidéré, elle se jeta dans le vide. Les personnes de qualités se faisant de plus en plus rare, Suigyoku eu le réflexe de se placer à l'endroit où tomberait sa nakama, mais rien ne se produisit. Pas de craquement, pas de cris, en fait il n'y eu aucun bruit, excepté un léger bruissement. Regardant au dessus d'elle, elle vit que Sharon descendait majestueusement, deux grandes ailes dans le dos et un éclairage renforçant le côté divin de la scène

[/i]
"Si tu m'empêche d'une quelconque façon de voler librement... Tu seras la première que je tuerais!"



Elle atterrit lentement, et son visage dur et empli de volonté repris l'expression de naïveté qu'il exprimait initialement


"Mais j'vous préviens, la Marine est à mes trousses pac'que j'ai fugué et j'ai tué par inadvertance des eux... Bonshommes en blanc là!"


L'ambiance tendu n'était plus qu'un vague souvenir, bien que venant à peine de se terminer, Suigyoku éclata de rire en passant son bras autour du cou de ses nouveaux compagnons

-Aha compagnons, en route vers l'aventure! A nous trois on pourra faire ce qu'on veut, et si quelqu'un vient nous embêter on lui réglera son compte! Toi Al-kun, je te nomme second, comme ça on pourra pas dire que je suis sexiste...et puis si on à un embêtement tu pourras le régler pendant qu'on partira s'amuser avec Sharon! Bhé toi Sharon, je te nommerai bien troisième, mais sa existe pas...Mais tu pourras être mon amie! Allez, venez, mon navire est par la je crois!

Suite à ses paroles Ô combien fausse, il s'ensuit à travers Water Seven une série d'événements relevant du domaine epico-comique, ou quelque chose dans le genre. Une aventure épique en de nombreux points, mais dans le pathétique et le rires. Après des heures de déambulation, un passage dans quelques tavernes et plusieurs stands dévasté par les compagnons récemment unis, ils finirent par trouver enfin le port, et avec le Bloody Butterfly qui les attendaient patiemment. Toute contente, Suigyoku monta à bord et fit rapidement visiter, en cachant les taches de sangs qui restaient du dernier homme à avoir foulé le sol de son bâtiment... Néanmoins elle ne rigola pas lorsque débarqua les troupes de la marine, furieux et en sueur d'avoir couru à travers tout le dédale labyrinthique formé par les rues de Water Seven. Ce fut sur un magistral coup de canon sur le tas de marin qui tentait de les rejoindre que l'équipage nouvellement formé du Bloody Butterfly prit la mer, en direction de l'aventure et du One Piece!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée à Water Seven   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée à Water Seven
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Shark in the water
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection ~ V2 :: Grand Line :: Water Seven-
Sauter vers: