Venez incarner votre propre Personnage dans l'univers du Manga One Piece et parcourez les Mers de ce Monde en combattant pour vos Rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurozakuro
Admin | Roi De König | Roi Rouge
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2009
Rang : Autres
Prime/Grade : Roi Du König

MessageSujet: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Jeu 14 Mai - 21:46

..:: Mers De Grand Line ::..


Le dixième jour de ce mois-ci était arrivé, Kurozakuro lui était en mers sur un navire marchand auquel il avait proposé ses services en tant que garde du corps. Et oui pour combler les manques de fonds en terme d'enrenchissement dans son statut officiel de Chasseur de Prime, il comblait ce genre de manque financier par ce type d etravail qu'il proposait au plus riche. Etant reconnut dans le domaine, ce n'était pas difficile pour lui de se faire une place dans le cadre restreint des Chasseurs de primes qui se faisait rare avec le temps et ca n'en était que meilleur pour le jeune Kurozakuro, il aurait plus de tête à prime pour lui donc plus d'argent.


Et oui tout les dix jours du mois, Kurozakuro devait se rendre à Water Seven pour y voir son maître en quelque sorte qu'il considérait comme son père : Sir Navarino, Maître ingénieur naval du Dock.1 de Water Seven afin d'y recevoir un dur et rude entraînement. Le dixième jour c'était aujourd'hui et le navire marchand justement se rendait à Water Seven d'ou le fait qu'il avait proposé ses services à ce navire. Il n'était plus très loin de l'île aquatique réputé pour ses navires et le travail irréprochable des charpentiers. C'était d'ailleur ici que le Puffing Tom avait été concut.


Une fois arrivé à Water Seven, le navigateur du navire marchand ne tardea pas à payer le chasseur de prime, bien heuresement pour lui auvun pirate n'avait tenté de lui voler ses marchandises, puisqu'il n'avait croisé aucun navire pirate à l'horizon durant leur voyage, même si le navigateur était satisfait, Kurozakuro lui était déjà très remonté de n'avoir pa sput se faire un ou deux de cette racaille. D'autant plus qu'il était encore plus déçu de ne pas avoir put rencontrer un ou des têtes mises a prix durant ce voyage qui fut donc paisible à la grande décéeption du Chasseur de prime


Quelques heures plus tard après son arrivé sur Water Seven...



..:: Soutterain Caché : Côté Ouest ::..


Il faisait extrêmement froid, c’était même cruellement froid, au bord de l’insoutenable, l’ex-Roi d’une époque, devenu chasseur de prime avec les temps endurcies était dans un bien étrange endroit. L’île de Water Seven, dans une sorte de sous-sol géant, ou avait été construit une sorte de labyrinthe gigantesque. Mais les lieux avaient une certaine caractéristique qui n’était pas donné à tout le monde dans le domaine de la construction. En plus de ce labyrinthe géant, une machine créant un froid intense dans tout le sous-sol gigantesque avait été mis en place. Aujourd’hui c’était un jour d’entraînement spécial organisé par Navarino.





C’était là, l’œuvre extraordinaire de Sir Navarino son « maître » et devenu son « père » au cour des années, le chasseur de prime avait l’habitude de l’appelait par le surnom « Nava-Kun ». Cet endroit avait été construit pour l’entraînement de haut niveau, fait des mains de Navarino lui-même, tout ca pour endurcir et rendre plus fort ses petits protégés. A cet instant là, son rival et ami Shisen aussi s’y trouvait, ils étaient tout deux en compétition d’ailleurs. Celui qui sortait le premier gagné donc ce défi en plus d’être payé par le perdant pour aller manger des bons plats.


Kurozakuro avait donc vraiment du mal à s’en sortir. Ces articulations étaient de glace et il avait réellement du mal à respirer et à bouger. L’endroit donné des reflets bleuâtre à cause de la lueur de la glace qui se reflétait sur l’immense sorte de château. C’était la fin du parcours ! Et oui ce château possédait à un ascenseur spécifique qui menait à l’extérieur. C’est d’ailleurs là que Navarino attendait ces deux protégés, une course donc en plein cœur d’un labyrinthe glacé, voilà un entrainement intensif. Kurozakuro en train de marcher tant bien que mal vers cet immense bâtiment restait pensif.


** Il faut que j’arrive avant Shisen, c’est une question d’honneur, même si j’y laisse des membres je ne peux pas me permettre de perdre encore une fois un défi contre lui ! **




Pensait-il en dégageant une bouffée d’halène qui était clairement visible avec ce froid intense. Et oui en effet Shisen, a gagné 1257 défi contre Kurozakuro, ca signifie clairement qu’il les a tous gagné et d’ailleurs c’était même lui le « préféré » de Navarino, mais on comprenait pourquoi. Shisen était doué d’un talent que Kurozakuro n’avait pas naturellement. Il voulait donc prouver à Navarino que cette fois-ci il gagnerait ce dernier défi. Le 1258 avant la phase finale de départ qui était le lendemain. D’ailleurs ni lui ni Shisen ne savait à quoi consister cette fameuse phase finale organisé par Navarino.


Peu importe, on dirait que c’était mal partit pour le chasseur de prime. Après une marche pénible il entra dans l’enceinte du château. L’ascenseur était juste là au fond d’un couloir à l’entrée. Kurozakuro trébucha et tomba au sol. Il se releva tant bien que mal aussitôt. Il faisait de plus en plus froid, la machine qui créer ce froid était dans ce château. C’était donc totalement normal que le froid gagne en intensité. Kurozakuro retomba au sol, il ne sentait même plus ses membres. Dans un ultime effort il se releva sur un genou pour dire seulement…



-Meeeeeeeeeeeerrrdeeeeee !!



-J’ai pas envie de payer à bouffer à ces deux idiots !!!!



Dit-il en dégageant une nouvelle fois une bouffée d’air. Il se releva définitivement et reprit une marche bancale. Il était arrivé au bout du couloir. Surprise totale, la porte avait été enchaîné et même scellé. En plus d’avoir été pris dans un froid d’effroi glacial.





Kurozakuro écarquilla les yeux de manière légère, sa peau endurcit par la glace laissa apparaître des traits de cassure, si son corps était à sa température normal immédiatement on aurait vu du sang couler, mais il faisait tellement froid que le sang ne coulait même pas a l’extérieur. Ses cheveux qui sont à l’origine d’un noir très sombre avaient pris la couleur bleuâtre des lieux en plus de voir des plaques de glaces se glasser sur les méches de se scheveux en pointe. Kurozakuro était restait silencieux et venait de se rappeler quelque chose. Le dernier de cette course, verrait voir la porte scellé, et devait pour s’en sortir avouer sa défaite et donc abdiquer.



-NOOOON !!!! J’ai pas pu perdre encore ce n’est pas possible, comment est ce que Shisen aurait fait ?



-Nava-Kun, allez arrete tes conneries je suis à sec...


~~Un silence religieux, aucune réponse, le froid devenait de plus en plus rude, Kurozakuro perdit son calme et reprit en haussant la voix~~

-Navarino !!! Sort moi de là, je crève de froid bordel !! Ne pense pas que je vais avouer cette défaite ! Je ne l’ai jamais fait et ce n’est pas maintenant que…



Soudainement Kurozakuro tomba lourdement au sol, non loin de la porte scellé, il avait été rattrapé par ce froid intense, Shisen était donc arrivait en premier et avait gagné encore une fois ce défi de taille. Kurozakuro fier, n’avait donc pas respecté la règle pour sortir d’ici vivant. Inconscient sur le sol il était à la merci du froid. Ca ne serait donc pas encore pour maintenant qu’il rivaliserait avec son ami et rival. Que se passerait-il pour le chasseur de prime ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Navarino
Ingénieur Naval Du Dock.1 A Water Seven | The Leech Life
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/05/2009
Prime/Grade : Charpentier du Dock.1

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Ven 15 Mai - 19:26

..:: Souterrain Caché : Côté Ouest ::..



Après avoir organisé le mille deux cents cinquante huitième défis, comme à l’habitude le dixième jour du mois, Shisen et Kurozakuro, les deux morveux plein de talent avait fait acte de présence. Ce défi est assez rude dans le fait qu’il fallait avoir une résistance importante et un mental d’acier surtout. Ce défi se passait dans un souterrain de Water Seven, construit spécialement par Navarino lui-même. C’était un labyrinthe géant qui menait à une sorte de château de glace. En effet le Labyrinthe ainsi que tout le souterrain était dans des conditions extrêmes de froid.


Un froid qui vous en glacé jusqu’au sang. Shisen et Kurozakuro était rentré en même temps et avait commencé cette course dans les mêmes conditions. C’était simple celui qui arrivait à trouver la sortit en premier et qui ressortait vivant avait gagné le défi. Celui qui perdait restait enfermé et ne pouvait accéder à l’ascenseur qui menait à l’extérieur des souterrains. S’il voulait sortir pour ne pas mourir de froid, il devait avouer sa défaite et abdiquer en conséquence, en plus de payer à manger au gagnant. Shisen arriva le premier, il avait encore gagné. Il avait l’habitude de gagner d’ailleurs.


Le talentueux Shisen avait terminé seulement après trente minutes. Il avait usé de son talent naturel en plus de son sens de l’analyse. D’ailleurs au niveau caractérielle et de la personnalité, c’était la copie parfaite de son père : Ikkarus. L’ancien Amiral de La Marine, sans doute le plus talentueux et intelligent d’entre eux. Méthodique et calme il avait gagné ce défi haut la main. Bien évidemment durant cette épreuve il était interdit d’user de pouvoir liée au Fruit du Diable. Il fallait user seulement de son intuition et de sa faculté d’adaptation. Il fallait le préciser, depuis leur tout jeune âge, Navarino avait pris en main l’éducation des deux petits qu’il considérait comme ses enfants.


Il avait promis à Zakushin son vieil ami, qu’il prendrait soin de son neveu, et durant la grande guerre d’Enies Lobby là ou eux lieu la triste mort de Scheinzel Zetsu, de son propre chef, l’homme poisson sur un coup de tête avait décidé également de s’occuper du fils d’Ikkarus. En effet, Navarino n’avait pas fait ce choix par hasard, il voulait réellement prend soin de ces deux là, pour les entraîner et les éduquer contre le tyran de cette époque, qui avait été annoncé comme un ennemi annoncé à l’ancien révolutionnaire Zakus. Il s’agissait bien donc de ce fameux Sidius.


Peu importe pour l’instant il était tant de hisser au plus haut niveau les deux jeunes gens. Kurozakuro mettait vraiment beaucoup de temps à se faire présent, Navarino ordonna à Shisen de se rendre au Dock.1 de Water Seven, afin de prendre les commandes et de les enregistrer sur son cahier personnel dans un bureau dans le chantier entre les planches de bois et les bouts de métal un peu partout sur le sol. Car en effet entre temps, pendant qu’il entrainé ces deux protégés, Navarino avait beaucoup de travail. Alors il se faisait souvent secondé par d’autre charpentier, et souvent par Shisen.


Navarino ensuite après trois heures, s’était assoupit, il entendit la voix de Kurozakuro retentir soudainement. L’ingénieur naval se réveilla et bailla à perte d’halène. Apparemment le jeune chasseur de prime n’avait pas l’intention d’avouer sa défaite ni même d’abdiquer. Malgré ce froid glaciale. Kurozakuro avait encore la force et le courage de rester à l’endroit glaciale des souterrains. Soudainement Kurozakuro ne se fit plus entendre. Assit sur un tonneau a l’extérieur du côté de la l’ascenseur. Après quinze bonnes minutes, Navarino inquiet décida de prendre l’ascenseur menant au souterrain glacial.


Il monta donc et activa un bouton rouge, celui pour descendre. Après seulement quelque seconde, il arriva à la porte qu’il avait lui-même scellé avec des chaines. Il prit un trousseau de clé et ouvra l’imposant cadenas. Ensuite d’un geste de la main il enleva les lourdes chaines qu’il jeta sur le côté de la porte. Il ouvrit ensuite de sa seule main droite la porte d’un geste vif, laissant au passage les bouts de glasses se briser lourdement dans de grand bruit. Kurozakuro était au sol inconscient, il avait succombé au froid intense.



x.X.x Je vois, alors finalement ton corps à cédé, il a lui-même abandonner alors que ton esprit lui est resté aux aguets, impressionnant, tu deviens de plus en plus fort Kurozakuro !! Mais tu es encore loin d’atteindre le niveau de Shisen… x.X.x


Ensuite il attrapa la jambe de Kurozakuro et balança son corps vers son épaule. Il le porta donc pour remonter dans l’ascenseur en prenant soin de refermer les portes glacées du souterrain. Il appuya cette fois-ci sur un bouton vert pour remonter donc à la surface. Quelque seconde après, il sortit hors de l’ascenseur et ré appuya sur le bouton rouge pour que la cabine d’ascenseur descende jusqu’en bas. Il ferma une lourde trappe d’acier et la referma avec des lourdes chaînes pour que personne y accéder. L’endroit était caché par d’innombrables navires en morceau. Un vrai cimetière de navire.


Ensuite, Navarino sur son épaule gauche, d’une marche calme, se rendit en ville pour amener Kurozakuro à une auberge afin qu’il se repose de ce défi qui fut assez difficile et intense sans doute pour lui. Il resterait au chevet du Chasseur de Prime pendant quelque longue minute. Ensuite finalement Navarino quitta l’auberge pour aller rejoindre Shisen au Dock.1 de Water Seven, afin de voir ou en était-il avec les commandes des navires à faire construire. L’Homme poisson laisserait à message sur le lit de Kurozakuro afin de lui informé de l’endroit ou il se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shisen
Agent Du CP9 | Espion | Nuage D'Or
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 15/05/2009
Prime/Grade : Agent Du CP9

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Ven 15 Mai - 21:52

++ Dock.1 ++


Shisen venait de gagner son mille deux cent cinquante huitième défis sans réel problème. En effet il était ressortit du labyrinthe de glace après seulement une demi heure. Usant de son intelligence naturelle, pour s’en sortir avec efficacité et pour ne pas se perdre, à chaque fois qu’il traversé un couloir, il en touchait les murs pour se rappeler de la masse de glace qu’il y avait à chaque endroit. Cela signifiait que quand il passait dans un couloir ou il était déjà venu, il le savait immédiatement par rapport à l’épaisseur de la glace et donc de ce fait changer de couloir régulièrement et de ce fait arrivait immédiatement à l’arrivée final.


Et oui le sens d’analyse mêlée à son calme naturelle, faisait e lui un homme réfléchit donc avertit sur le danger. Il s’en était sortit donc par ce petite stratagème plutôt malin, il fallait y penser en effet et était arrivé donc avant Kurozakuro à la porte de l’ascenseur. Bien évidemment sans user de ses pouvoirs de téléportation ni même le Rokushiki, seulement son bon sens et sa matière grise. Arrivant dans l’ascenseur il avait activité un bouton vert menant donc à l’extérieur du souterain glaciale. Arrivé une fois là haut, encore une fois Navarino comme les mille deux cents cinquante septième défis dernier il fut une fois de plus donc félicité par Navarino.


Mais il fallait avouer qu’à la longue, c’était assez lassant et même ennuyant. Shisen, n’aimait pas vraiment cette situation, après tout Kurozakuro devait être mal après avoir perdu tout ces défis, sans jamais en gagner un seul. Shisen à plusieurs reprises avait même pensé à perdre exprès pour satisfaire son Nakama. Mais y réfléchissant à deux fois, ca n’aurais pas été respectueux envers le chasseur de prime. C’était insulté ses capacités. Cependant Shisen était assez étonné de voir qu’après toute ses défaites, Kurozakuro ne se laissait pas décourager facilement. Il avait même une volonté d’acier.


Trouvant le temps trop long, Navarino demanda à Shisen d’aller au Dock.1 et de relever les commandes des clients et de les inscrire sur le cahier réservé à cet effet. Shisen n’avait pas perdu un instant et dans un nuage avec une couleur légèrement dorée disparut aussitôt, et se retrouva donc téléporter directement au Dock.1. Une fois sur place, Shisen donc se présenta aux clients comme étant un remplaçant provisoire le temps de l’absence de Navarino. Usant de son amabilité et de l’art du discours, il avait attiré beaucoup de clients, donc beaucoup d’argent pour Navarino. C’était al moindre des choses pour tous ses efforts, Shisen usé souvent de ce stratagème psychologique qu’il avait appris au sein du CP9.


Après une bonne heure, toute les commandes furent prises et noté donc sur le cahier de commande Navarino qu’il déposa sur son bureau ensuite, sur la table mis en évidence. Shisen ressortit. Les mains dans les poches, le corps mit dans une posture particulière, faisant preuve de classe comme à son habitude, habillé de noir, sa casquette noire ne laissant rien présagé de l’expression de son visage, seulement ses lèvres apparentent. Shisen sentit une présence particulière, en face de lui là. Ne levant pas les yeux il s’arrêta brusquement.



-Hmm…



-Je suppose que ce n’est pas pour une commande n’est ce pas ? Présente-toi étranger…


Dit-il d’un très léger sourire. Ses longs cheveux noir couleur sombre, virevoltants au grée du vent, ses yeux cachés par la visière noir de sa casquette, il esquissa un léger sourire. Analyse foudroyante comme à son habitude, tout de suite, là maintenant sans même connaître cette personne qu’il n’avait jamais vu auparavant, Shisen avait déjà put déterminer en sentant la présence de cet homme que celui-ci n’était pas là pour une commande. On reconnaissait bien là, le Shisen du CP9 à l’œuvre. L’homme à la barbe noir, habillé d’un vêtement sale et déchiré, la tête recouvert d’une capuche ne laissant lui aussi pas non plus déterminé son regard rétorqua alors d’une voix rauque.


-Impressionnant malgré ton jeune âge, tu est déjà si expérimenté et tu arrive déjà à déterminer ce genre de subtilité…Je reconnais bien là, un disciple du prestigieux Sir Navarino !



-Je suis venu dans le but de le rencontrer, je dois en urgence m’entretenir avec lui, je viens de la part de mon maître…


Shisen, laissa tout doucement effacer son sourire. Il y avait plusieurs choses étranges. Comment cet homme savait que Shisen était un disciple de Navarino. Que voulait-il dire par le « Prestigieux » Sir Navarino ? Et surtout pourquoi était-il venu pour voir Navarino et de la part de qui ? Shisen ne perdit pas plus de temps, inutile de réfléchir dans ce cas là, il ne fallait que de demander. L’agent du CP9 les mains dans les poches, croisa les bras et reprit alors après ce petit moment de silence.


-Ton maître dit-tu ? Qui est-il et que veux-tu dire à Navarino-San ?


L’homme mystérieux à la barbe noire épaisse se contenta de répondre alors de manière très brève et direct.


-Mon maître est le « Roi Sidius »…Cela ne regarde que Sir Navarino, mon maître à été clair sur ses intentions en m’envoyant ici…


Shisen se tut et ne dit rien de plus, inutile de continuer plus longtemps la discussion, l’homme mystérieux exprima pleinement l’intention qu’il ne dirait rien sauf à Navarino. Les bras croisés, Shisen de cette classe particulière qu’il avait remit les mains dans les poches. Esquissant un petit sourire en coin, se retournant légèrement d’une finesse et d’une grâce particulière il dit alors de profil. Quelqu’un venait de son dos. C’était Navarino, Shisen l’avait sentit.


-Le Schichibukaï Sidius lui même ? Hm ? Navarino-San, un invité pour vous…Puis-je rester ?


Se contenta-t-il de dire en souriant brièvement au coin de ses lèvres. Apparemment l’agent du CP9 assistait vraiment sur le fait qu’il voulait savoir ce qu’il se passait ici. Savoir qui était cet homme et que voulait-il dire à Navarino ? Shisen connaissait déjà sans doute la réponse mais il demandait quand même au cas où. Et puis si il était là, c’est que Kurozakuro était enfin sortit du labyrinthe de glace. Enfin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Navarino
Ingénieur Naval Du Dock.1 A Water Seven | The Leech Life
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/05/2009
Prime/Grade : Charpentier du Dock.1

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Sam 16 Mai - 0:17

..:: Dock.1 ::..



Des pas bruyant se faisait entendre, un résonnement imposant, à un tel point que la terre en trembla. On entendait aussi le grondement d’un liquide qui frappait durement dans le bois martelé par le temps, c’était deux tonneaux imposants remplit d’eau qu’il portait à bout de bras. Navarino du haut de ses cinq mètres de haut, revenait de l’auberge en ville ou il y avait déposé Kurozakuro après qu’il ai finit de traverser le labyrinthe des glaces. Entraînement de choc que Shisen donc avait réussit de manière assez facile. D’ailleurs il était là, de profil s’adressant directement à Navarino, toujours de cette classe admirable dans ce jeune agent du CP9, plus que digne même d’Ikkarus lui-même.


x.X.x Le Schichibukaï Sidius lui même ? Hm ? Navarino-San, un invité pour vous…Puis-je rester ? x.X.x


Navarino s’arrêta, il reconnut immédiatement l’homme qui faisait face à Shisen. Le jour serait-il venu ? Déjà, qu’elle était l’explication de la venu d’un homme tel que celui-ci, en effet l’homme à la barbe noire et à la capuche dont la propreté était douteuse était bel et bien un des rares hommes qui avaient la confiance du Schichibukaï Sidius. Une sorte de bras droit, quelque chose qui résonnait dans ce sens. Bien que Sidius n’était pas du genre à ce trimballé un bras droit. Navarino de son froncement de sourcil se mit à sourire à Shisen après avoir brièvement regardé l’homme donc qu’il connaissait parfaitement.


x.X.x KSEEEEHAHAHAHAHAHA !!! Oi Oi Shisen !! Je t’ai dit à mainte reprise que la curiosité était un vilain défaut, mais c’est vrai que pour un type de l’espionnage ce n’est pas évident de comprendre ca hein ? KSEEEEHAHAHAHAHAHA !!! Ecoute, Kurozakuro à enfin terminer sa traversé, il aura prit en tout et tout pour tout trois heures et des brouettes…Je l’ai laissé à l’auberge de la licorne, va plutôt voir si il s’est réveillé de son inconscience momentané, je ne voudrais pas qu’il quitte l’île sans nous avoir payé de la bonne bouffe !! Il est en capable le bougre ! KSEEEEHAHAHAHAHAHA !! Va maintenant ! x.X.x


Sur et certains que Shisen se téléporterai immédiatement sans discuter, Shisen n’était pas comme Kurozakuro toujours à contesté l’autorité de celui qui l’avait pris en charge. Suite à cela, l’homme poisson qui tenait donc deux tonneaux imposant en jeta un en direction de l’homme mystérieux qui le rattrapa immédiatement de ses petites mains. Ensuite Navarino déposa le tonneau qui lui restait sur le sol, la terre dans les alentours trembla légèrement, ensuite L’ingénieur Naval, pris place sur le sol, la terre trembla lourdement dans les alentours. Et oui Navarino n’était pas un cornichon.


x.X.x Ce n’est pas du rhum, mais de l’eau ! Pour un homme poisson ce genre de liquide est vitale tu comprends et puis l’alcool c’est mauvais pour la santé en plus que c’est cher ! Et puis c’est plus fun de dire que c’est du rhum au lieu de dire que c’est de l’eau, c’est plus amusant et jouissif d’un côté KSEEEEHAHAHAHAHAHA !!! x.X.x


Puis d’une petite tape du bout de ces doigts d’homme poisson il enleva le couvercle gigantesque de ce seul mouvement de main. Le couvercle tomba non loin de Navarino. Il attrapa de sa main droite le tonneau quasi géant et but une bonne gorgée d’eau. Une importante partie s’en était écoulé sur son puissant torse. Navarino reposa le tonneau sur le sol d’une manière toujours aussi lourde. Ensuite en passant son avant bras sur sa bouche pour s’essuyer, il reprit alors.


x.X.x Que me vaut cette soudaine visite Dalton-Kun ? x.X.x


L’homme à la capuche qui avait rattrapé le lourd et imposant tonneau d’eau à son tour pris place sur le sol en position du lotus. Il prit lui aussi une gorgée d’eau directement du tonneau en le soulevant par le bas. Ensuite il redéposa le tonneau au sol. L’air sérieux et mystérieux, il laissa un moment de silence s’installer, comme pour marquer une pause, entre la venue de Navarino et le départ de Shisen, pour être sur que personne n’écouterait la discussion. Ensuite il rétorqua alors.


x.X.x Sir Navarino-San, je ne vais pas vous cacher que mon maître Sidius-Sama, connaît l’existence de ces deux jeunes hommes dont vous vous occuper à l’heure actuelle, il sait même pourquoi vous le faites…Il voudrait que nous concluons un marché, il ne désire pas vous combattre ni même vous nuire, seulement que vous cessiez vos plans contre lui…Car actuellement il projette de renouveler le contrat du projet Beta 666-99. x.X.x


Navarino les bras croisés reste de marbre face aux révélations de Dalton. Donc un des sbires fidèle de Sidius. Il savait donc que Kurozakuro et Shisen avait été élevé sous la protection de Navarino pour contrer la « Futur » folie dont ferait preuve Sidius. Le père Ladius avait fait donc du beau boulot d’information jadis en usant de son pouvoir. C’était très problématique à cet instant là. D’ailleurs a l’entente de ce projet Beta 666-999, Navarino fut d’avantage surpris de la démarche que Sidius voulait engager actuellement.


x.X.x Dans le temps, si mes souvenirs son juste, le projet Beta 666-999 à la base avait été confié à l’Amiral Ao Neko du temps du règne gouvernemental de Scheinzel Zetsu, comment est ce qu’il aurait put connaître ce dossier classer top secret défense ? Je ne pense pas qu’il est en mesure d’arriver à terme de ce projet fastidieux…C’est peine perdu, si un homme de la classe de Ao Neko n’avait pas put entreprendre cette démarche, ce n’est sûrement pas un Schichibukaï qui le pourra ! x.X.x


Dit-il d’un air sérieux tout de suite en reprenant une grande gorgée d’eau de son tonneau juste posé a côté de lui. Dalton ne fut pas surpris de cette remarque, il savait que malgré que Navarino était un bon vivant, il n’en restait pas moins un ex-Schichibukaï extrêmement compétent et puissant, il avait même un caractère assez trempé si on lui chercher des crosses. Il ne se laissait pas marcher sur les pieds. Voyant cela, Dalton garda son calme, il ne devait pas douter de la réussite de sa mission qui lui avait été confié par son « Maître » Sidius.


x.X.x En effet, mais je peux d’hors et déjà te dire que Sidius-Sama est en mesure de le faire depuis Pavini Island…Il a étudié le dialecte poneglyphe et se sent capable de reprendre ce dossier en main, il est vrai que l’Amiral Ao Neko à l’époque ou toi-même tu étais encore un Schichibukaï, avait été chargé de prendre en main ce projet dans une très longue mission, cette mission ce solda en un échec cuisant, le gouvernement sous ordres direct de Scheinzel Zetsu fut abandonné et laissé dans les archives d’Enies Lobby, mais dans le temps Sauzer en profita pour voler ce même dossier afin de le transmettre dans le futur à Sidus…Sauzer avait clairement desceller le secret de la réussite de ce fameux projet Beta 666-999 : « L’imagination est une source constante de pouvoir ! »…Voilà ce qu’il put déchiffrer sur l’un des poneglyphes qui avait une relation étroite avec ce projet, il est même certains que c’est la clé qui permettra à Sidius d’arriver à la fin du plan qu’il à hérité de notre vénéré Sauzer…Il ne veut pas avoir des gêneurs dans les pattes, c’est pour cela qu’il te demande de rester neutre durant les prochains mois qui deviendrons sans doute l’une des plus sanglante bataille que les Îles Célestes connaitrons ! x.X.x


Une veine palpitante sur le front, la bouche ferme, la mâchoire rude, le regard froid, Navarino attrapa le tonneau et but cul sec d’un seul coup toute l’eau qu’il en contenait. Ensuite il brisa le tonneau de sa seule paume de main droite en y exerçant une pression phénoménal de sa seule force brute, en colère il dit pourtant d’une voix calme mais agressif.


x.X.x Hors de ma vue Dalton ! Je ne permettrais jamais que Sidius s’approprie les Îles Célestes tu m’entends ? Jamais !! Je sais ce qu’il a en tête, tu pense que j’étais assez naïf pour tomber dans ce pitoyable traquenard hein ? Oi !! KSEEEEHAHAHAHA !! Je suis Sir Navarino, je n’ai pas de compte à rendre à qui que se soit et encore moins à ce tyran ! Je mettrais un terme à sa folie, il est trop ambitieux…Si il veut quelque chose qu’il vienne en personne avec de la bonne eau de nuage venant de Skypiéa ! Vas-t’en ! x.X.x


Dalton ne reprit pas de gorgée d’eau, il se contenta de se lever de partir sans rien dire. Il avait eu donc la réponse, Navarino ne serait pas du côté de Sidius. Il avait clairement exprimé qu’il contrecarrerai les plans de Sidius si il le fallait et qu’en aucun cas il renoncerait à vouloir empêcher la folie de Sidius se mettre en œuvre. Alors que Dalton disparut finalement, de son côté Navarino se leva pour se rendre à son bureau et examiner les demandes de navire qui avait été inscrit par Shisen dans le livre. Sans doute qu’à l’heure qu’il était, Shisen devait déjà avoir atterrit à l’auberge par téléportation devant Kurozakuro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shisen
Agent Du CP9 | Espion | Nuage D'Or
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 15/05/2009
Prime/Grade : Agent Du CP9

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Sam 16 Mai - 10:53

++ Auberge De la Licorne ++


Shisen donc sous ordres de Navarino avait quitté les lieux en se téléportant, laissant un nuage d’or derrière lui se formé puis peu à peu se dissiper. Mais Shisen avait mine de partir alors qu’en faite il s’était caché derrière une estrade non loin. Il avait put écouter seulement quelque passage, vraisemblablement rien d’important, quant alors un silence s’installa comme par hasard ou des choses sérieuses allaient être dites et énoncés là maintenant. L’homme à la barbe noir sentait une présence, donc celle de Shisen ! Incroyable descellé un « Maître » dans l’art de l’espionnage aussi facilement ?


Cet homme à la barbe noir et à la capuche sale n’était pas qu’un simple messager, à n’en pas douter c’était une personne d’un tout autre niveau. Alors voilà la capacité et la puissance des hommes de Sidius…Shisen ne pouvait se permettre d’être pris en train d’espionner, ils e téléporta immédiatement sans perdre un instant. A ce moment là, la discussion repris entre les deux hommes, mais l’agent du CP9 n’en serais rien d’autre. Il disparut dans un nuage de fumée dorée pour finalement se retrouvait juste devant l’Auberge de la Licorne. Il était environ dix sept heures.


Le ciel commençait à s’assombrir. Shisen les mains dans les poches, toujours cette habitude particulière qu’il avait hérité de son père Ikkarus, une démarche élégante et pleine de grâce avec une certaine classe et une certaine finesse, il entra dans l’auberge, en poussant légèrement la porte avec son coude droit d’une petite tape. La porte s’ouvrit légèrement mais assez pour que Shisen passe la porte, ensuite de son talon droit il referma la porte de l’auberge derrière lui. Il n’y avait pas grand monde à cette heure-ci, ca n’en était que meilleur, Shisen n’aimait pas les endroits ou il y avait trop de gens.


Shisen parmi le groupe de gens remarqua une personne en particulier, une femme. Qui était-elle, elle intriguait étrangement l’agent du CP9. Shisen, s’arrêta pendant un moment en fixant la jeune femme. Elle prenait une pose décontractée, même sexy, comme pour tenter de charmer Shisen. Elle était assise sur une petite chaise au comptoir. L’aubergiste avait fait ouvrir son toit ouvrant, pour laisser passer la lumière du jour, en effet bizarrement le ciel qui s’était assombrit, laissez apparaître quelque lueur du soleil qui commençait déjà à se coucher petit à petit.





Shisen finit par laisser échapper un très léger soupir. Cette fois-ci il en était sûr, elle n’était pas là pour passer une soirée avec un homme ou alors pour donner son corps à n’importe qui dans le but d’être payé. Non elle avait quelque chose à dire. Shisen ouvra la démarche, il se mit à marcher calmement en direction de la jeune femme arrivant à sa hauteur il finit par rester debout toujours les mains dans les poches sans même la regarder puisque sa casquette noir cachait le regard de l’agent du CP9. Calme et serein, après ce petit moment de silence il finit par dire.


-Je regrette mademoiselle, ce genre de chose ne marche pas avec moi…Et puis je dois vous avouer que vous n’êtes vraiment pas mon type de femme ! Que me voulez vous ?


La jeune femme se mit à sourire, sa chevelure rosâtre qu’elle faisait passer dessus sa main, elle comprit vite que Shisen n’était pas quelqu’un qu’on pouvait prendre à la légère, elle fit même surpris de voir que celui-ci avait tout de suite compris ou la jeune femme voulait en venir. Elle se rassit normalement, voyant que son charme n’avait aucune emprise sur Shisen puis elle dit enfin alors réellement ce qu’elle était venu faire ici.


-Le vieux veut te voir immédiatement, il dit que c’est très important, il t’attend là ou tu sais…


Shisen ne répondit pas dans l’immédiat, il était assez surpris, que voulait ce vieillard, cela faisait assez longtemps qu’il ne s’était pas entretenu avec lui, comme toujours l’agent du CP9 était pensif, tentant de déterminer le pourquoi du comment. Il passa une main sur son menton puis les bras croisés il reprit.


-Hm ? La « Mine Rugissante » ? Que veut-il au juste ?


La jeune femme se leva de sa chaise puis elle passa sa main sur le visage de Shisen et rétorqua.


-Je ne sais pas, il ne m’a rien dit d’explicite vois-tu, mais je sais que la bas un autre invité s’y trouve ! Bien maintenant que le message est passé je vais pouvoir partir et ne plus te déranger…


Ensuite elle enleva sa main du visage ou plutôt de la joue de Shisen. L’agent du CP9 attrapa la main de la jeune femme et dit alors.


-Attend ! A une seule condition, mon ami qui se nomme KuroZakuro est en haut en train de se reposer, je veux que tu lui fasse parvenir un message…Dit lui qu’il ne doit pas quitter Water Seven maintenant, il doit attendre que Navarino-San vienne le rejoindre ici, je suppose qu’il me paiera quelque chose à manger le mois prochain au dixième jour…Mataku et moi qui me voyait faire un bon festin avec son argent…HmHmHmHm…


Ricana-t-il d’un air amusé. Shisen ensuite lâcha le bras de la jeune femme. Puis dans un nuage de fumée dorée il disparut là en plein dans l’auberge, il s’était donc téléporté à l’endroit qu’il connaissait et qui portait le nom de « Mine Rugissante ». Pour voir donc ce qu’il se passait et pour voir ce que voulait le vieillard. Shisen était aussi curieux de savoir qui était cet invité dont avait parlé la femme aux cheveux rose.


[Prochaine Destination : « Mine Rugissante »]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurozakuro
Admin | Roi De König | Roi Rouge
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2009
Rang : Autres
Prime/Grade : Roi Du König

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Dim 17 Mai - 13:19

..:: Auberge De La Licorne ::..


La nuit était tombé, cependant brusque réveil, Kurozakuro était chamboulé, il se leva d’une manière bruyante, tombant de son lit il comprit très vite qu’il avait succombé au froid du défi du labyrinthe des glaces dans le sous sol spécifiquement crée par les soins et l’immense talent de Sir Navarino lui-même. Regardant de haut en bas, de droite à gauche, de gauche à droite, Kurozakuro regardait partout autour de lui, il reconnut très vite les locos et les meubles présents, c’était « L’Auberge De La Licorne ». Que faisait-il ici ? Sa première question, une question auquel il eut une réponse très vive qui passa dans ses longues pensées, dans cette tête remplit de tourment.


** Kuso…Ma 1258 ème défaite avant la grande phase final, le mois prochain dans 10 jours…Bordel faut que je me prépare, la dernière obligé faut que je la gagne, c’est clair et net, si je perd encore je crois que je vais me pendre avec mes intestins, même si c’est impossible…Qu'est ce que je raconte encore ? Ce froid ma glacé les neurones ou quoi ? **


Pensait-il tout en souriant, toujours à rire de ses propres stupidités, Kurozakuro se remettait donc assez facilement de sa 1258 ème défaite. Il n’était pas du genre à abandonner, bien au contraire plus il perdait, plus il gagnait en volonté, comme-ci avec le nombre de défi sa force de volonté gagné en intensité. C’est l’une des caractéristique qui le différencié du talentueux Shisen. Kurozakuro mit ses vêtements, il prit la peine d’ouvrir la fenêtre pour prendre une grande bouffée d’air, il adorait ca, torse nue, il remarqua que son sabre était déposé plus loin sur une commode. Il enfila son tee-shirt blanc et sa veste rouge. Ensuite il s’avança jusqu’à la commode pour saisir son sabre dans sa main gauche.





Ensuite il jeta son sabre dans les airs dans la petite chambre, le pommeau de son sabre toucha le plafond et ricocha en direction de Kurozakuro, puis tout en marchant vers la porte son sabre se positionna sur son dos. Petite geste qu’il aimait faire, assez stylé selon lui. Alors qu’il s’apprêtait à ouvrir la porte de sa chambre, il sentit quelque chose d’étrange qui venait de troubler l’air qui émanait de la fenêtre qu’il avait précédemment ouverte. En effet un homme, le bougre, il avait escaladé l’auberge jusqu’à la fenêtre de Kurozakuro pour sans doute l’assassiner dans son sommeil, mais dommage ou plutôt mauvais timing pour lui, Kurozakuro s’était réveillé, l’assassin s’y était pris que trop tard. Il sauta en direction de Kurozakuro.





Il tenta de donner un violent sachée, avec le plat de son pied sans doute pour que Kurozakuro se cogne contre la porte et ne puisse pas se défendre, il avait un sabre en main, Kurozakuro lui faisait dos, d’un petite sourire qu’il esquissa sur ses lèvres, il exécuta un 360°, sur le bout de ses pieds, avec ses tongs en bois que mettait généralement de manière traditionnel les samurais.





L’homme rata son coup donc, son coup de pied frappa le vide, Kurozakuro se retrouva déjà derrière l’homme. Il dégaina son sabre et lui coupa les deux genoux et de sa main gauche il sortit un petit couteau qu’il planta dans le cœur du malheureux.





Coup fatal et meurtrier évidemment, le chasseur de prime faisait parler son expérience dans cet enchainement. Il rengaina son sabre sur son dos et attrapa le vêtement de l’homme avant qu’il ne tombe pour essuyer son propre petit couteau qu’il remit à sa ceinture. Reprenant une marche calme comme si de rien était, Kurozakuro ouvra la porte, il traversa le couloir menant aux marches des escaliers, il descendit ce même escalier, arriver là, un autre homme avec un sabre tenta de planter Kurozakuro, le chasseur de prime s’abaissa puis lança une coupe franche au niveau de l’estomac du pauvre homme. Enfin pauvre, mais il l'avait cherché après tout.





Il en perdit ses trippes, gisant sur le sol, ca faisait déjà deux morts. Kurozakuro compris que quelque chose d’assez étrange se passait ici. Quelqu’un voulait visiblement sa peau, il rengaina son sabre toujours en marchant pour dire alors les mains dans les poches d’un air ennuyé.



« Bordel y se passe quoi là ? »


Juste après cela, soudainement, il y eut une petite explosion, quelqu’un venait de jeter du fumigène. Kurozakuro s’accroupit, déposant sa main droite sur le pommeau de son sabre en tentant de voir ou se cachait celui qui venait de faire ca.





Kurozakuro dans cette fumée épaisse, ferma les yeux, il tenta de se concentrer pour sentir ou se trouvait celui qui venait de faire ca. Il n’y avait aucun bruit, seulement la fumée qui se contentait de se propageait dans la partie basse de l’auberge là ou généralement les clients buvaient du rhum et mangeaient des bon plats, avant de passer leur soirée à dormir à l’étage. Apparemment l’aubergiste n’était pas là, sans doute que ces brigands l’avaient eu pour pouvoir mieux agir et mieux assassiner Kurozakuro. Soudainement Kurozakuro d’un écarquillement des yeux, ils les ouvraient pour lancer alors.



« MMMM !!! Kenjutsu : Tobi Izuna !! » (Art Du Sabre : Poisson Volant)




Technique de Kurozakuro : Elle consiste à utiliser les différences de pression crées par le mouvement du sabre entre les couches de l'air ambiant pour projeter le long du sol un flux d'air sous haute pression ayant le même effet qu'une lame. Cette technique donne des blessures avec très peu de sang mais elle est très dévastatrice. Il est impossible à bloquer. Kurozakuro avait dirigé son attaque sur son flanc gauche, l’auberge à ce point là se trancha en deux et l’homme qui avait fait cela et qui se cachait fut totalement anéantit.





La fumée se dissipa par ou Kurozakuro avait lancé sa lame de vent, le chasseur de prime sortit dans cette même sortie qu’il venait de créer. Il rengaina son sabre au niveau de son dos, pensif, les mains dans les poches il s’avança alors hors de l’auberge, il se demandait vraiment pourquoi et surtout qui lui en voulait ? Qui voulait faire qu’en sorte Kurozakuro disparaisse à jamais. Pour l’instant peu importe, alors qu’il emprunta le chemin qui mena au Dock.1 pour aller voir Navarino avant de quitter Water Seven, une femme aux cheveux roses surgit soudainement pour surprendre Kurozakuro, le chasseur de prime par réflexe dégaina son sabre et la fille aux cheveux rose fit de même. Les deux lames se contrèrent l’un l’autre, Kurozakuro soupira puis rengaine son sabre et repris.



« Pffff…Qu’est ce que tu veux, tu n’est pas censé rester à König avec les autres gardiens cardinaux ? Ta place n’est pas ici Karen ! »


Tel était le nom de cette femme aux cheveux rose donc. Elle rengaina elle aussi son sabre et rétorqua alors en déposant un genou au sol.


« Kurozakuro-Sama ! Vous êtes le Roi de König est le Chef familiale ! La famille demande votre retour ! »


Kurozakuro tout en marchant, les bras derrière la tête.


« Ta gueule ! Barre toi de là, vaut mieux pour toi ! »


Karen abaissa la tête attristée du comportement de Kurozakuro. Le chasseur tout en s’avançant faisait dos à Karen et celle-ci se releva pour dire encore une fois.


« Shisen…il t’a dit de ne pas quitter l’île, car…Tu dois lui payer à manger, je pense que tu comprends ce que sait, car pas moi…. »


Kurozakuro toujours en marchant d’un air désinvolte.


« J’en ai vraiment rien à glander de ce qu’il peut dire, le « Roi Rouge » ne reçoit d’ordre de personne ok ? Allez à plus… »


La jeune femme voyant que c’était peine perdu de faire donner raison à Kurozakuro elle aussi décida de partir, mais elle reviendrait plus tard pour l’instant Kurozakuro n’était pas prêt pour ce genre de chose, puisque c’était sa propre famille qui l’avait chassé pour son incompétence, mais il n’avait que 15 ans, comment aurait-il put être efficace en tant que roi digne de ce nom. Peu importe, après 15 minute de marche tranquille en pleine nuit, Kurozakuro arriva au Dock.1, il s’avança jusqu’à la porte du bureau de Navarino et frappa à la porte pour dire.


« Nava-Kun, c’est Kurozakuro t’es là ?! »


Les bras croisés, Kurozakuro attendrait une réponse de la part de Navarino. Il devait s'entretenir avec celui qu'il considérait comme son propre père, il lui expliquerait aussi ce qu'il s'était passé à l'Auberge De La Licorne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Navarino
Ingénieur Naval Du Dock.1 A Water Seven | The Leech Life
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/05/2009
Prime/Grade : Charpentier du Dock.1

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Lun 18 Mai - 19:18

..:: 22h00, Water Seven Dock.1 : Navarino Vs Kurozakuro ::..



Navarino était assit derrière son bureau, son livre ou il notait les commandes juste devant lui, les bras croisés, il avait fixé la porte durant des heures, sûrement attendant de pied ferme la venue imminente de Kurozakuro. Visage ferme, mâchoire puissante fermé de telles manières à ce qu’il contienne une inquiétude enfouit au plus profond de lui même. Shisen avait encore disparut d’une manière bien mystérieuse, la téléportation était vraiment un pouvoir incroyable et un atout à toute épreuve. Quelque chose aujourd’hui même et d’une importance capitale devait faire accélérer les choses. Kurozakuro attendait donc une réponse, Navarino se leva soudainement de sa chaise derrière son bureau.


D’une marche calme ; il ouvrit la porte, silencieux juste devant lui, du haut de ses cinq mètres il brisa le mur qui soutenait la porte. Sans rien dire il attrapa Kurozakuro par le col, et le souleva d’un geste simple, la force surhumaine de l’homme poisson n’était pas étonnante pour sa race. Il emmena près d’un navire qui était en construction, il était tard, il faisait nuit noir, Navarino déposa Kurozakuro sur le sol. Toujours silencieux, Navarino alluma un feu avec des planches de bois inutiles pour ne pas les gaspiller et donc s’en servir à bon escient, ensuite il prit place sur le sol, assit ne position du lotus, de l’arrière de son kimono il avait pris une bouteille remplit d’eau qu’il but cul sec comme ci ce n’était qu’une vulgaire cuillère a soupe et il dit alors.



x.X.x Kurozakuro ! J’ai un grave problème en vue, malheureusement, je ne peux plus demeurait ici à Water Seven, , je vais terminer mes derniers navires à faire et ensuite je devrais quitter l’île pour un autre endroit…Le Vice-amiral Zetsu s’est mis à ma poursuite sur ordre du Gouvernement Mondial, je ne suis plus dans cet état d’esprit de combat, je veux aujourd’hui vive tranquillement et avec cet homme à ma poursuite je ne peux me permettre de rester tranquillement ici, je le sais car Shisen m’a prévenu via un document qu’il a prit pour moi, un ordre de mission venant de Marie Joa, je ne sais pas pourquoi ils sont à ma poursuite, alors pour le moment je me contenterais de partir sagement, Shisen à fait quelque chose de redevable, alors j’ai décidé de ne plus le prendre en charge pour qu’il soit mit hors d’état de cause, il a définitivement couper les liens avec moi…et…Avec toi aussi ! x.X.x


Un moment de silence, le regard de Navarino se plongea dans celui de Kurozakuro, il devait être assez surpris que prenez la tournure des choses. Mais Sir Navarino reprit.


x.X.x Ecoute ! De ton côté, le Schichibukaï Sidius à déjà lancé une offensif contre toi, il avait envoyé des piètres assassins que tu as sûrement dut éliminer…Toi aussi tu vas devoir voyager sur Grand Line, te surpasser et devenir plus fort pour ensuite arriver à ta destiné qui est de…DE L’ELIMINER !!! x.X.x


Ensuite Navarino se leva en claquant ses deux poings, l’air sérieux et il reprit.


x.X.x J’ai fait mon devoir envers Zakushin, j’ai tenu ma promesse qui était de t’éduquer et de faire de toi quelqu’un de fort ! Même si tu n’a pas le même talent naturel que Shisen, toi tu as à la volonté, une force que peu d’homme peuvent avoir en eux ! Aussi, je vais devoir te faire passer la dernière étape…Qui consiste… x.X.x


Ensuite Navarino les bras croisés de ses cinq mètres de haut s’avança tout près de Kurozakuro et il finit par dire.


x.X.x Qui consiste à me combattre et à me vaincre ! Si tu perds, tu devras m’oublier et partir, si tu me bats, alors tu pourras toi-même décidé des choses que tu voudras entreprendre pour ton avenir et pour mon sort ! Bien, maintenant trêve de bavardage, approche et fait de ton mieux, Kurozakuro !! x.X.x


Dit-il finalement en restant là devant Kurozakuro les bras croisés en attendant que Kurozakuro lance la première offensif. La dernière étape de l’entraînement de Kurozakuro était donc de combattre l’ex-Schichibukaï Sir Navarino et de le vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurozakuro
Admin | Roi De König | Roi Rouge
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2009
Rang : Autres
Prime/Grade : Roi Du König

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Jeu 21 Mai - 11:56

..:: 22h00, Water Seven Dock.1 : Navarino Vs Kurozakuro ::..


Révélations difficile à entendre pour le jeune chasseur de prime Kurozakuro, il venait d’entendre quelque chose qui ne lui plaisait guère, non seulement Shisen lui de son côté avait finit son entraînement et son enseignement auprès de Navarin, mais en plus de ca, celui qu’il considérait comme son propre père était pour chasser par un puissant Marine réputé pour son incroyable violence au combat et sa détermination à ne jamais lâchez sa cible quoi qu’il arrive. Le Vice-amiral Zetsu, une véritable légende sur Grand Line. Il est en effet le frère jumeau du regretté Amiral En Chef Scheinzel Zetsu, d’ailleurs lui-même s’appel Scheinzel Zetsu, mais c’est en faite du à leur liens de frère jumeau.


« Nandato ? Zetsu Le Loup Blanc lui-même ? Pourquoi ? Face à ce genre de gars tu aurais tes chances Nava-Kun, n’oublie pas que tu étais un Schichibukaï dans le temps, bien que je doute qu’il soit un enfant de chœur lui aussi…Bordel ! »



« Nava-Kun…Non…Sir Navarino ! Je suis prêt à relever ton ultime défi, que le meilleur gagne ! Ikuzo-Ikuzo-Ikuzo-IKUZOOOOOO !!! »



Soudainement, d’une manière tout inattendue, Kurozakuro décida de relever le défi lancé par Navarino, cette dernière épreuve consistait à combattre l’homme poisson et a devoir le battre, les récompenses était assez lourde dans le sens ou Kurozakuro pouvait décider de la tournure que prendrait les choses et si jamais il perdait, bien malheureusement il ne reverrait plus Navarino, il se considérait comme un vrai père et il ne voulait pas le voir partir sans lui rendre l’appareil ou sans pouvoir l’aider face à cette menace qui le guettait dans l’ombre, le « Loup Blanc », le Vice-amiral Zetsu. Donc dans une course effrénée, son regard sérieux et concentré il pointa son sabre vers Navarino l’air pensif.


** L’attaqué de face serait complètement stupide, l’attaqué en tentant de le surprendre est aussi peu probable, je ne l’ai jamais vu à l’œuvre, mais pour qu’il fut dans le temps un des Schichibukaï les plus puissants, c’est qu’il doit avoir d’incroyable capacité, ce n’est pas un petit chasseur de prime comme moi qui va le faire flancher, je vais tenter pour l’instant des attaques à distance pour voir de quoi il est capable, déterminé la force d’un adversaire durant un combat et la première étape vers la victoire !! **




Tenant son sabre fermement, il passa juste devant Navarino puis forma un cercle en courant autour de l’homme poisson, la vitesse de course de Kurozakuro était assez élevé, l’entournure de ses tongs en bois faisait soulevé une légère monté de poussière, ensuite il se stoppa net, glissant légèrement sur le sol, il pivota à 180° et entama une sorte de tournante sur lui-même comme d’une toupie, tenant son sabre dans sa main droite, il balança sa main gauche vers l’avant et ramena sa main droite vers l’avant comme ci il allait frapper avec une batte de baseball et lança alors.



« Kenjutsu : GaraGaraHebi !! » (Art Du Sabre : Serpent à Sonnettes)




Technique au sabre de Korokuzawa, en prenant beaucoup d’élan avec une course rapide et un tournoiement exercé sur lui-même, il crée une disproportion des couches de l’air ambiant pour ensuite agiter sa lame dans la vitesse de tournoiement, une lame de vent surpuissante s’en propage pour filer tout droit vers l’adversaire en prenant une ligne d’attaque différente à chaque fois, comme ci- un serpent se déplacé rapidement pour atteindre sa cible. En plus de ca, l’attaque émet un son identique à celui d’un serpent à sonnettes, cela et du au sifflement du vent et de la puissance lancé par Kurozakuro.


Mais Kurozakuro ne s’était pas arrêter là, il avait visé Navarino au niveau du torse, car en effet l’homme poisson imposant mesuré facilement cinq mètre de haut et sa carrure était tel qu’on ne pouvait l’avoir qu’avec deux ou trois attaques, juste après avoir lancé sa lame de vent particulière, Kurozakuro se jeta d’un saut plongeant en direction de Navarino plus précisément au niveau de ses jambes, a raz-du-sol en vol plané, il saisirait son sabre de sa main droite de manière ferme et lancerait finalement.



« Kenjutsu : Sasu No Sasori !! » (Art Du Sabre : Piqures Du Scorpion)




Dans le saut plongeant, Kurozakuro se stopperais net dans sa course, en déposant les talons de ses pieds au sol pour freiner donc son saut, il s’arrêtait juste en face des puissantes jambes de l’homme poisson, balançant son sabre vers l’arrière, il le rabattrait en direction des genoux de Navarino pour lancer avec la pointe du sabre des enchaînements de coups à la pointe du sabre pour perforer et pour rendre inutile les jambes de Navarino afin de gravement le blessé pour qu’il ne tienne plus sur ses jambes. Ensuite Kurozakuro d’un saut se propulserait vers l’arrière pour ne pas rester sous les pattes de l’homme poisson.


A peine un pied déposez au sol, que Kurozakuro avait déjà pensé à une dernière attaque à lancé pour réellement éprouvé son adversaire, tenant fermement son sabre dans sa main droite, Kurozakuro devint soudainement d’un rouge vif, comme ci il était en train de surchauffer ou qu’il avait l’air de bientôt se faire exploser, soudainement de ses pas, une sorte de liquide presque boueux, même visqueux s’écoula légèrement sur le sol et une fumée s’en échappa, le sol venait de fondre légèrement, c’était de la lave en fusion. Kurozakuro lança alors.



« Kenjutsu : Hiryuu Yougan !! » (Art Du Sabre : Dragon Volant De Lave)




Korokuzawa venait de combiné son fruit de lave à une attaque de sabre, en effet en lançant une lame de vent perforante, il induit en plus une combinaison spécifique, en effet il entoure cette même lame de vent avec une lave extrêmement brûlante qui fait fondre tout sur son passage, cela signifie que la chaleur qui s’en propage multiplie la puissance de la lame de vent perforante en plus de la lave qui s’y trouve. Elle prend la forme d’un dragon qui s’envole pour ensuite se transformer en une sorte de poing marteau violent. Suite à cela, Kurozakuro se mettrait en position de garde avec son sabre positionné devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Navarino
Ingénieur Naval Du Dock.1 A Water Seven | The Leech Life
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/05/2009
Prime/Grade : Charpentier du Dock.1

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Lun 25 Mai - 18:57

..:: 22h00, Water Seven Dock.1 : Navarino Vs Kurozakuro ::..


Navarino, voyait déjà clair dans le jeu du jeune sabreur de talent, celui-ci avait entamé une sorte de course rapide pour amplifier sa force de frapper, c’était certes quelque chose d’assez primaire comme tactique de combat mais terriblement efficace, apportant aussi un maximum de puissance pour une attaque à distance comme celle lancé à l’instant par le disciple de l’homme poisson. Il entama une glissade rapide pour stopper sa course d’un retourné de 180° qu’il effectua en un bref pivotement. Ensuite il venait de dégagé une lame de vent puissant qui prenait non seulement la ligne de trace d’attaque d’un serpent, en plus d’émettre un bruit de celle des serpents à sonnettes. A n’en pas douter l’attaque était puissante, Navarino alors contre attaqua rapidement.


x.X.x Gyogin Karate : Tsuku !! x.X.x
(Karaté Homme Poisson : Repousse)



Avec la paume de sa main droite, en frappant de sa force brute, Navarino repousse l’attaque adversaire en ayant en but d’écraser l’attaque adversaire, de ce fait il écraserait par sa force surhumaine que lui acquiert sa nature d’homme poisson pour repousser l’attaque en un écrasement. La première attaque de Kurozakuro fut donc annihiler. Ensuite juste après cela, Kurozakuro avait admirablement bien enchaîné son action, qui s’avérait donc être un enchainement consécutif, le chasseur de prime se jeta d’un plongeant au niveau des jambes de Navarino, en plein vol Kurozakuro avait stoppé son avancé en déposant les talons et en attaquant avec les pointes de son sabre de manière à enchaîné a chaque fois le même coup pour perforer les genoux de l’homme poisson.


Navarino se contenta simplement de s’accroupir légèrement et de sauter dans les airs à son tour pour esquiver l’attaque qui passa donc à raz du sol. D’un salto arrière assez habile, l’homme poisson atterrirait sur le sol en prenant disposition sur ses puissantes jambes. Un grand tremblement se fit entendre du fait de son poid et de sa taille imposante. Plus loin, Navarino aperçût quelque chose s’écoulé du corps de Kurozakuro, le liquide visqueux tomba au sol et le crama littéralement. Le pouvoir de lave du chasseur de prime était très redoutable, un seul contact est c’était une mort certaine. Il était donc dangereux de tenter un mouvement au corps à corps pour le moment. Sir Navarino connaissait bien ce pouvoir puisque c’était lui qui l’avait aidé à s’en servir durant son entraînement.


Sir Navarino ne s’attendait pas à ce qui venait en face de lui, Kurozakuro avait fait preuve de génie en combinant non seulement une attaque de lame de vent à distance en plus d’avoir l’aisance de combiné son fruit de la lave, rendant donc son attaque a distance très destructrice et redoutable. Prenant la forme d’un dragon volant de lave, peu à peu elle changeait de forme pour se transformer en un poing de marteau imposant, l’attaque était rapide et puissante et propageait une chaleur assez intense. Navarino écarta ses lourdes jambes et s’accroupit très bas vers le sol ensuite au moment ou l’attaque arriva il lança alors.



x.X.x Gyogin Karate : Janpu Roketto ! !x.X.x
(Karaté Homme Poisson : Saut De La Fusée)



En compressant ses jambes comme des ressorts puissant, Navarino appuie sur ses puissantes jambes et sur ses puissants appuies pour ensuite se propulser dans les airs tel une fusée, sa vitesse et son saut sont tellement rapide et tellement puissant qu’on ne distingue plus sa silhouette, mais seulement une sorte de trace, comme une fusée laissant une trainé de fumée. Plus bas juste après le saut exécuté par Navarino, une explosion jaillit à l’ endroit ou Kurozakuro aurait pensé toucher Navarino. Au point d’impact donc se créa une forte explosion dut à la lame de vent concentré avec la lave émanant du fruit de Kurozakuro. Navarino de son saut atterrirait juste devant Kurozakuro qui aurait été pris par l’élan de sa puissante attaque pour lancer alors.


x.X.x Gyogin Karate : Fumitsuki !! x.X.x
(Karaté Homme Poisson : Coup De Poing Ecrasant)



Une fois un pied déposé à terre, Navarino fait mine de frapper d’un coup de pied, mais en faite se propulse juste au dessus de Kurozakuro pour ensuite arriver au dessus du crâne de Kurozakuro afin de donner un surpuissant coup de poing écrasant au niveau du sommet de la tête de son adversaire. En plus de cela il combine la vitesse et la puissance de sa chute en plus de sa force physique et de sa force brute naturelle. Un coup certes simple mais cruellement dévastateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurozakuro
Admin | Roi De König | Roi Rouge
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2009
Rang : Autres
Prime/Grade : Roi Du König

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Jeu 28 Mai - 21:27

..:: 22h00, Water Seven Dock.1 : Navarino Vs Kurozakuro ::..


La première attaque se solda par un échec cuisant, en effet Navarino avec la paume de sa main droite, en frappant de sa force brute, repoussa l’attaque en ayant en but d’écraser et avec sa force surhumaine c’était largement faisable, il dégagea littéralement la lame de vent de Kurozakuro comme-ci ce n’était pas grand-chose. Ensuite pour se défaire de la seconde attaque lancée par le chasseur de prime, Navarino se contenta simplement de s’accroupir légèrement et de sauter dans les airs à son tour pour esquiver l’attaque qui passa donc à raz du sol. D’un salto arrière assez habile qui surpris Kurozakuro du fait que l’homme poisson était très imposant et lourd pour exécuter ce genre de chose.


Ensuite pour la troisième et dernière attaque la plus puissante de ce long enchaînement, Navarino ne tenta pas un contre, il savait bien évidemment qu’un contact lui serait fatal face à la lave. L’homme poisson se mit à écarter ses lourdes jambes de manière à les séparer très distinctement et il s’accroupit en deuxième temps presque au raz-du sol et au moment ou l’attaque semblait imminente dans sa frappe, en compressant ses jambes comme des ressorts puissant, Navarino appuie sur ses puissantes jambes et sur ses puissants appuies pour ensuite se propulser dans les airs tel une fusée, on pouvait entendre un sifflement dans l’air bruyant. L’attaque se solda encore une fois par un échec et par une explosion assez puissante.


Plus loin Navarino exécuta un atterrissage parfait juste devant Kurozakuro, immédiatement le Chasseur de prime tenta de pointer son sabre et de l’enfoncer dans la chair de l’homme poisson, mais Navarino à peine un pied déposé au sol, il fit mine de frapper d’un coup de pied, mais en faite se propulsa juste au dessus de Kurozakuro pour ensuite arriver au dessus du crâne de Kurozakuro afin de donner un surpuissant coup de poing écrasant au niveau du sommet de la tête de son adversaire. Mais Kurozakuro ne se laisserait pas abuser ainsi, réagissant au quart de tour il lança.



« Chouyaku Tora !! » (Saut Du Tigre)


Avec toutes les ressources de ca puissance au niveau des jambes il esquiva au dernier moment en se propulsant presque instantanément, cependant la puissance du coup de Navarino était tellement intense que le chasseur de prime en ressentit le choc, il fut déséquilibré dans sa manœuvre et en plein vol s’apprêtait à violement touché le sol de la tête, si il ne faisait rien, cela lui serait fatal, mais il usa de ce qui lui servait de cerveau pour planter son sabre par la pointe au niveau du sol afin qu’il évite une chute fatal sur le sol.





Sa lame fendant le sol sur une longe distance, car la propulsion de l’attaque de Navarino fut tellement violente qu’il en avait poussé Kurozakuro très loin, à peu près trente mètre plus loin. Kurozakuro retira son sabre du sol pour sauter légèrement sur le côté et reprendre ses appuies sur le sol en position de garde. Le sabre en avant et le corps en alerte. Kurozakuro l’avait échappé belle, cette attaque aurait mit fin au combat si le chasseur de prime n’avait pas eu le réflexe nécessaire. Alors qu’il s’apprêtait à repartir à l’attaque, une jeune femme apparut mystérieusement là en plein combat au milieu du Dock.1 qui servait de surface de combat, entre Navarino et Kurozakuro.





La jeune femme avait l’air inquiete, son visage ne disait rien de bon sur sa venue. Kurozakuro remarqua les petites ailes que possédait la jeune femme. Le chasseur de prime en conclut immédiatement que celle-ci était originaire des îles célestes, que venait-elle faire si loin de chez elle, c’était pour le moment flou. Elle se dirigea vers Navarino en lançant un bref regard timide vers Kurozakuro. Elle s’avança d’une marche hasardeuse, comme-ci elle allait s’effondrer ou quelque chose de la sorte. Ensuite elle vacilla légèrement sur le côté et se retenue d’une chute certaine en se ressaisissant à temps. Puis une fois assez proche de Navarino elle dit alors, les deux mains posées sur son torse.



« Sir Navarino-Sama…Mon nom est Echenilla, je viens en tant que messagère pour mon peuple, un peuple opprimé par la folie de conquête d’un tyran qui porte le nom de Sidius, il veut s’autoproclamé Dieu de Skypiea et Maître Suprême des îles célestes…J’ai été envoyé par mon chef afin que nous vous demandions assistance… »


Ensuite la jeune fille ne larme se mit en position de prosternation, les larmes coulant sur ses joues et tombant sur le sol, elle reprit alors pour dire.


« S’il vous plait je vous en conjure, venez nous aider, j’ai peur pour ma famille, mes amis, mon peuple, j’ai des êtres chers, leur vies est menacés, s’il vous plait Sir Navarino-Sama !!! »


La jeune femme, ensuite sous le choc, sans doute traumatisé fit une sorte de crise d’angoisse et tomba dans les pommes, inconsciente dans les larmes et la crainte que Navarino refuse cette requête. Kurozakuro rengaina son sabre derrière son dos et s’avança jusqu’au niveau de la jeune fille pour la soulever et la porter sur ses épaules, d’un air sérieux il dit alors.


« Qu’est ce qu’on fait Nava-kun ?! »


Il plongea son regard en direction de l’homme poisson, comme-ci Kurozakuro espérait que Navarino accepterait d’aidé la jeune femme en larme et craintif et donc fatalement accepté de combattre Sidius en aidant la jeune fille à ce que son peuple ne tombe sous le joug d’une mort certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Navarino
Ingénieur Naval Du Dock.1 A Water Seven | The Leech Life
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/05/2009
Prime/Grade : Charpentier du Dock.1

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Sam 30 Mai - 13:07

..:: 23H00 Le Départ Pour Skypiéa ::..


Le combat avait été interrompu par une visite qui paraissait inattendue pour Kurozakuo mais pour Sir Navarino, il savait qu’un jour ou l’autre, les problèmes afflueraient en masse à sa porte et ce problème-ci était d’avantage encore plus inquiétant. Cependant le combat avait pris une tournure intéressante avant qu’il ne soit interrompu, en en effet Kurozakuro avait admirablement bien esquivé l’attaque puissante de l’ex-Schichibukaï en sautant à son tour d’une manière spécifique et propre à sa manière de bouger, sautant donc rapidement en sortant e la ligne d’attaque, il fut tout de même déséquilibré dans les airs du fait de la puissance du simple coup de Navarino, en tant qu’homme poisson il était évident que sa force surpasser toute chose raisonnable.


Kurozakuro avait bien paré cette difficulté en pleine air en y plantant son sabre par la pointe dans le sol, se laissant planer dans les airs par la propulsion du coup de Navarino qui lui vit finir son poing dans le sol bien planté dans la terre. Un éclatement terrestre soudain, la terre trembla légèrement dans tout le Dock.1 du fait de la puissance dégagé. Navarino retira son poing du sol sans un mal, plus loin il put apercevoir que Kurozakuo avait déjà rengainé son sabre à son dos et qu’il était en train de parler à la jeune femme en question qui se trouvait entre Navarino et Kurozakuro montrant bien qu’elle voulait s’entretenir sérieusement et discuter d’un sujet qui l’inquiétait, ses traits de visages disait tout.



x.X.x Sir Navarino-Sama…Mon nom est Echenilla, je viens en tant que messagère pour mon peuple, un peuple opprimé par la folie de conquête d’un tyran qui porte le nom de Sidius, il veut s’autoproclamé Dieu de Skypiea et Maître Suprême des îles célestes…J’ai été envoyé par mon chef afin que nous vous demandions assistance… x.X.x


Ensuite la jeune fille en larme se mit en position de prosternation, les larmes coulant sur ses joues et tombant sur le sol, elle reprit alors pour dire.


x.X.x S’il vous plait je vous en conjure, venez nous aider, j’ai peur pour ma famille, mes amis, mon peuple, j’ai des êtres chers, leur vies est menacés, s’il vous plait Sir Navarino-Sama !!! x.X.x


La jeune femme, ensuite sous le choc, sans doute traumatisé fit une sorte de crise d’angoisse et tomba dans les pommes, inconsciente dans les larmes et la crainte que Navarino refuse cette requête. Kurozakuro s’avança jusqu’au niveau de la jeune fille pour la soulever et la porter sur ses épaules, d’un air sérieux il dit alors.


x.X.x Qu’est ce qu’on fait Nava-kun ?! x.X.x


Il plongea son regard en direction de l’homme poisson, comme-ci Kurozakuro espérait que Navarino accepterait d’aidé la jeune femme. Navarino se laissa lourdement tomber sur ses fesses, les bras croisés, assit en position du lotus. Un très long silence s’imposa dans le Dock.1, l’ex-Schichibukaï était pensif et ne savait pas comment il allait s’y prendre pour entamer ou plutôt participer à une guerre contre un monstre comme le Schichibukaï Sidius premier de toute la lignée des Schichibukaï du nouveau Gouvernement imposé par le nouvel Amiral En Chef. Il était maintenant 23 heure du soir, la lune était à son éclat, les étoiles présentes, Sir Navarino déposa un dernier regard sur le ciel sombre et éclatant à la fois pour dire alors.


x.X.x Chasseur de prime Korokuzawa Kurozakuro, fils du Révolutionnaire Korokuzawa Zakus, en tant que « Maître » que je suis depuis ta tendre enfance, tu vas m’obéir ! Tu vas repartir pour l’île de König, l’île ou l’on t’a chassé alors que tu n’avais seulement que 15 ans, un Roi jeune et immature qui aurait put devenir un très bon Empereur pour son île, mais ils ne t’ont pas laissé de chance, maintenant tu as grandit et tu as été assez fort pour me faire face, va reprendre ton trône et soigne cette jeune fille, je pars en éclaireur sur Skypiéa pour porter assistance aux îles célestes, une fois que tu aura reprit ton trône, établit une armée et rejoins moi sur Skypiéa, nous allons débuter une guerre dans les cieux, contrecarrer Sidius ne sera pas chose aisé, je pense même qu’on va mourir, mais soit, qu’il en soit ainsi, je donnerais ma vie pour perpétrer les efforts de Zakushin !! Je suis sur que tu arriveras un jour à maîtriser l’une de ses techniques interdites qu’il ta fait parvenir dans son cahier…Bien Kurozakuro, j’y vais de ce pas, fait ce que je te dis et ne tarde pas dans ta nouvelle tâche que je t’ai confié…A plus tard ! x.X.x


Sur ses mots donnés comme directive à Kurozakuo, Sir Navarino se leva, et se rendit dans le Loco extérieur souterrain. Il entra par l’ascenseur et activa un bouton rouge clignotant. L’ascenseur descendit alors au plus bas niveau des locaux, il arriva ensuite dans une immense salle comportant une grande canalisation d’eau en forme de tunnel sur le côté plus loin. Il s’avança vers un panneau de commande sur le mur, il ouvrit le couvercle de la boite contenant donc les commandes et boutons. Il abaissa une sorte de levier puis activa tout de suite après un bouton de couleur vert. Quelque seconde après, un immense train des mers apparut sur le côté de la salle au niveau de la canalisation géante.




x.X.x Ton heure est venue « Rocket Square » !! x.X.x



Sur ces brefs mots, Navarino entra dans le train des mers à tête de requin. Il ferma la porte derrière lui, une fois dans le train il fit les démarches nécessaires pour voir si tout fonctionné correctement. Une fois cela il se mit au commande du train, qu’il avait construit lui-même de cette occasion particulière. En effet le « Rocket Square » fut construit par Navarino juste après la grande guerre d’Enies Lobby. Navarino l’avait construit en prédiction des dires de Ladius, le fils de Sauzer, le plus grand criminel des temps passés. Ce train avait donc des capacités motrices et mécaniques spécifique. Navarino activa des boutons dans un ordre précis, il tenait une sorte de commande qui servait de gouvernail sans doute puis soudainement le train partit à toute vitesse dans le canal réservé à cet effet.


Le train fonça en trombe d’une vitesse incroyable. Il traversa un bon nombre de canaux pour ensuite soudainement jaillir d’un des canaux principaux de Water Seven. Le train dans les airs en plein envol entamé déjà sa chute vers la mer. Navarino prit les commandes du Gouvernail pour faire en sorte que le « Rocket Square » tombe de manière précise sur des rails dans la mer. Quelques secondes plus tard, Navarino du manœuvre particulière avait réussit la première étape, atterrir sur les rails de manière bien précise. Le train qui avait drainé de la vitesse en plein vol était en surchauffe, Navarino activa immédiatement un bouton bleu en haut de sa tête.


Soudainement des rails se libéra une sorte de fumée, mais c’était en faite de la glace, cette glace permettez de refroidir la chaleur du moteur du train pour éviter la surchauffe et donc l’explosion. Ensuite Navarino immédiatement appuya sur un autre bouton de couleur noir. Après cela soudainement les rails à 500 mètre plus loin se décolèrent de la mer pour former un énorme arc de cercle vers les cieux. Alors voilà ce qu’était le « Rocket Square », de la mer il devait se propulser jusqu’aux cieux. D’un sourire Navarino dit alors.



x.X.x KSEEEEHAHAHAHAHAHA !!! C’est partit ma grosse, montre moi ce que ta dans le ventre ! GO GO GOOOOO !! KSEEEEHAHAHAHAHA !! x.X.x


Soudainement Navarino tira plein gaz un levier gigantesque juste devant lui. Le train se propulsa à une vitesse extraordinaire, des flammes jaillir de l’arrière et du côté de chaque compartiment du train, Navarino venait d’activer la puissance maximal de vitesse et de puissance du « Rocket Square ». Le train arriva à l’arc de cercle qui montait dans les cieux et soudainement le train s’envola alors très très très haut dans les airs dans une explosion d’eau intense.




Parce système de vitesse, de puissance motrice et de propulsion à l’aide du gain de puissance des flammes, Navarino par ce moyen atteindrait en un rien de temps les îles célestes d’un vol plané ahurissant à vitesse grand V. Il atteindrait les îles célestes avec fracas sans doute, donc il était bel et bien évident que le « Rocket Square » ne servait qu’à une seule et unique utilisation puisque le choc dans les îles célestes feraient qu’il se détruirait en plus de la surchauffe et autre facteur jouant contre la carcasse du train.



[ Suite : Skypiéa ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu
Amiral De La Marine | ShirÔokami
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/05/2009
Prime/Grade : Amiral

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Sam 30 Mai - 20:10

|||| Arrivée De L'Amiral Zetsu ||||


Il était 23 heures quand l’Amiral « ShirÔokami » avait déposé pied sur l’île aquatique Water Seven, réputé pour ses constructions navales et ses formidables charpentiers de talent. Le temps que l’Amiral accompagné de son subordonnée un certain Sous-Amiral Colieg de son nom, habillé d’un costard et d’un chapeau ainsi que d’une grande veste de la marine. Egalement un sabre mit fidèlement à la ceinture. Des deux marines, le plus froid était sans aucun doute Colieg. Remarque, ShirÔokami était sans doute le seul Amiral à ne pas souhaiter la demande d’un équipage, ceux qui s’occupaient du navire de guerre sur lequel voyageait les deux marines étaient seulement dirigés par tout deux. C’était étrange, mais L’Amiral souhaitait pour le moment exécuter sa mission sans aucune aide, que se soit pour la navigation du navire ou pour autre chose.


Alors que le vaisseau de guerre était à bon port, le temps de faire le tour de la ville et le tour des différents Dock.1 de Water Seven, il était à présent 23 heures et trente minutes. Une demi heure donc à tout deux pour fouiller la ville de fond en comble, sans pour autant avoir trouvé leur cible : L’ex-Schichibukaï Sir Navarino, actuellement Maître Ingénieur Naval au Dock.1…En effet, c’est ce qu’avait révélé l’enquête après une longue investigation, car il fallait le dire, l’homme poisson en question était quelqu’un de très prudent qui ne laissait jamais aucune trace de lui ou de ses différents passages. Rien que cela, montrait déjà que son statut de Schichibukaï qu’il avait jadis, il le méritait bien. Car échapper au « Loup Blanc » n’était pas chose aisé.


Alors que les choses semblaient ne donner aucune réponse et aucune trace, l’Amiral accompagné de son subordonnée finirent leur ronde pour boucler leur fouille au Dock.1, il y avait un silence religieux, un silence de courte durée, car le Sous-amiral Colieg s’arrêta immédiatement. Au loin, les deux marines aperçurent un jeune homme habillé d’une veste rouge et portant un sabre à son dos, il tenait également une jeune femme sur son épaule, à première vu elle était inconsciente. Zetsu ne fit absolument rien, hormis prendre une fiole dans sa poche et boire cul sec une gorgée du liquide qui s’y trouvait. C’était du « Cola », et oui notre Amiral était un gourmant, pas d’alcool pour lui, il était trop vieux pour ca. Naturellement, sans rien dire, en voyant le silence de Zetsu, le Sous-Amiral Colieg s’avança jusqu’au jeune homme pour ensuite prendre place sur une caisse en bois présente dans le Dock.1 et il dit alors.



« Jeune homme ! Que faite vous en pleine nuit avec cette femme ? Vous êtes passives d'une arrestation, vous ne le saviez pas ?! »


~~ Jetant un coup d’œil rapide autour du Dock.1 tout en passant une main sur son chapeau~~

« A en voir l’état des lieux, je suppose qu’un présumé combat a dut se dérouler ici n’est ce pas ?! »


Dit-il ensuite en jetant un regard en coin en direction de l’Amiral. Zetsu après avoir but une gorgée de cola de sa fiole, il la remit à l’intérieur de la veste de sa poche d’Amiral. Ensuite Zetsu à son tour pris une place sur l’une des caisses qu’il y avait dans les alentours du Dock.1, pas très loin de son subordonnée. D’un sourire il dirigea son regard alors sur celui-ci pour dire.


« Intraitable et direct même avec les hommes de réputation et de renommé…Colieg-Kun ! »



« Tu n’ignorais tout de même pas que nous avions à faire au célèbre chasseur de prime le Roi Rouge !! Le fils de celui qui avait pu instaurer une pseudo paix entre les familles…Malgré cela, ça n’a fait qu’accentué ce système structuré familiale, en effet une étude révèle qu’à cause de cette paix légendaire instauré, le nombre des clans familiaux aurait prit un avantage certains sur le système d’aujourd’hui, de quatre, ils sont passé déjà à quinze familles respectives…Saaaaaa...Je suppose que c’est une question de destiné, les coïncidences et le hasard n’ont pas de place dans ce bas monde dont la matrice est totalement illusoire…HuHuHuHu »



Suite aux paroles de l’Amiral assit sur une caisse, le Sous-Amiral Colieg se leva de la caisse, son sabre fidèlement au niveau de sa ceinture. Il marcha en direction du chasseur de prime, les bras croisés. Le silence de cette nuit était assez démonstratif du « Calme avant la tempête ». Le Sous-amiral froid et déterminé, déposa une main sur le pommeau de son sabre et dit alors au chasseur de prime surnommé le « Roi Rouge ».


« Hum…Un Ex-Roi devenu chasseur de prime, c’est sans doute ce qu’on appel tombé bien bas, Korokuzawa Kurozakuro, dépose cette femme en premier lieux et secondo tu vas nous dire ou se cache l’ex-Schichibukaï Sir Navarino !! Nous savons que tu as un lien avec lui, nous avons regardés les archives et avons noté les déplacements de chaque Schichibukaï pour une raison de sécurité d’état, nous avions put constater que le Schichibukaï Navarino anciennement de son statut allait régulièrement à North Blue sur une île portant le nom de König !! Nous avons longuement enquêté et nous sommes arrivées à trouver ta position donc fatalement celle de Sir Navarino, cet homme poisson qui ta élevé depuis de nombreuse années n’est ce pas ? Ou est-il ? La coopération vaudrait mieux pour nos deux camps respectifs ! »


Le Sous-amiral Colieg commençait déjà à cuisiner le chasseur de prime qu’ils avaient identifié comme un des élèves présumés de Navarino. En plus d’avoir cette jeune femme inconsciente entre ses mains, Kurozakuro était passible d’un meurtre ou d’une agression même si il n’y avait pas de preuve. Zetsu se contenta d’écouté et de laisser faire son subordonnée, l’œil et l’ouïe aux aguets à la bouche du chasseur de prime surnommé le « Roi Rouge » sans doute du fait de son passé de Roi de König.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shisen
Agent Du CP9 | Espion | Nuage D'Or
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 15/05/2009
Prime/Grade : Agent Du CP9

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Sam 30 Mai - 23:29

++ 23H44 Dock.1 ++



Le temps passa depuis le dernier voyage de Shisen, le téléporteur qu’il était n’avait absolument aucun mal a se déplacé, pour lui c’était chose facile. Depuis le dernier défi gagnait contre Kurozakuro, Shisen n’était plus revenu depuis longtemps. En effet depuis via escargophone l’agent du CP9 avait fait ses adieux à son « Maître » de vie, le considérant même comme son propre père : Sir Navarino. Cette soudaine décision venant de Shisen était simple, il fut certains, après cette découverte flagrante dénoncé de la bouche Jinto le descendant direct de Shinto le Gardien du Nord De Taikou. Est de Heiji, descendant de Shinji le Gardien du Sud de Taikou. A noter que dans l’époque précédente, les gardiens de Taikou possédait une force que peu d’homme avait.


C’est donc cette rencontre qui poussa Shisen à revenir ici à Water Seven, au fond de lui-même il ressentait un contentement qui comblait sa froideur. Il devait s’entretenir d’urgence avec Kurozakuro, son ami d’enfance qui s’avérait sans doute peut être même être plus que cela, Shisen en effet avait appris qu’il faisait partit de l’illustre famille Korokuzawa, cette même famille qui avait anéantit la plus puissante il a y a de cela presque un siècle déjà les Tenbatsu. Et Shisen savait que Kurozakuro était le digne hérité de cette famille, l’ex-Roi de König, la nouvelle maison familiale des Korokuzawa. Shisen venait d’apparaître. Un léger nuage d’or apparut au point de téléportation, le nuage d’or se ternis ensuite un Amat de poussière pour finalement se dissiper au grée du vent de cette belle nuit.


Classe foudroyante habituel, démarche fine et élégante, Shisen était toujours le même, l’exemple direct de son défunt père Ikkarus, Amiral de fonction. L’agent du CP9 s’était téléporté au niveau des quais, le port était vide ne cette nuit, il était exactement vingt trois heures et quarante quatre minutes. Une heure ou tout les habitants devaient sans doute dormir ou bien veillé bien tranquillement dans leur foyer. Un regard à droite et à gauche, ses yeux cachés par sa casquette noire, ses lèvres fines apparentent, Shisen adopta une marche paisible. Les mains dans les poches il s’arrêta immédiatement, il fit volte face et aperçut un navire de guerre de la marine. Etrange, l’agent du CP9 réfléchissez, les pensées vacantes et affluentes en trombe dans son esprit.


Il n’y avait pas de marque respective, il ne pouvait donc pas savoir à qui appartenait le navire. Il se demandait qui cela pouvait bien être. Pas le temps pour perdre justement du temps. Il ferma les yeux, pris une légère inspiration et tenta de se concentrer. Non, pas la peine, Shisen avait déjà usé de beaucoup de fois la téléportation, si en plus de cela il devait se concentrer de cette manière pour repérer une tierce personne, il serait épuisé, il devait se ménager. Donc par réflexe ou plutôt par intuition, il avait en tête de se téléporter au Dock.1, là ou se trouvait le bureau de Navarino. C’était logique d’aller la bas pour peut être y trouver Kurozakuro. Donc sans perdre un instant, Shisen disparut dans un nuage d’or qui se forma dès sa disparition.


Il réapparut donc aussitôt dans un nuage doré. Surprise total, il aperçut un homme de prestance et de charisme, sans doute l’Amiral qui avait ce truc que l’on appelait l’expérience. Il était assit sur une caisse en bois, accompagné de son subordonné qui le suivait partout. Le Sous-amiral Colieg, réputé pour sa violence et son sens strict de la justice. Shisen le connaissait bien, en tout cas assez pour savoir qu’il était un sabreur redoutable, il dépassait le niveau de Kurozakuro, en d’autre terme, le chasseur de prime était en très mauvaise posture. L’Amiral Zetsu, surnommé le « Loup Blanc », du fait qu’il avait toujours eut sa cible, comme un prédateur, un chasseur, comme un loup tout simplement. Peut être était-il le plus redoutable de tout les amiraux ? C’était à voir. Il ne fallait pas oublier qu’il était le frère du regretté Zetsu l’ex-Amiral En Chef.


En plus de cela, Kurozakuro portait une femme inconsciente sur son épaule. Shisen compris à cet instant que Kurozakuro était dans un sacré pétrin, et l’agent du CP9 connaissait bien le caractère bien trempé du jeune ex-Roi. Il était plein d’entrain et ne se laisserait sûrement pas abuser. Shisen ne perdit pas un seul instant, il avait put entendre à cet instant là que les deux Marines cherchaient la localisation de Navarino. Shisen le savait, surtout quand il remarqua les deux petites ailes sur le dos de la jeune femme. La guerre avait-elle commençait là haut dans les cieux ? Si Navarino n’était plus là à Water Seven, cela signifiait qu’il avait déjà sûrement fait route pour Skypiéa sans aucun doute. Shisen, les mains dans les poches, ignorant totalement les deux Marines marcha en direction de Kurozakuro.



-Sayonara !!




Sans rien dire, a part un adieu ou un au revoir, cela dépendait de comment l’entendait Shisen, il déposa sa main droite sur le torse de Kurozakuro et soudainement, le chasseur de prime ainsi que la jeune fille disparurent dans un tas de fumée dorée, ensuite Shisen passa sa main droite en bas de son menton, gardant son autre main dans sa poche, légèrement pensif il resta silencieux. Shisen avait téléporté Kurozakuro dans un endroit bien précis, sur une île peu importe ou, Shisen devait faire acte de diplomatie, après tout les deux Marines pouvaient prendre cette acte comme une trahison. L’agent du CP9 ne le permettrait pas, il remit cette même main dans sa poche et se mit de profile en se retournant légèrement en direction des deux Marines plus loin assit sur des caisses pour dire.




-Amiral Zetsu-Sama, Sous-Amiral Colieg-Kun, je suis ravis de vous voir, j’ai pris la liberté de me charger personnellement de ce chasseur de prime, il serait inutile qu’il vous handicape dans votre mission n’est ce pas ? Celui que vous recherchez, l’ex-Schichibukaï Sir Navarino se trouve sans doute actuellement sur les îles célestes, je suis venu dans l’espoir de vous guider et de vous porter une assistance importante en tant que « passage » de la mer bleu jusqu’à la mer blanche de nuage ! Skypiéa !! Je me suis donc mit dans la tête d’intercéder en votre faveur pour que votre mission soit moins pénible, vous pouvez sans doute l’accepter n’est-il pas ?



Shisen était décidément redoutable dans l’art du discours et de la manipulation, il avait changé son acte, le fait d’avoir sauvé Kurozakuro en une bonne action méritoire. Prônant donc le fait qu’il avait fait ca dans le but de porter une aide conséquente à la mission qui leur avait été confié. Shisen avait certes mal au cœur de devoir dénoncé son « Maître », mais il faisait partit du CP9 et il était obligé de sauvé son ami d’enfance, il voulait sauvegarder la vie de Kurozakuro pour en savoir plus sur son passé et pour savoir qu’elle était ce lien qu’il avait avec le Roi Rouge. L’agent du CP9 espérait que les deux marines tomberaient dans le panneau, pour Shisen il n’y avait aucun doute la dessus il excellait dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu
Amiral De La Marine | ShirÔokami
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/05/2009
Prime/Grade : Amiral

MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   Dim 31 Mai - 13:13

|||| 23H15 : Départ Pour Skypiea ||||


Alors que le Sous-amiral Colieg avait pris les rennes en cuisinant sans sommation le jeune chasseur de prime plus connut sous le pseudonyme de « Roi Rouge », contre toute attente, une présence se fit voir et pas des moindre. Un agent du CP9, mais pas n’importe qui, le descendant direct, le fils même de l’ancien Amiral de la marine Ikkarus. Colieg fut surpris d’une telle présence en ces lieux, était-ce un hasard ? Le Sous-amiral compris que non et Zetsu d’ailleurs savait pertinemment qu’il y avait quelque chose. Shisen, faisait preuve d’une classe incroyable, désinvolte au départ il passa sous le nez des deux marines, ce qui fit sourire l’Amiral d’avantage, il voyait en lui Ikkarus, on aurait même dit un copié collé hormis la condition physique.


Shisen était sombre contrairement à son défunt père, il avait une longue chevelure noir, casquette noir, vêtement noir, d’ailleurs on avait assez de mal à le distinguer sous cette nuit, bien heureusement la lune étincelante accompagné des étoiles aidé à la tâche de la vue. L’Amiral de son index remit ses lunettes en place et pris sa fiole de cola qu’il but de manière généreuse. Le tenant en main il laissa faire Shisen. Observant l’agent du CP9 qui de manière nonchalante s’approchait du chasseur de prime qui tenait aussi une jeune femme avec des ailes sur le dos. Colieg soudainement se leva de sa caisse et dégaina son sabre en main d’un geste vif et ne tarda pas à s’avancer vers Shisen. Immédiatement l’Amiral leva la main en direction de Colieg pour lui dire d’arrêter.


Le Sous-amiral immédiatement rengaina son sabre et resta debout les bras croisés en regardant Shisen faire. L’Amiral repris une gorgée dans sa fiole de cola pour finalement la remettre dan sa poche intérieur de sa longue veste de la marine rafistolé qui appartenait à son grand frère, le dernier symbole fraternel qui lui restait sans doute hormis les souvenirs. Shisen donc avait terminé sa marche par un moment de silence juste devant Kurozakuro. Ensuite l’agent du CP9 de manière étrange leva sa main et d’un « Adieu » une étrange lumière apparut en quelques millisecondes puis soudainement, plus rien, un nuage dorée apparut là ou se tenait normalement Kurozakuro et cette jeune femme aux ailes inconsciente sur l’épaule de l’ex-Roi de König.


** Omoshiré…Alors voilà son pouvoir… **


Une vif pensé, oui l’Amiral ne connaissait pas les capacités de cet agent du CP9 si mystérieux, alors voilà pourquoi Shisen était surnommé le « Nuage D’Or » du CP9. Zetsu esquissa un long sourire, très satisfait de ce qu’il venait de voir, Shisen était réellement à la hauteur de sa réputation. Mais Colieg avait l’air ennuyé, et oui, Shisen venait-il de sauver cet homme ? Ou alors l’avait-il téléporté dans un endroit démoniaque ? Le lieu de la téléportation restait inconnu a cet instant, seul Shisen savait ou il avait téléporté cet homme, peut être en pleine mer ? Peu importe pour le moment, car Shisen venait de révélé une information croustillante aux oreilles de l’Amiral. Zetsu n’était pas un imbécile, il comprit rapidement à quoi voulait en venir Shisen, il essayait de passer la pommade sur ce qu’il venait de faire.


Pas mal, Shisen discerner à la perfection l’art du discours et de la manipulation, un vrai As dans son domaine. Mais on ne pouvait tromper l’expérience du « vieux ». Il avait compris qu’un lien quelconque les tenait en tenaille justement. Peu importe, les paroles de Shisen fut satisfaisante, Colieg ne comprendrait pas la subtilité de Shisen, il s‘était laissé prendre au mensonge bien ficelé de l’agent du CP9 contrairement à l’Amiral qui avait détecté là, une des techniques psychologique du CP9. Le Sous-amiral avait donc encore beaucoup à apprendre. Bref, Shisen révéla donc que Sir Navarino se trouvait sur les îles célestes. Enfin une réponse clair, enfin la mission voyait aboutir maintenant vers une ligne droite. Colieg adressa un regard à l’Amiral, Zetsu acquiesça d’un geste de la tête. Que signifiait ce jeu de signe entre eux ?


C’était simple, le regarde de Colieg signifiait brièvement : « Et maintenant que fait-on, dois je prévenir des renforts ? »…Et le geste d’acquiescement de tête de Zetsu en réponse signifiait à peu près : « Oui exécution ». Une sorte de code entre eux pour éviter de bavarder inutilement, ils étaient tout deux donc des accros aux codes et aux responsabilités extrême. Il prenait réellement chaque mission même des plus ridicules très au sérieux. Le Sous-amiral Colieg s’isola un instant en sortant un escargophone, sa discution avec un membre compétent de Marinford consistait à faire rapatrier des renforts et des vivres pour un très long voyage. Tandis que Colieg était en ligne via escargophone, l’Amiral Zetsu surnommé le « Loup Blanc » assit sur sa caisse en bois comme il y en avait tant d’autre dans le Dock.1, prit la parole.



« Agent Shisen hein ? Tu ressemble vraiment à ton père, si je n’avais pas une bonne vue je t’aurais prit pour lui sans doute HuHuHuHu…Pardonne cette question, mais comment suis-je censé savoir que tu me dis la vérité à propos de la position exacte de Sir Navarino ? Hein ? Depuis que j’ai appris que l’un des agents du CP9 à commis le crime suprême de « Trahir », ma conscience m’a subtilement soufflé d’être sur mes gardes dès lors…Savais tu que sur 100 personnes, 97 personnes vont favoriser la trahison plutôt que la rédemption vis-à-vis a des gens qui leur sont cher…Alors dit moi comment je pourrais te croire, Agent Shisen ?! »


L’Amiral donc jouait avec l’agent du CP9, une sorte de « contre » face à sa tentative de manipulation mental, les deux hommes se livraient donc un combat spirituel, mais ce combat spirituel engagé par les deux hommes de carrure allait prendre fin. En effet, une présence se fit sentir, puis une voix, là bas au coin d’une ruelle sombre donnant vers la sortie du Dock.1 qui rendait sur les quais principaux de Water Seven. Cette voix serait familière non seulement à Zetsu, mais aussi à Shisen et à Colieg qui venait de terminer sa conversation via escargophone et qui rejoignait aussitôt Zetsu et Shisen. C’était le Vice-amiral Lotta, nouvelle dans cet état gouvernemental, elle possédait un imposant sabre sur son dos et elle avait alors dit d’une vive voix.




« Amiral ShirÔokami-Sama !! Quand est ce que vous allez cesser de voir la vie comme un simple pourcentage ou un simple teste scientifique basé sur des calculs concernant la population ? »


L’Amiral les bras croisés rétorqua d’un sourire radieux et charismatique.


« Le jour ou j’arrêterais de parler de pourcentage sur des êtres vivants, se sera quand je verrais de mes propres yeux un homme secourir l’orphelin et l’élevé comme son propre fils, une femme resté fidèle à son mari sans commettre l’adultère, un enfant qui obéit à ses parents sans se rebeller à un âge de puberté et pour finir quand l’homme cessera de combattre son semblable pour une question de paix ou de raison d’état… »


Silence religieux dans le Dock.1 consternation total, en une phrase simple, Zetsu venait d’anéantir la tentative d’approche de la Vice-amiral Lotta. Et en bon « Bras Droit », le Sous-amiral Colieg reprit juste après l’Amiral Zetsu.




« Tel est la tragique dimension dans laquelle nous vivons, la démence humaine prendra fin seulement à la fin des temps, c’est pour cela que le Gouvernement Mondial existe ! Propager une justice propre jusqu’à ce jour saint… »


Zetsu après avoir but une bonne gorgée de sa fiole de cola.


« Amène HuHuHuHuHuHuHu…! »


La Vice-amiral Lotta.


« Tchtsss…Vous êtes cinglés, bref, je viens de la part des hautes sphères, et de surplus affirmer les paroles de Shisen, c’est un fait, Sir Navarino s’est rendu sur les îles célestes pour tenter de contrecarrer l’avancé du Schichibukaï Sidius…Les ordres sont clairs, Navarino et la cible principale, ignorait totalement le Schichibukaï Sidius et ne prenait pas part au combat pour aucun partit ! Une fois Navarino en vue capturez le et ramenez le à l’Amiral En Chef ! Les hautes sphères ont jugé nécessaire de vous prévenir avant que vous ne propagiez inutilement un conflit d’ordre mondial ! »


Puis sans plus rien dire, la jeune femme se leva et s’enfonça dans l’obscurité, tandis que Zetsu riait de bon cœur et que le Sous-amiral Colieg lui les bras croisés toujours aussi froid et sérieux fixait du regard le départ du Vice-amiral Lotta. Après avoir bien rit, Zetsu se leva de sa caisse en bois ou il s’y était assit depuis de longue minute, puisqu’il était à présent 24 heures et 15 minutes déjà. L’Amiral saisit le bras de l’agent du CP9 et le Sous-amiral Colieg fit de même et celui reprit alors.


« Allons-y Shisen-San, ne perdons pas plus de temps, le destin nous appel à son secours !! »


Zetsu en riant.


« Ah oué ? Il a une belle voix ?! HuHuHuHuHuHuHu !!! »


Colieg en soupirant tout en abaissant légèrement son chapeau.


« Pfffff…Baka-sama !!! »


Sans plus rien dire d’autre sous un rire joyeux, l’Amiral tenait fermement le bras de Shisen et pareil pour le Sous-amiral Colieg, les trois hommes partiraient donc pour Skypiéa et y retrouvait Navarino afin de le capturé vivant. Les choses là-bas, deviendraient largement moins joyeuses, une guerre avait déjà éclaté par la main du Schichibukaï Sidius apparemment.


===> Skypiéa <===
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino   

Revenir en haut Aller en bas
 
Water Seven : Loco Extérieur Soutterain De Navarino
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Secteur ADJ47, extérieur de la muraille, haute sécurité*
» COMME DU CHOCOLAT, DUR À L'EXTÉRIEUR, MAIS AU COEUR FONDANT À L'INTÉRIEUR - 02/10 À 18H07
» Direction pôle Nord (PV Shinzô)
» Description & Plan de table
» Théâtre Mogador

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection ~ V2 :: Grand Line :: Water Seven-
Sauter vers: