Venez incarner votre propre Personnage dans l'univers du Manga One Piece et parcourez les Mers de ce Monde en combattant pour vos Rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TEST Presentation Juza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurozakuro
Admin | Roi De König | Roi Rouge
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2009
Rang : Autres
Prime/Grade : Roi Du König

MessageSujet: TEST Presentation Juza   Mer 27 Avr - 1:45

~ Caractère / Physique


Caractère


Juza est un jeune homme assez compliqué dans sa propre nature en tant qu’être humain. Il possède ce qu’on appel un « Déséquilibre Mental » à cause d’un événement qui l’a traumatisé dans l’enfance : Il a tué ses propres parents, ce qui l’a amené à suivre un moment la voie de la piraterie. Ce qui signifie qu’il n'a aucune personnalité propre, il est obligé de se switcher entre deux personnalités bien différente afin de garder une conscience propre et saine. Ses deux personnalités peuvent être résumées en deux mots : « Héros » et « Criminel ». La personnalité « Héros » a surement été crée par son subconscient dans le but de ne pas sombrer dans une trop grande folie. Comme-ci se sentant sale de ses pêchés du passé qu’il a accumulé dans sa vie de jeune pirate l’avait finalement rattrapé. Pour ne pas se morfondre dans les méandres des regrets et pour ne pas faillir à sa mission, son but secret qu’il s’est juré d’accomplir il s’est forgé une personnalité de vrai « Héros » prêt à défendre l’humanité coûte que coûte à un tel point qu’il se sacrifiera pour ses camarades sans jamais rechigner est toujours en prenant des risques inconsidérés. On peut le voir même comme un héro suicidaire qui se voit rassurant et protecteur. On peut même parfois confondre cette facette de personnalité identique à celle d’un membre de la marine.

Passons maintenant à la deuxième partie de sa personnalité « Criminel ». Cette facette de la personnalité de Juza est sans doute la vraie personnalité qu’il essaie d’enfouir pour mener à bien sa mission, celle de révolutionner le monde. Sous cette conscience, il est froid, autoritaire et très déterminé à remplir son objectif premier par la violence, la sauvagerie et la destruction et peu importe les innocents se trouvant sur son passage. Et sa folle détermination est encore plus vivace puisqu’il veut complètement dissoudre et anéantir le Gouvernement Mondial, pour lui c’est à cause de cette immense institution que le monde est plongé dans l’insécurité. Selon sa logique, si les pirates existent c’est parce que ce dénommé « Gouvernement Mondial » existe. Malgré cette forte détermination il se verra souvent rattraper par son identité de « Héros », parlant de sauver l’humanité et ses camarades. Et donc on le verra alors se tromper lui-même sur ce qu’il est réellement, à un tel point qu’il est convaincu de ce qu’il raconte, comme-ci il essayait de convaincre son subconscient d’accepter cette partie « humaine » de lui-même. C’est dire à quel point il est tourmenté et à quel point Juza est compliqué à l’intérieur de son esprit et de sa conscience.


Physique

Juza est physiquement quelqu’un de bien bâtit. Il possède une stature lui donnant un certain charisme. Ses muscles souples et endurcit par les différentes difficultés rencontré dans sa vie lui ont donné une constitution assez impressionnante. Son physique avantageux l’a souvent servit à se sortir des situations périlleuses. Sa résistance physique combiné à son esprit combattif font de lui un combat de choix lorsqu’il doit combattre. Les traits de son visage sont fin lorsqu’il se montre amical, cependant lorsqu’il devient sérieux ou lorsqu’il se met en colère on peut distinguer clairement les traits de son visage se tirer ce qui vient renforcer l’agressivité de son visage le rendant encore plus impressionnant. Il est habillé généralement par un pantalon de type « Saroual » noir. Il porte un haut très court ne recouvrant seulement que la partie supérieur de son torse et ce vêtement et lui-même recouvert d’une longue écharpe blanche en soie laissant donc à découvert toute la partie haute et basse abdominale. Il porte des bijoux dérobés lors de ses larcins lorsqu’il était encore un pirate.

Des bracelets en or et nombreux sont visibles au niveau de ses deux poignets recouvrant presque tout ses avant-bras. Il en a également autour de son cou orné au milieu par un rubis étincelant. Un look donc atypique et assez extravagant. Mais ce qui le caractérise le plus se sont ses cheveux. Très longs et très noir, ses cheveux sont arrangés par une unique natte impressionnante mesurant cent cinquante centimètres. C’est ce qui lui avait d’ailleurs un petit surnom très peu connu pour le moment de « Kuroishippo » signifiant « Queue Noir ». Ses yeux sont en forme d’amande lui donnant un air malicieux, perçant et troublant. Il possède également un nez fin et discret lui donnant ce léger petit air innocent et presque angélique ou démoniaque selon l’humeur. Son front est large et plat tout cela dissimulé par les mèches de ses cheveux sombre. Il mesure exactement un mètre quatre vingt-cinq. Il est donc d’une assez grande envergure ce qui lui permet de ne pas être facilement déstabilisé par plus grand ou plus petit que lui.



~ Histoire de votre personnage






114 ans avant l'ère de Mugiwara No Luffy.

Voici l’histoire d’un homme qui a sacrifié la vie de son père pour une gloire éphémère. Juro n’est autre que le triste fils d’un pirate qui avait marqué son nom dans l’histoire. Nommé Zali et surnommé le phénix des mers et il était connut pour sa violence et sa force. Nombreux sont ceux ou celles qui furent tombé sous les coups de cet homme, puisque en duel et notamment dans le style du corps à corps il était redoutable. Le père de Juro n’avait été que la rançon pour la gloire de son fils.

En effet Juro est né d’un pirate connut de l’époque et d’une paysanne de l’île de Drum. Sa naissance fut bien particulière puisqu’il avait vu le jour en pleine tempête de neige. D’ailleurs à peine avoir vu le jour, c’était aussi le moment ou Juro aurait put perdre la vie. Oui, la vie était parfois ironique et intraitable pour certains. Juste avant l'accouchement sa mère se trouvait dehors à ce moment précis.

Elle était partit à la recherche de quelqu'un qui pouvait l'aidé à accoucher, puisqu'elle était incapable de mettre au monde son enfant toute seule. Il était trop tard pour rebrousser chemin vers la maison et la jeune femme s'écroula au sol, le bébé commençait à sortir. La pauvre mère gisant sur le sol neigeux et glacial avait été livrée à elle même, tout en faisant face à la douleur des contraction. Mais bien heureusement son père avait été là pour porter assistance à sa femme dans l'accouchement.

Ce n'était pas un heureux hasard car le pirate avait prévu de rester quelques jours avec sa femme puisqu'il savait qu'il ne restait pas longtemps avant que celle-ci accouche. Le travail fut pénible et très intense en termes d'efforts à fournir. Et une fois l'enfant né, Zali prit le nouveau né pour l'amener au chaud afin qu’il ne subisse pas le froid mortel de Drum, pour lui sa descendance était une chose primordial.

On pourrait croire que tout finit par rentrer dans l’ordre mais bien au contraire ce n’était que le début d’un calvaire déjà bien amorcé. Sa mère qui se trouvait livré face à un froid extrême avait finit par perdre la vie, en plus des efforts qu'elle avait fournis précédemment.

Juro à la naissance était déjà orphelin par sa mère. Le père était revenu auprès du corps de sa femme, et il savait que celle-ci avait rendu l'âme. Son visage était serein, il était certain que cette femme avait été heureuse de mourir pour laisser vivre son unique enfant. Zali lui donna une sépulture digne de ce nom et finit par retourner auprès du nouveau né, le cœur serré.

Le pirate qui était maintenant père ne pouvait pas prendre en charge son jeune fils. Juro n’a d’héritage de son paternel que son nom de famille qui était connut à travers les mers en ces temps là: « Zenzaburô ». Il fut donc éduqué par une femme pirate de son équipage et qui était violente et impitoyable. Depuis sa triste enfance le petit garçon fut battu et maltraité par une femme qu’il considérait comme une vraie sorcière.

Cependant selon les instructions du Capitaine Pirate, le jeune enfant devait durement s’entraîner afin de lui succéder. Même si Juro aurait désiré suivre un autre chemin que celui que son père lui avait déjà tout tracé. Il gardait en lui cette forte haine envers son paternel, car celui-ci l'avait délaissé déjà tout petit. A vrai dire Juro haïssait déjà la vie en général. Pourquoi est ce que le destin s’acharnait autant sur lui, alors qu’il n’avait jamais rien demandé ni rien fait à personne. Il n’avait tout simplement pas le choix et devait patienter dans l'épreuve.

De l’âge de 5 ans à 10 ans il dut subir un entrainement uniquement basé sur le renforcement physique. Cet entrainement constituait de divers exercices, tel que le fait de passer des journées entières sous une cascade d’eau, en plus de subir le froid intense de Drum. Autant dire qu’il tombait très souvent malade, mais plus il tombait malade et plus son corps se renforçait au fur et à mesure qu’il guérissait.

Il entraînait naturellement son corps à supporter le climat de son île et même plus, à le surpasser afin d’avoir un corps robuste. Une fois l’âge de 10 ans atteint le corps du jeune futur pirate avait atteint un niveau élevé de performance.

Il chassait le gibier dans la forêt de Drum et tout cela dans le grand froid sans aucune difficulté ou lacune par rapport aux conditions climatique. D’autant plus qu’il avait l’habitude de chasser torse nue. Certes ce ne sont que des détails mais pour un enfant de dix ans atteindre ce genre de performance faisait de lui un véritable génie de la survie. Zali, le trouvait tout de même que son fils n’en faisait pas assez et il avait décidé de le prendre en main et de mettre de côté pour un moment son statut de pirate.

C’était donc à l’âge de dix ans que Juro commençait à vivre avec son père. L’entraînement qu'il lui faisait subir était une suite d'exercice basé sur des longues séances de méditations et de concentrations. Et à chaque fois que Juro échoué dans cet exercice, il devait encaisser les coups puissant de son père. Oui car la concentration est l’atout principal lors d’un combat.

Ensuite un peu plus tard, deux ans se sont écoulés. Juro avait maintenant douze ans, il maîtrisait correctement se concentration sans réellement être un perfectionniste dans ce domaine. Son père avait décidé de laisser ça de côté pour passer à l’art du combat au corps à corps. Il devait combattre son père dans de nombreux duels acharnés et tout apprendre sur le tas.

Il devait faire confiance à son instinct de survie et de combat, tandis que son père se contentait simplement de se battre comme-ci il affrontait un adversaire redoutable. Et celui-ci devait apprendre de lui-même à riposter face aux assauts puissants de son père qui ne le ménageait jamais.

Nuits et jours Juro devait essuyer les coups du célèbre pirate sans jamais broncher ou se plaindre au risque de s'en prendre encore plus. Les jours passèrent et le jeune enfant en apprenait toujours un peu plus sur l’art du combat au corps à corps.

Avec un entraînement aussi rude surtout pour un enfant de son âge, il n’était pas anodin de le voir s’écrouler sur le sol gelé de Drum sans pouvoir bouger. Dans ces moments là son père ne se préoccupait même pas de l’état de son fils, il se contentait d’attendre que celui-ci daigne à se relever pour continuer l’entraînement.

Plus les jours passaient et plus la haine de Juro grandissait envers son père. Il le trouvait indigne et trop exigent. D’autant plus qu'il était touché dans son orgueil et son amour propre. Bref, quelques années passèrent et maintenant il était devenu un jeune adolescent. Il avait atteint l'âge de dix sept ans. Il était remarquablement robuste et courageux, d’autant plus que son audace et sa force résonnait dans tout Drum. La naissance d’une légende allait commencer ou du moins c’est ce qu’il espérait.

Il voulait être reconnut par tous, il voulait être fort et puissant afin d’imposer sa personnalité et son charisme à tous. Juro endurait toujours des entraînements rudes et intenses et malgré cela, il n’arrivait pas à surpasser son père. Néanmoins les choses avaient changés puisqu’il lui donnait du fil à retordre.

Maintenant le jeune guerrier maîtrisait totalement sa concentration combative et il commençait à exceller dans l’art du combat au corps à corps. Ce qui le rendait plus imposant et plus audacieux dans ses assauts et ses duels qu'il livrait contre son père.

Et c’était à ce même âge que son père lui annonça qu’il était officiellement un des membres de son équipage, faisant de Juro officiellement un vrai pirate. Il en fut ravi, lui qui depuis un certains temps espérait naviguer sur les mers pour défier les plus fort. Le fils et le père naviguèrent côte à côte tout en étant des rivaux.

Très vite le gouvernement mondial fut gêné par cet équipage de pirate qui ne cessait de commettre des ravages un peu partout sur Grand Line. D’ailleurs lors d’un abordage sur un vaisseau de guerre de la marine, le jeune Juro avait fait la trouvaille du siècle, une trouvaille qui allait changer sa vie.

Il s’agissait d’un fruit du démon. Il en avait déjà entendu parler auparavant lors de ses nombreux voyages au côté de son père. Et lui qui était en quête de puissance, décida de se l’approprier et donc de manger la première bouchée du fruit en jetant le reste, car le gout était extrêmement amère. Durant la bataille contre la marine il comprit très vite que son corps avait changé. En effet sans savoir la nature de ce fruit, il avait ingurgité un Logia, celui du magma. Il s’en était aperçut car les balles qu’ils encaissaient avait traversé son corps pour fondre lamentablement.

Néanmoins malgré cette nouvelle acquisition de pouvoir, Juro ne fut pas en mesure de continuer son combat contre la marine. Car celle-ci possédait une force de frappe importante. S’attaquait à un vaisseau de guerre de la marine s’était avéré être une folie puisque même son propre père avait perdu la vie face à un Vice-amiral. Juro n’avait plus le choix, il devait fuir pour devenir plus fort et se venger de cette défaite cuisante.

Profitant du brouhaha et de l’agitation, il prit une baraque de la marine et fuit tandis que les membres de son équipage mourraient l’un après l’autre. Maintenant le jeune homme était libre de ses mouvements et il allait suivre son propre chemin. Il devait prendre un peu de recul afin d'être prêt pour relever le défi de naviguer à nouveau sur les mers. Il avait fait son retour à Drum pour s’isoler dans la forêt de glace de son île natale. Une fois la bas il avait coupé du bois pour construire une sorte de maison-cabane.

C’était un mode de vie rustre et difficile mais cela ne faisait que de rendre le jeune pirate plus fort et plus implacable. C’est alors que depuis ses dix sept ans il adoptait une vie de solitaire, s’entraînant seul tel un loup en quête de vengeance, ses entraînements consistaient à frapper des blocs de glaces avec ses poings pour les briser.

Et d’autres fois il courrait en pleine tempête afin de s’endurcir d’avantage, il faisait simplement tout ce qui lui passait par la tête, et dès que quelque chose pouvait le rendre plus fort il le faisait. Il passait aussi de longues heures à développer les capacités de son fruit du diable du magma, bien que la tâche fut difficile.

Des années passèrent et Juro avait atteint l’âge de 23 ans, il était enfin prêt. Il sentait qu’il était temps de naviguer de nouveau en mer. Alors que tout le monde pensait qu’il avait goûté à la mort au fin fond de la forêt des glaces, voilà que le jeune homme se rendit aux yeux de tout le monde, en chair et en os et en pleine forme.

Il faisait preuve d’une prestance et d’un charisme hors du commun. Voilà que le vent avait soufflé. Il se rendit au port de Drum afin d’y acheter un navire qui pouvait tenir la route avec les derniers trésors récolté par son père. Il était maintenant en mer, naviguant vers sa destiné.




De Nos Jours...

L’histoire qui précède était un cours récit, ou plutôt un petit aperçu de l’ancêtre deJuza. En effet Juza et le quarante quatrième descendant direct de ce pirate dit légendaire par le passé : Zenzaburô D. Jurô. Anciennement connu notamment pour avoir organiser une évasion titanesque à Impel Down avec l’aide de son équipage et des prisonniers. Cette histoire fut vite dissipée et camouflé par le Gouvernement Mondial afin de ne pas ternir son image et sa réputation. A l’époque les journaux ne parlaient que d’un petit accident isolé sans grande importance.  Bref revenons au présent afin de voir ce que vaut cette fameuse descendance. Zenzaburô Juza… (Notons que le D. à disparut le concernant, un sujet qui sera traité dans le RP pour expliquer le pourquoi du comment) Il était né sur l’île de Jaya, une île remarquablement fréquenté par les pirates et les criminels en tout genre. Issue d’une famille pauvre, son père était un charpentier-réparateur qui s’occupait à rafistoler tout type de navire. Allant des navires basiques, passant par ceux des pirates et plus prestigieusement ceux des navires de guerre de la marine lorsque ceux-ci faisaient escales à Jaya.

Connu pour son savoir faire et son courage à ne pas rechigner à la tâche, son salaire misérable ne lui permettait pas de subvenir correctement au besoin de sa famille. La mère de Juza quant à elle effectuer le travail le plus vieux du monde, ou plutôt la corvée honteuse et misérable de « Prostitué ». D’ailleurs la réputation de sa mère lui avait valu les pires moqueries de la part de ses camarades de jeux en ville. Juza à cette époque était un petit garçon âgé de 10 ans. Il était assez timide est réservé et ne se plaignait que rarement de sa détestable situation. D’ailleurs dans son groupe d’ami il était souvent la « Tête de Turc », celui sur lequel on pouvait aisément manquer de respect, passer ses nerfs. Celui sur lequel on pouvait racketter ou demander des tâches ingrates à faire, tel que le vol est ce genre de chose. L’objet du groupe en quelque sorte. Malgré cela le petit garçon qu’il était ne se plaignait jamais, tant qu’il pouvait rester dehors, loin de son « chez lui » afin de ne pas se confronter à ses parents et à leur situation, il était heureux et faisait abstraction des moqueries et de l’humiliation qu’il subissait fréquemment. Tant qu’il pouvait oublier un moment ses parents tout pouvait lui convenir.

Jusqu’au jour ou…Durant ce qui semblait être une soirée paisible et anormalement calme, une bataille sanglante éclata. Une descente de la marine royale en pleine nuit, profitant de l’effet de surprise pour capturer le plus de pirate possible, voir même en éliminer le plus possible. Bien évidemment les pirates plus remontés que jamais ne cédèrent pas à la menace, combattant de manière acharné on pouvait à l’action des sabreurs de renoms mais aussi des utilisateurs de fruit du démon à l’action mettant sans dessus-dessous Jaya. Et bien évidemment les civil, les habitants n’avaient pu échapper à ce massacre. Les différents combats étaient parsemés de gigantesque explosion ici et là en plein cœur de Jaya.





Pris de panique Juza lui à ce moment même se trouvait à la périphérie de l’île avec son groupe d’amis. Ne perdant pas de temps et voyant la bataille faire rage il décida de se rendre auprès de ses parents, inquiets il accélérait le pas à chaque seconde. Il avait finit par atteindre sa maison délabré, entrant il pu assister à une scène de combat. Son père se battait contre des mercenaires qui avaient profité de la pagaille pour voler le matériel de charpentier de son père. Juza ignorant la peur, venait de faire d’un grand courage, il se dirigea vers l’un d’eux et tenta tant bien que mal de défendre son père mais en vain. Le père lui effrayé par la situation avait finit par fuir, abandonnant lâchement son fils de dix ans. La mère de Juza ne se trouvait pas loin non plus, effrayé également par les mercenaires elle s’écria alors :


« Attendez !! Prenez mon fils et en échange je garde la vie sauve…PITIEZ !!! »




Juza venait de voir son propre père prendre la fuite et maintenant il venait d’entendre sa propre mère, tentant de l’échanger comme une vulgaire marchandise de seconde zone. Le garçon en état de choc tomba au sol, les yeux grands ouverts. Son incompréhension venait de semer la confusion dans son esprit. Des parents n’avaient-il pas le devoir de protéger et chérir leur progéniture au péril de leur vie ? Juza avait-il était maudit par le destin, par le biais de ses parents. Avait-il fais quelque chose de mal pour mériter un sort aussi tragique ? Quoi qu’il en soit son incompréhension et sa confusion venait de se changer en une haine et en une colère qui avaient atteint chacun leur paroxysme. L’enfant de  dix ans qu’il était, se leva, tel un zombie dépourvu d’âme. Il ramassa au sol, quelques uns des outils qui appartenaient à son père pour la charpenterie. Les outils étaient au sol car les mercenaires aveint précédemment foutu le grand bordel dans l’enceinte de la maison. Ramassant une scie qui servait à couper le bois, Juza se dirigea vers sa mère et lui trancha la gorge d’un coup sec. Touchant la veine jugulaire, on pouvait voir le sang se déversé en grande quantité, un vrai robinet humain.

Puis frénétiquement le petit garçon, devenu maintenant un criminel à la seconde ou il venait de tuer sa mère se dirigea tête baissé vers l’un des mercenaires pour lui transpercer le ventre au niveau du nombril. L’autre mercenaire effrayé par cette scène surréaliste pris la fuite pensant que l’enfant était possédé ou quelque chose dans le genre. Mais ce n’était pas finit, Juza sans un mot, le visage fermé s’était lancé à la poursuite de l’autre mercenaire. Sautant à son cou il lui transperça le crâne sans aucune once de pitié, dépourvu d’émotion à cause du choc émotionnel subit. Toujours consumer par une rage folle, le jeune Juza s’était lancé à la poursuite de son père. Prenant le risque de se mouvoir au cœur du champ de bataille. Après une quinzaine de minute de recherche tandis que les combats faisaient rage un peu partout sur l’île, Juzaavait finit par retrouver son père. Il accourra vers celui-ci et trancha la gorge de son propre père qui tomba au sol lourdement, tentant de freiner l’hémorragie. Une mort certaine l’attendait et avant d’en finir avec la vie voici ce que fut les derniers mots d’un père à son fils :


« JE TE MAUDIS JUZA !! SOIT MAUDIT A TOUT JAMAIS !! JUZAAAAAAAAAA !!! »




Juza à peine âgé de dix ans venait à lui seul de tuer ses propres parents et deux mercenaires. Sa haine avait atteint un tel stade qu’il avait pu commettre quelque chose d’inhumain, à savoir le meurtre de sang froid. Dans son esprit il se disait qu’il avait puni sa mère pour sa trahison et son père pour sa lâcheté et il avait également puni les deux autres mercenaires car ils s’étaient introduits chez lui. Alors qu’il venait de commettre l’irréparable, la bataille de Jaya elle suivait son cours. L’un des soldats de la marine présent sur le champ de bataille avait été témoin du crime de Juza et le petit garçon fut arrêté dans la soirée même. Finalement au petit matin ensanglanté et enfumé par la bataille, la marine avait remporté haut la main cette bataille et bon nombre de pirate avaient été éliminés et capturés. Une opération choc qui avait été une grande réussite.

Juza fut considéré comme un pirate puisque un soldat de la marine avait témoin de son crime. Mobile du crime : il avait tué un civil sur la place publique durant une intervention de la marine. Malgré son jeune âge il écopa de quatre ans de prison et fut transféré dans une prison d’East Blue ou il effectua sa peine. Il avait eu le temps de réfléchir à ce qu’il avait fait, pour lui ces quatre ans passaient en prison n’était nullement un calvaire. Le calvaire était de faire face quotidiennement à sa conscience et de faire face à ce qu’il avait osez faire.

En signe de repentance, durant quatre ans il avait laissé pousser ces cheveux, signe d’un renouveau pour lui. En prison il s’était juré d’abolir les guerres une bonne fois pour toute en devenant un révolutionnaire afin de se débarrasser de ce titre de pirate qu’il n’avait jamais assumé puisqu’on lui avait collé ça sur le dos alors qu’il n’était qu’un simple gosse qui avait réagit en conséquence de ses émotions. Fasse à la non miséricorde de la marine et à la dureté de la piraterie, il était persuader que le meilleur camp pour lui à intégrer était celui de la révolution. Il avait maintenant un but simple mais lourd de conséquence et extrêmement ardu à mettre en œuvre : Dissoudre le Gouvernement Mondial par une révolution elle aussi mondial. Autrement dit changez la face du monde, rien que ça. Quatre ans passé, Juza fut finalement libre. Il avait alors quatorze ans. Le jeune homme décida de voyager à travers East Blue afin de rechercher des filières qui le mènerait à des groupuscules révolutionnaires.

A quinze ans, donc après un an de voyage intensif à la recherche de son idéale, Juzaavait finit par rentrer dans les rangs des révolutionnaires. Il avait été prit en main, il avait été entraîné et envoyé à certains endroits pour remplir certaine mission pour le compte de la révolution. Prenant du galon il avait finit par être reconnu au sein même de la révolution, il avait pu se forger une solide réputation dans ce réseau de révolutionnaire et avait beaucoup appris. Après donc dix ans passé au sein de ce mouvement révolutionnaire, accumulant donc une expérience de dix années, Juzaavait atteint l’âge de 24 ans. Il était devenu un jeune homme robuste et entraîné par les forces révolutionnaires.

Il avait maintenant un objectif en tête. Se hisser jusqu’au sommet des têtes pensantes de la révolution pour débuter son « Grand Plan » de dissolution du Gouvernement Mondial. D’autant plus qu’au cours d’une des missions qu’il avait du effectuer pour le compte du mouvement révolutionnaire, Juza avait accidentellement mangé le fruit du Hie Hie No mi. Un fruit très puissant et de type logia qui lui avait conféré le pouvoir de la glace. Pour une fois ce petit coup de pouce du destin était comme l’annonce d’une destiné singulière, le vent avait-il enfin tourné en sa faveur ? Allait-il pouvoir voler de ses propres ailes et prendre sa revanche sur le monde ? Le présent est là pour en témoigner, ainsi débute la réelle aventure de Juza.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
TEST Presentation Juza
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti -Terrorisme: Presentation d'Omega Military Consultants
» Organes de l'Etat: Presentation du CFI
» Developpement local: Presentation de Marmelade
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection ~ V2 :: Avant De Commencer :: Fiches De Personnage :: Capitaines Corsaires-
Sauter vers: