Venez incarner votre propre Personnage dans l'univers du Manga One Piece et parcourez les Mers de ce Monde en combattant pour vos Rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Passage furtif, rencontre fortuite

Aller en bas 
AuteurMessage
Nazha
Royal Shichibukai | God Slayer
Royal Shichibukai | God Slayer
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 24/05/2009
Rang : Shichibukai Royal
Prime/Grade : Anciennement primé pour 150.000.000 de Berrys

MessageSujet: Passage furtif, rencontre fortuite   Ven 4 Sep - 20:41

Nazha était maintenant seul en mer après les évènements qui se sont produits à Indu Island. Il avait déposée Emi sur une île sous contrôle gouvernementale avant de repartir aussi vite sur les mers de Grand Line. Son voyage se passait sans encombre mais il avait décidé de se rendre dans le Nouveau Monde, l'endroit le plus reculé de Grand Line, la mer la plus dangereuse du globe. Cela faisait un bon moment qu'il ne s'y était pas aventuré, c'était même surprenant qu'il décide si soudainement d'y retourner. Évidemment, pour y retourner, le passage obligé est l'archipel Sabaody. Il voulait y accoster le plus incognito possible, ne voulant pas être dérangé, il voulait se faire discret et c'est pourquoi il chercha immédiatement un ingénieur d'enrobage. En tant que membre de l'ordre des Shichibukai, il aurait très facilement put passer par dessus Red Line en passant par Marie Joa mais Nazha n'est pas du genre à faire dans la simplicité. Après peu de temps de recherche, il finit par trouver un bon ingénieur aux tarifs raisonnables mais il fallait du temps pour enrober un Navire, d'autant plus que Nazha n'utilise pas de Navire à proprement parlé mais un monstre marin. Cependant, sa cabine submersible n'est pas conçut pour s'aventurer si profond dans l'océan sans subir les effets de la pression de l'eau. Pendant ce temps d'attente, Nazha chercha à se faire discret, il essaya donc de se trouver un endroit tranquille pour patienter. Cependant, il ne serait pas tranquille bien longtemps, quelqu'un finit par le trouver.


-Bonjour Nazha! Ça faisait longtemps n'est ce pas?


Une voix de femme, une voix que Nazha semblait connaître mais il ne fut pas vraiment surprit de l'entendre.


-En effet! Que me vaut cette visite, Maman?



Cette femme était donc la mère de Nazha. Elle était plutôt jeune contrairement à ce que l'on aurait put croire. Elle était blonde et avait un bandeau sur l'œil gauche et il lui manquait un bras. Elle se leva et se dirigea vers lui pour s'asseoir à coté de lui puis regarda le ciel en lui répondant.


-Tu es vraiment imprévisible, jamais là où on t'attends. C'est pour ça que je me suis installé sur cet archipel puisque c'est l'endroit obligé pour passer de Grand Line au Nouveau Monde et inversement. J'étais sûre de te revoir un jour ici. Je voulais savoir comment tu allais.


Nazha regarda le ciel à son tour.


-Je ne pense pas que tu sois ici uniquement pour prendre des nouvelles.


Makiko, la mère de Nazha sourit en entendant cela.


-Une mère a quand même le droit de prendre des nouvelles de son fils non? Enfin... Tu as raison. J'ai juste une question à te poser: As-tu rencontré ton père?


Cette question eut pour effet de surprendre légèrement Nazha.


-Yukuo? Je n'ai pas besoin de ce père inutile. Mon vrai père est et restera Akuma. Mais pour te répondre, c'est non. Je ne l'ai pas rencontré et je n'en ai pas envie.


Makiko regarda soudainement le ciel avec un air triste et nostalgique.


-Je vois... Ce qui veut dire qu'il n'a pas l'intention de t'en parler donc, tu n'es pas au courant. Ce qui m'amène à te poser une autre question qui te paraitra certainement hors de propos mais qui pourtant est parfaitement dans le sujet: As-tu pensé à assurer ton avenir?


Étrange question mais en regardant le sourire de sa mère, il comprit tout de suite ce qu'elle entendait par là.


-Si tu veux dire: Est ce que j'ai penser à avoir une progéniture? La réponse est non. Je n'ai que faire de ce genre de considération. Mais je ne comprends pas le pourquoi de cette question. Si c'est juste pour l'histoire de la tradition qui veut qu'il faut un seul héritier chez les Misaiya, je n'ai aucun intérêt pour ce genre d'histoire.


Makiko se passa sa main dans les cheveux et répondit avec un air détaché et un sourire mélancolique.


-Tu devrais. N'oublie pas que tu es le trait d'union entre les Misaiya et la famille Kago à laquelle j'appartiens ce qui fait de toi quelqu'un d'à part. Je sais que tu es du genre à te décharger des responsabilités qui ne t'intéresse pas mais c'est une erreur...


Elle s'arrêta un instant, une petite dizaine de seconde, un laps de temps qui paraissait très court. Nazha n'osait pas répondre, il sentait qu'elle avait autre chose à dire et il préférait qu'elle finisse avant de dire quoi que se soit.


-... Si je te dis ça, c'est parce que je suis très inquiète pour toi. Le monde emprunte un chemin embrasé dont la destination est incertaine. Et tu es peut-être l'un de ceux qui allumeront la première étincelle qui mettra feu à tout l'engrenage. Je n'aimerais pas que tu te fasses consumer dans ce flux infernale s'il n'y a plus de trace de ton passage à la finalité de cette époque ensanglantée. Tout ceci est inévitable car personne ne peut stopper la course folle de cette ère. Je te demande donc de faire attention.


Nazha la regarda longuement avant de réponde.


-J'ai horreur du blabla crypté.


Makiko lui répondit avec une petite veine sur la tempe.


-Je ne parle pas en crypté. En plus, tu t'exprime toujours comme ça aussi. C'est pour ça que tu es plus proche des Kago que des Misaiya, tu me ressemble. Bref, je voulais te voir au moins une dernière fois. Fais attention à toi, tu es encore mon bébé.


Sur ces mots, elle parti comme elle était venu et elle disparut dans l'obscurité avec un sourire malicieux. Elle savait que Nazha n'aimait pas être traité de la sorte.


-TSS... Saleté de mère! Elle arrêtera jamais de me traiter comme un gosse.


Nazha se calma et se rendormit aussi tôt. Il y avait encore du temps avant que sa cabine ne soit totalement enrobé, il devais passer inaperçu. Personne ne devait sa voir où il était et où il comptait aller, surtout le Gouvernement. C'est quelqu'un de très solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Passage furtif, rencontre fortuite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection ~ V2 :: Red Line :: Archipel Sabaody-
Sauter vers: