Venez incarner votre propre Personnage dans l'univers du Manga One Piece et parcourez les Mers de ce Monde en combattant pour vos Rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite Escale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurozakuro
Admin | Roi De König | Roi Rouge
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2009
Rang : Autres
Prime/Grade : Roi Du König

MessageSujet: Petite Escale...   Mar 18 Aoû - 15:25

..:: Longring Longland ::..


Le long voyage qu’avait mené Kurozakuro en tout et pour tout sur Grand Line était de six mois, la moitié d’une année bien remplie. Kurozakuro avait pendant un moment disparut, en effet, Kurozakuro avait longuement voyagé en mer, pour en apprendre plus sur lui-même et sur le monde qui l’entourait, six mois d’apprentissage, six long mois hors de vue de son île natal dont il en était le digne Roi. Le jeune ex-chasseur de prime avait justement reprit une vie de chasseur de prime, une vie sauvage qui consistait à attraper les pirates mort ou vif, vif de préférence pour avoir toute la prime complète et pour jouir de l’argent des primes sur les pirates, d’ailleurs sur Grand Line on entendait de plus en plus parlait du Roi Rouge qui était de retour, mais ce n’était que des rumeurs, puisque Kurozakuro capturez les pirates seulement pour leur prime afin de se nourrir et donc de survivre dans cet espace cruel que l’on appel monde au jour d’aujourd’hui.


Aujourd’hui il faisait très chaud, Kurozakuro était sur un étrange navire, un navire de pirate volé, il avait à son otage tout un équipage de pirate. Mais dans quel but ? Tout ca pour que ces même pirates conduise Kurozakuro à l’île la plus proche ou il pourrait se poser. La fuite était impossible pour les pirates, puisque autour d’eux il n’y avait que la mer et même si il sautait pour nager il mourrait de fatigue et puis Kurozakuro pouvait les tuer à distance grâce à son fruit du diable donc aucune échappatoire n’était possible pour aucun d’eux. Pour le moment il n’y avait aucun bruit, Kurozakuro exigé le silence total à bord du navire. De ce fait on ne pouvait qu’entendre que le bruit de la mer, les vagues frappant et martelant la coque et la paroi de bois du navire. D’ailleurs ce navire avait comme tête de proue celle d’une grenouille, normal car leur capitaine que Kurozakuro avait vaincu sans un mal avait les capacités d’un Zoan de la grenouille.





Il n’y avait aucun bruit, l’équipage ne faisait pas son travail aujourd’hui, puisque le vent faisait tout le travail, ils étaient tous épuisé non seulement par le voyage mais aussi fatigué du fait qu’ils n’avaient plus de capitaine sur qui comptait et qu’ils savaient qu’ils étaient dans la pire des hontes, en effet c’était du jamais vu, des pirates en otage et en pleine mer. Sans oublier cette chaleur intense qui n’aidait en rien les pirates présents sur la passerelle du navire, complètement désespéré, ils étaient seulement pressé que cela se finisse vite et que Kurozakuro puisse enfin les libéré pour qu’ils puissent sans doute nommé le nouveau capitaine et reprendre une vie de pirate digne de ce nom.



« Les gars quel humiliation… »

« M’en parle pas je suis a bout ! »

« Hm…Si seulement le capitaine avait été un peu plus fort on en serait pas la !! »

« Ça va la ferme ! Faut dire que nous non plus on n’a pas fait grand-chose contre ce taré ! »



« En plus il a une gueule qui me reviens pas !! »

« Et par-dessus le marché le comble du comble, la cerise sur le gâteau y cette chaleur étouffante qui ne cesse de me donner un mal de crâne pas possible !! »

« Arrêtez de vous plaindre, peut être que la chance va tournez en notre faveur !! »

« Pfff ah oué ? Si c’était le cas, la chance aurait tourné depuis longtemps ça fait des mois qu’on est des otages et ça dans notre propre navire…Quel honte !! Il nous a même fait faire enlever notre pavillon, ce drapeau qui symbolisait notre navire et notre équipage !! Grand Line est vraiment terrible… »



Les pirates n’avaient pas le moral au beau fixe, en effet ils étaient bel et bien désespéré, humilié et bien d’autre mot qui ne pouvait faire parler de leurs désarrois à tous. Alors que tout était redevenu calme après cette petite discussion qui visait à vider leur sac de lamentation, la coque du navire frappa violemment quelque chose de très solide. Les pirates effectuèrent des galipettes pour se retrouver la tête sur le sol et les jambes en l’air pour la plupart allongé au sol en train de suffoquer à cause de la chaleur. Une île enfin ! Une île bien spécifique, c’était la fameuse île de « Longring Longland ». L'essentiel de la masse de cette île forme un long anneau. En temps normal l'océan la sépare en dix petites îles, mais tous les trois ans les vagues descendent suffisamment pour que pendant quelques heures l'île soit de nouveau unifiée. Ses habitants sont un peuple de nomades, qui changent d'île tous les trois ans : ils suivent donc le cycle naturel des marées et mettent trente ans à faire un cycle complet. Aujourd’hui l’île était unifiée.





Les pirates se levèrent, leurs yeux éblouit par la bonne nouvelle, enfin une île, ils sautèrent de joie et se prirent dans les bras. Puis l’un d’eux ne tarda pas de rejoindre Kurozakuro qui se trouvait à l’arrière du grand navire de pirate. Tout en courant et en criant l’un des pirates s’écria.



« AkaKokuou !! AkaKokuou !! Nous sommes arrivées sur une île !! Le Log Pose indique « Longring Longland » !! Qu’est ce que nous faisons maintenant ?! »


Kurozakuro à l’arrière du navire, il était assit avec une petite glace pour ce regarder. Il se raser avec son propre sabre, pas n’importe quel sabre, c’était un sabre réputé, la lame « Shusui », la lame noire. On pouvait aussi distinguer un autre sabre moyen et un sabre plus petit à sa ceinture. Kurozakuro durant ces derniers temps c’était armé. Il avait aussi changez, son visage était un peu plus mur et d’ailleurs ses cheveux avaient bien poussé. Kurozakuro avait donc murit depuis ses derniers temps et cela se voyait déjà physiquement. Assit tout en se rasant le regard fixé sur sa petite glace il s’écria alors.


« Ok j’arrive !! Attendez-moi sur la passerelle… »



« C’était pas trop tôt en tout cas… »



Kurozakuro finissait donc de se raser, tandis que plus loin de l’autre côté du navire sur la passerelle les pirates s’étaient mit en ligne en attendant Kurozakuro. Ils ne savaient pas à quoi s’attendre de la part de « AkaKokuou » autrement dit « Roi Rouge ». Kurozakuro venait de terminer de sa séance de rasage. Il se releva dégaina son sabre à sa ceinture en un clic. Trois sabres à la ceinture, un grand, un moyen et un petit. Il s’avança de manière tranquille et presque paisible comme ci il n’avait rien à craindre, il était habillé d’un kimono, un kimono livré par Sir Navarino lui-même il y avait déjà deux mois. Les deux hommes s’étaient contactés via des messages rapides sur papier envoyé par des sortes de mouettes voyageuses. Kurozakuro avait reçu des directives de la part de Sir Navarino et il allait les honorés bien évidemment. Kurozakuro arriva devant les pirates qui s’étaient alignés, il prit alors immédiatement la parole en déposant une main sur son sabre « Shusui ».


« Bon, les gars beau boulot, je sais que j’ai été un peu brusque avec vous mais je n’avais pas le choix, alors je vais vous dédommager, dans la cale du navire j’ai laissé tout le fric que je vous devez, les frais de voyage, la bouffe ainsi que les dégâts causés, pour ce qui est de votre capitaine, ça ne vous servira que de la preuve évidente que Grand Line n’est pas un jeu ! Avis au prochain capitaine de cet équipage !! C’est tout…Sayonara ! »


Les pirates tous autant qu’ils étaient eurent les larmes aux yeux, fondant en larmes lorsque Kurozakuro sauta par-dessus la rampe pour ainsi arriver sur la terre ferme. L’île était assez vaste, les arbres gigantesque, sans parler des animaux qui y vivaient. Ils étaient extrêmement longs et étrange. Durant sa marche Kurozakuro avait put tomber sur eux à plusieurs reprise.


« Yéééééé ???!!!! »




~~ Quinze Minutes Plus Tard ~~


« HEHEHAHAHA !!! »



« Quelle île de fou ! »



Alors que Kurozakuro s’éloignait toujours du navire pirates, un bruit assourdissant résonna dans l’île. Kurozakuro se retourna immédiatement, son regard viré vers le navire pirate, quelque chose venait de bloquer le navire de pirate, deux sortes de pattes liées par une chaîne à chaque patte.


« Hm ? C’est quoi ça encore ?! »




Kurozakuro accourra rapidement jusqu’au navire pirate qui venait d’être bloqué par un navire plus gros. Une fois arrivée à quelques mètres des deux navires, un homme avec une capuche se trouvait tout en haut du mat de son propre navire, il retira sa capuche laissant découvrir un sourire large et amusé.




« Omoshiré !! Le jeune « Roi Rouge » est devenu un loup sans route fixe, errant misérablement tel le scorpion dépourvu sans son aiguille pour le protéger de la menace ! »


Kurozakuro fronça des sourcils, il pouvait voir les cadavres des pirates agonissant sur la rampe du navire d’autre attaché au mat, l’homme qui le suivait depuis « Last Land » et qui lui faisait face portant le nom de Douranos était sans aucun doute fort, avec une confiance en soi exceptionnel, ne perdant jamais son sang froid ni en exprimant l’ombre d’une quelconque peur ou inquiétude. Kurozakuro la main à son sabre s’écria d’une manière nonchalante.


« Encore toi ?! Last Land puis ici, qu’est ce que tu veux à la fin ? Et puis je croyais que tout le monde avait sombré dans la mort la bas une fois que l’île avait coulé non ?! Quel et ton but ?! »


Kurozakuro était retissant à l’idée d’attaqué cet homme si mystérieux, pour le moment il restait en position d’attaque au cas où, Douranos ensuite rétorqua à Kurozakuro.




« Hin ! Hin ! Hin ! Hin ! Tu es trop pressé Kurozakuro ! Quand tu auras atteint « Red Line » je reviendrais pour t’en dire d’avantage, pour le moment tu es encore trop faible…Si j’avais un conseil à te donner, ça serait de te méfier de celui que tu considère comme ton propre frère, un Roi ne devrait pas fricoter avec le Gouvernement de cette manière là… »


Après les paroles de Douranos, les pattes bloquant le navire se retirèrent immédiatement puis le fameux Douranos disparut dans un épais nuage de pétale de fleur de couleur rosâtre. Comme la dernière fois sur « Last Land ». Kurozakuro ne comprenait pas ce que voulez dire Douranos, mais une fois que celui-ci disparut le Roi de König se dirigea vers le navire de pirate qu’il avait quitté. Il remonta à bord pour y jeter par-dessus bord dans la mer les corps inertes de vie des pirates. Ils sombrèrent petit à petit au grée des vagues. Kurozakuro l’air sérieux resta accoudée à la rampe du navire en réfléchissant à toute cette histoire, tentant de trouver une explication logique à tout cela.


[To Be Continued]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korokuzawa Shizuka
Bras Droit Du Roi De König | Kowasu Tamashii
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 20/07/2009
Localisation : Grand Line
Rang : Famille Korokuzawa
Prime/Grade : Bras Droit Du Roi De König

MessageSujet: Re: Petite Escale...   Mar 18 Aoû - 16:15

Sir Gordon Sawk, membre de l'organisation secrète du gouvernement était depuis son combat contre le sabreur à la recherche d'un criminel réputé. Imperial Warrior avait suivi ses traces jusqu'à Last Land, une île en ruine mais ne l'avait pas trouvé. Sir Gordon Sawk continuait ses recherches dans Grand Line et chercha dans toutes les îles de la route de tous les périls en vain. Puis, ayant retrouvé sa trace, il se rendit sur Longring Longland pour l'arrêter. A son arrivée, plus aucune trace de lui, rien, il n'y avait rien. Imperial tourna la tête en direction de l'est et repéra un bateau pirate décoré d'une grenouille. Le cp9 qui pouvait détruire un déchet en plus ne s'en priva pas et grâce au Geppou arriva sur le pont du navire. A son arrivée, un homme mal rasé, les cheveux plaqués en arrière, le regard dans le vide était assis en tailleur sur le pont


Celui-ci leva alors les yeux en direction de Sir Gordon Sawk, une main sur son sabre. Une expression étrange apparut sur le visage de l'Imperial Warrior. Tout à coup, une lumière aveuglante s'émana du Cp9. C'était incroyable, la lumière envahit tout le bateau, une aura puissante, très puissante fit son apparition. Une poignée de seconde plus tard, la lumière s'estompa et on put voir deux moitiés de corps séparées en deux sur le sol. Au milieu, un homme aux cheveux gris blanc, cheveux mi-longs se tenaient debout une cigarette à la bouche. Il avait le même air négligeant que Kurozakuro. Il portait une ample chemise couleur beige ainsi qu'un blazzer noir. Sa peau était blanche et lorsqu'il ouvrit la bouche pour parler, on put voir un dentition parfaite.


"Yo ! Kuro-sama, ça fait longtemps. Dire que je suis resté dans une boîte de conserve avec un fruit du démon pourri pendant si longtemps. En fait, l'ex-roi de König m'avait envoyé sur Skypiea, il pensait qu'un complot se tramait, alors j'y suis allé. Et arrivé au bout de la mer de nuage, j'y ai trouvé un mec terrifiant, tu peux pas te rendre compte. D'un simple coup de poing, il m'a éjecté de Skypiea et j'ai fait une chute de dix milles mètres avant de rattérir viollemment sur la mer bleue. J'étais entre la vie et la mort et ma résistance physique m'a sauvé. Alors que je sombrais au fond de la mer, un docteur Willy m'a sauvé, enfin il a envoyé un léopard-cyborg qui se prenait pour dieu me sauver. Après bah il m'a mis cette carapace, et d'après le fichier que j'ai repêché sur moi, je ne faisais que prononcer ton nom. En vérité, Willy te connaissait et il a mis quelque chose dans mon cerveau ou je ne sais quoi qui fait que dès que je te verrais en tant que roi, je redeviendrais moi-même. Il m'a sauvé ce vieux fou et maintenant, je suis de retour. Mais vu mon état d'hibernation, je ne savais pas ce que je faisais donc voilà. Je vois que t'as pris la tête de la famille, mon rôle de gardien de l'héritier s'arrête si tôt ? Dommage ^^"



Shizuka faisait les cent pas, il se baissa ensuite, posa la main sur un objet qui disparut subitement. Le fruit nikyu nikyu de Shizuka marchait toujours aussi bien. C'était impec, par contre il avait sûrement perdu de sa prestence d'entemps. Il s'assit ensuite vvers un Kurozakuro attentif et fuma sa cigarette tranquillement comme il en avait rêvé depuis si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurozakuro
Admin | Roi De König | Roi Rouge
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2009
Rang : Autres
Prime/Grade : Roi Du König

MessageSujet: Re: Petite Escale...   Mer 19 Aoû - 13:38

La chaleur du soleil devenait de plus en plus intense, Kurozakuro était accoudée à rampe du navire les bras croisés en train de fixé le mat devant lui, regard dans le vide qui laissait présager donc que le jeune Roi de König était en pleine pensée. Il était pensif à l’idée de savoir qu’il était encore trop faible, Douranos l’homme à la capuche et la mine mystérieuse l’avait dit clairement, Kurozakuro était trop faible pour comprendre quoi que se soit. Cela signifiait que malgré ce déchaînement de puissance qu’il avait put maîtriser même si c’était avec du mal, n’allait absolument pas suffire pour la suite de son long voyage à travers Grand Line, puis vers le Nouveau Monde.


Le message délivré par Douranos était donc clair, si Kurozakuro voulait en savoir plus il devait se surpasser et devenir d’avantage plus fort. Puisque l’ultime but du jeune Roi était d’éviter toute guerre meurtrière, ce qui emporta de nombreuses personnes par le passé. Et pour ainsi préserver l’héritage de son père Korokuzawa Zakus. Bref Kurozakuro était encore une fois irriter sur le fait de savoir qu’il était encore totalement désappointé. La situation n’était pas encore à son envergure d’action et encore moins dans le fait qu’il puisse y faire quoi que se soit mis à part devenir plus fort. Peu à peu les pensées de Kurozakuro changèrent, ils se tournaient plus vers Sir Navarino.


** Je me demande ce que Nava-Kun m’aurais conseillé dans ce genre de situation détestable…Et puis après tout je suis en mesure de me prendre en charge et de faire mes propres choix, et lui demandait assistance dans un moment pareil…

Je suis sur qu’il est en train de cavaler un peu partout pour échapper à la surveillance de la marine ou des types qui veulent lui faire la peau sans aucune raison probable…HAHAHAHA ca doit être marrant à voir ça... **



Alors que Kurozakuro était en pleine pensée, la venue d’une personne vint à interrompre sa séance de pensée, immédiatement Kurozakuro mit une main sur son sabre « Shusui », prêt à dégainer et à en découdre au moindre mouvement brusque. C’est alors que l’homme hostile au départ, eut une expression étrange au visage, comme-ci il se déformer ou quelque chose comme ça, puis une lueur aveuglante émana du crâne puis dans tout l’axe du corps de l’homme imposant. L’aura écrasante emplit sa lumière sur tout le navire pirate précédemment volé lors de son voyage pour Grand Line. Puis la lumière s’estompa enfin, Kurozakuro durant cela avait mit sa main au niveau de ses yeux pour se protéger de l’intense lueur, il retira sa main une fois cette même lueur disparut pour voir soudainement un jeune homme aux cheveux gris teinté de blanc, une cigarette à la bouche, la même démarche et expression désinvolte au visage. Kurozakuro était bouche bée et ne put que dire :



« SUGUEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!! »


Dit-il en hurlant d’étonnement les yeux en forme d’étoiles, les joues gonflantes et les yeux exorbités. C’est alors que le jeune homme pris la parole après cela.


"Yo ! Kuro-sama, ça fait longtemps. Dire que je suis resté dans une boîte de conserve avec un fruit du démon pourri pendant si longtemps. En fait, l'ex-roi de König m'avait envoyé sur Skypiea, il pensait qu'un complot se tramait, alors j'y suis allé. Et arrivé au bout de la mer de nuage, j'y ai trouvé un mec terrifiant, tu peux pas te rendre compte. D'un simple coup de poing, il m'a éjecté de Skypiea et j'ai fait une chute de dix milles mètres avant d’atterrir violemment sur la mer bleue. J'étais entre la vie et la mort et ma résistance physique m'a sauvé. Alors que je sombrais au fond de la mer, un docteur Willy m'a sauvé, enfin il a envoyé un léopard-cyborg qui se prenait pour dieu me sauver. Après bah il m'a mis cette carapace, et d'après le fichier que j'ai repêché sur moi, je ne faisais que prononcer ton nom. En vérité, Willy te connaissait et il a mis quelque chose dans mon cerveau ou je ne sais quoi qui fait que dès que je te verrais en tant que roi, je redeviendrais moi-même. Il m'a sauvé ce vieux fou et maintenant, je suis de retour. Mais vu mon état d'hibernation, je ne savais pas ce que je faisais donc voilà. Je vois que t'as pris la tête de la famille, mon rôle de gardien de l'héritier s'arrête si tôt ? Dommage ^^"


Kurozakuro avait écouté attentivement l’histoire de ce jeune homme qu’il avait reconnut après un certains temps, et oui celui qui se tenait devant lui n’était autre que Korokuzawa Shizuka, Garde Du Corps de L’ex-roi de König. Apparemment celui-ci fut envoyé pour une mission importante mais cette mission tourna au vinaigre. Peut être que sur Skypiea il était tombé sur le Schichibukaï Sidius ? Peu importe ce qui interpella le plus Kurozakuro c’était cette histoire de Léopard-Cyborg et sur le nom suivant : « Docteur Willy ». Kurozakuro n’avait pas combattu de Léopard-Cyborg, lui il avait combattu un Tigre-Cyborg, cela signifiait qu’à l’époque le docteur Willy n’en était pas qu’à sa première expérience. Ensuite, Shizuka finit par dire comment il s’était transformé en lui-même si l’on pouvait dire. Kurozakuro ensuite d’un sourire les bras croisés s’écria.


« Baka !! Tu ne vas tout de même pas croire que t’es déjà en vacance ! Moi Korokuzawa Kurozakuro, Chef suprême Familiale et Roi de König, aujourd’hui je te redonne un autre rôle que celui de gardien d’héritier, tu seras Korokuzawa Shizuka, Bras Droit Du Roi De König !! »


Dit-il lui en lui tapotant l’épaule. Ensuite Kurozakuro se gratta le menton et reprit.


« Mais j’y pense, pour avoir mit dans un état pareil le célèbre « Kowasu Tamashii » tel que toi, ce type devait être sacrement balèze…Bref peu importe, tôt ou tard on le retrouvera et on lui rendra la monnaie de sa pièce ! »


Dit-il toujours en souriant. « Kowasu Tamashii » signifiait littéralement le « Briseur D’âme ». Cela en disait long sur la réputation de ce Shizuka. Alors que la discussion portait à profusion, ce narrant les différents récits des voyages endurés, soudainement quelqu’un frappa sur la coque du navire pirate. Kurozakuro alla voir, c’était un homme à capuche. Sans doute un des nomades de l’île. En effet l’île de « Longring Longland » abrité exclusivement des nomades. Une fois que Kurozakuro se fit apercevoir l’homme tendit cinq petites sortes de poupée sur chacun de ses doigts et s’écria.




« Bonjour du bateau ! Je suis ce qu’on appel un vendeur de chance ! Et oui si vous trouvez qu’elle poupée abrite la chance, vous serez de ce fait extrêmement chanceux et ça garanti pendant un an entier ! Si vous perdez vous me devrez quatorze Berry !! Alors ça vous intéresse laquelle choisissez-vous ? »


Kurozakuro se gratta la tête.


« Un vendeur de chance ?! Si je trouve la bonne, ça veut dire que j’aurais un an de chance ? Et puis quoi encore…Pffff… »


Ensuite Kurozakuro se retourna comme désintéressé, mais il décida sur un coup de tête de choisir l’une d’entre elle, sans doute la curiosité qui l’avait fait changez d’avis. Immédiatement il se tourna vers Shizuka et dit alors.


« Shizuka-San ! A ton avis on prend laquelle ?! Faut choisir entre ces cinq poupées et si on trouve la bonne celle qui porte la chance on aura garanti la chance pendant un an entier !! On tente le coup et puis on n’a rien à perdre mis a part qui faudra cracher quatorze Berry, mais bon c’est pas tellement la mort que ça… Alors ?! »


Dit-il en attendant la réponse de Shizuka. Ce vendeur de chance comme il le disait si bien paraissait tout de même étrange mais bon, pour le moment il ne semblait être qu’un simple nomade qui passait dans le coin ou qui aurait aperçut le navire.


[To Be Continued]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korokuzawa Shizuka
Bras Droit Du Roi De König | Kowasu Tamashii
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 20/07/2009
Localisation : Grand Line
Rang : Famille Korokuzawa
Prime/Grade : Bras Droit Du Roi De König

MessageSujet: Re: Petite Escale...   Jeu 20 Aoû - 12:49

Shizuka avait repris sa véritable apparence et avait raconté son récit à Kurozakuro. Le soleil tapait et il faisait lourd tandis qu'un vent vint caresser les larges épaules de Shizuka. Après ce récit, Shizuka put apercevoir sur le visage de Kurozakuro un air pensif, quelques secondes plus tard, il releva la tête et lui dit sur un ton amusant et étrange à la fois. Il faut dire que la dernière fois qu'il l'avait vu, Kurozakuro avait quatorze ans seulement et il n'avait pas encore mué.


« Baka !! Tu ne vas tout de même pas croire que t’es déjà en vacance ! Moi Korokuzawa Kurozakuro, Chef suprême Familiale et Roi de König, aujourd’hui je te redonne un autre rôle que celui de gardien d’héritier, tu seras Korokuzawa Shizuka, Bras Droit Du Roi De König !! »


Il lui tapota l'épaule, se gratte le menton, chose qu'il faisait souvent, sans doute était-ce dû à son mauvais rasage et reprit.


« Mais j’y pense, pour avoir mit dans un état pareil le célèbre « Kowasu Tamashii » tel que toi, ce type devait être sacrement balèze…Bref peu importe, tôt ou tard on le retrouvera et on lui rendra la monnaie de sa pièce ! »



Kowasu Tamashii eut un sourire sans joie et repensa à ce jour. Il faisait beau sur Skypiea et il venait de prendre le knock up stream. Sa mission était de trouver un homme au bout de la mer blanche qui sèmerait le chaos sur celle-ci. Shizuka exécuta les ordres et arrivé là-bas, un homme de taille imposante, sur un cheval se tenait devant lui. Il allait enfin pouvoir le tuer et sauver Skypiea. C'est alors qu'un combat impresionnant s'enclencha. Les coups étaient invisibles des deux côtés tellement ils étaient rapides. Alors qu'il commençait à fatiguer, l'homme lui le regardait, un sourire aux lèvres. Il tendit la main et une marée de couleur noire potentiellement dangereuse s'abattit sur lui. Il mit donc son coussinet en opposition pour le lui renvoyer. Ce qu'il ne savait pas c'était que l'homme possédait un logia des ténèbres. Bien-sûr Shizuka avait réussi à la toucher grâce à son haki mais l'homme était trop puissant. Une fois que Kowasu Tamashii fut pris dans la marée, il sauta de son cheval, le coude pointé sur le sternum de Shizuka. De tout son poids et de sa force, il s'écrasa sur le gardien qui ne pouvait plus bouger. Celui-ci cracha une grande flaque de sang. Puis l'homme prononça une phrase que Shizuka n'entendit pas avant de frapper d'un coup de pied éclair. Shizuka fut frappé par le coup et la marée l'emporta jusqu'aux limites de Skypiea avant de le lâcher. Après la mémoire de Shizuka à ce sujet avait été touchée. Un jour il raconterait tout à Kurozakuro.



Tout à coup, Shizuka sentit une aura puissante et néfaste. C'était une aura qui ne trompait pas, Kowasu Tamashii était en état d'alerte. Alors l'homme qui semblait avoir cette aura la masquait par un visage doux et innocent. Celui-ci s'écria à l'adresse de Kurozakuro.



« Bonjour du bateau ! Je suis ce qu’on appel un vendeur de chance ! Et oui si vous trouvez qu’elle poupée abrite la chance, vous serez de ce fait extrêmement chanceux et ça garanti pendant un an entier ! Si vous perdez vous me devrez quatorze Berry !! Alors ça vous intéresse laquelle choisissez-vous ? »

Le roi de König se gratta la tête et répondit sur le ton de la conversation.


« Un vendeur de chance ?! Si je trouve la bonne, ça veut dire que j’aurais un an de chance ? Et puis quoi encore…Pffff… »


Celui-ci se retourna, le visage désintéressé, il allait aller s'asseoir quand tout à coup il se retourna, un air de défi sur le visage.



« Shizuka-San ! A ton avis on prend laquelle ?! Faut choisir entre ces cinq poupées et si on trouve la bonne celle qui porte la chance on aura garanti la chance pendant un an entier !! On tente le coup et puis on n’a rien à perdre mis a part qui faudra cracher quatorze Berry, mais bon c’est pas tellement la mort que ça… Alors ?! »



Le roi semblait intéressé mais le bras droit de celui-ci lui n'était pas d'accord. On voyait que cette homme était fourbe, Kurozakuro ne le verrait pas lui mais Shizuka ressentait son aura comme si elle lui parlait. Il répondit à Kurozakuro.



"Bakayaro ! Tu n'as donc pas ressentie son aura néfaste ?? C'est un piège, il n'est pas comme les autres et je pense que chaque tête à une propriété. J'ai remarqué un fil étrange sur la première en partant de la gauche, c'est un explosif et je peux te dire que je m'y connais en explosif. Le deuxième a deux traits au-dessus de la tête, au moindre contact avec la main, un acide en jaillira. Sur la troisième, ses yeux ont une couleur plus blanche que les autres. Quand tu le prendras, il y aura un grand flash, nous serons aveuglés et il pourra nous avoir facilement. Le quatrième a une tête plus crêpue que les autres, je pense à une sorte de sangsue qui aspire l'aura ou bien le sang. Et si tu prends le dernier, tous les autres vont s'activer. Regarde ils sont reliés avec un fil. Donc je te propose d'éjecter ce rejeton bidon avant qu'il ne soit un problème pour nous. A moi l'honneur !"


L'expression du jeune homme changea du tout au tout. Il n'avait plus ce regard complice, il s'était changé en regard meurtrier. Il n'avait plus son sourire coquin, il s'était transformé en un V à l'envers. Ses poings se rétractèrent. Une veine ressortait sur la tempe gauche et son poing se referma.



"Comment as-tu pu trouver si facilement. Mes mécanismes étaient cachés et mon visage ne semblait pas..hmm alors c'est ça, tu as réussi à ressenti mon aura ? Intéressant !!"



Subitement, il porta une droite au visage du Shizuka qui se pencha sur la gauche afin de l'éviter, dans ce même mouvement, il frappa le sternum du vendeur d'un coup de poing perforant. Il enchaîna avec un coup de pied fronta sur le menton. L'homme fut rejeté en arrière. Il se receptionna alors sur une main que Shizuka balaya de son pied droit. L'homme se releva de suite et réapparut devant Shizuka. Cette technique était très semblable à une téléportation mais là n'était pas la question. Shizuka vit un poing arrivé sur son visage et mit sa main en opposition, attrapa la main. Utilisant la propriété du fruit de la déchirure, il tint la main du vendeur pendant deux secondes quand celle fut littéralement déchiré et s'écrasa au sol. Il regarda l'homme avant de lui dire.


"Etant donné que tu vas mourir, tu es en droit de connaître mon nom, je suis Korokuzawa Shizuka, fils de Korokuzawa Shizaki, bras droit du roi de König."



Shizuka regarda l'homme avec un regard confiant et lui adressa un clin et dit.


"Kujo naimen ..."


L'extermination interne. Shizuka tendit la paume de sa main et toucha le torse de l'homme. Celui-ci
se dégagea connaissant le pouvoir de Shizuka. Le vendeur se concentra et de toute sa force lui envoya un coup de poing au visage. Shizuka eut un reflexe, sortit d'une poche, il tenait un impact dial. En effet lors de sa mission sur Skypiea, il avait récupéré quelques armes. Le dial absorba le puissance du coup, ensuite le bras droit du roi de König plaqua l'impact dial avant de renvoyer toute la puissance accumulée. Il n'y avait pas que le coup de poing du vendeur, mais des restes de son combat à Skypiea. Dès que la puissance fut libérée à bout portant, Shizuka dû se tenir le bras pour résister à la douleur. Le vendeur fut éjecté et s'immobilisa. C'est alors que la technique de Kowasu Tamashii commençait. Il s'approcha du vendeur qui s'était relevé mais qui était chancelant, ne tenant debout que par sa volonté,n'ayant plus la force de se débattre. Shizuka plaqua ses deux mains sur la poitrine du jeune homme et après deux secondes, le torse de celui-ci se fendit en deux dans un son désagréable. Le combat était fini, il avait été assez facile. D'ailleurs, la stratégie de Shizuka ne servait pas à grand chose car s'il l'avait voulu il aurait pu en finir en moins de deux secondes. Cependant, il avait voulu s'amuser avec la vie de l'homme lui donnant un espoir futile. Ce détail n'échappa évidemment pas à Kurozakuro.


Shizuka se retourna vers Kurozakura et avec un air complice lui dit.


"C'est assez radical, mais efficace. J'adore ce job et j'accepte le job"


Les deux s'assirent sur le pont, heureusement le combat n'avait en rien dégradé l'état du bateau. Shizuka fumait tranquillement ses cigarettes, des batonnets de dynamite à la ceinture, il arborait un sourire ravi. Le combat qu'il avait mené lui avait redonné cette particularité inexplicable qu'il avait. Regardant Kurozakuro dans les yeux, il lui demanda ?


"Alors, c'est quoi le plan ??"


[To Be Continued ..]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite Escale...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite Escale...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection ~ V2 :: Grand Line :: Longring Longland-
Sauter vers: