Venez incarner votre propre Personnage dans l'univers du Manga One Piece et parcourez les Mers de ce Monde en combattant pour vos Rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En Vadrouille...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurozakuro
Admin | Roi De König | Roi Rouge
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2009
Rang : Autres
Prime/Grade : Roi Du König

MessageSujet: En Vadrouille...   Mer 12 Aoû - 23:34

[Entrainement Technique ES 15/15_Final Lap]


--------------------------------------------------------


..:: Saint Urea ::..






Saint Urea Royaume de South Blue qui est tombé sous le contrôle d'une rébellion soutenue par un groupe de révolutionnaires, c’était les rumeurs du coin, cela maintenant un mois que Kurozakuro est bloqué sur l’une des îles de South Blue, ça fait déjà un mois que l’histoire de Last Land n’était devenu plus qu’un mauvais souvenir et cela fait aussi un mois plus tard également que Kurozakuro essaie de percer le secret qui l’anime en lui-même, cette force qu’il n’arrivait pas à dompter depuis déjà un mois. Ça fait également déjà un mois que Kurozakuro crever de faim en pleine place public. La fameuse « Karla » avait prit le navire pour elle toute seule, et avait laissé sur l’île au soin des habitants le jeune Roi de König ici même. Aujourd’hui Kurozakuro errait tant bien que mal à la recherche de quelque chose de comestible mais en vain apparemment.


« Je commence à comprendre maintenant pourquoi est ce que je n’arrive pas au même résultat que sur cette foutu île ou j’ai rencontré cette foutu fille qui ma abandonné ici et ou j’ai eu des foutu emmerdes !! J’ai faiiiiiiiiiiiiiiim !!! »




Son ventre crier famine et c’était le cas de le dire puisque même les habitants furent quelque peu surpris par les grognements d’estomac du jeune Roi. Kurozakuro décida de s’éloigner de la place publique pour rejoindre une auberge, alors qu’il était sur le chemin de cet endroit où il pouvait au moins boire un verre d’eau, une grenouille se dressa sur son chemin. Kurozakuro et cette grenouille se fixèrent du regard pendant un bon moment.





Kurozakuro fronça des sourcils ça faisait déjà cinq bonne minute que la grenouille fixait le jeune ex-chasseur de prime. Que voulait-elle à la fin ? A l’habitude ce genre de petite bête prenait la fuite illico presto, mais la apparemment ce n’était pas le cas. Kurozakuro soupira, pensant qu’il perdait son temps, jusqu’à qu’une idée lui passa par la tête. Il sauta d’un plongeant sur la grenouille l’attrapant avec ses deux mains, fortement sans se ménager ni prendre une quelconque marge de précaution et l’engouffra tout de suite après cela dans sa bouche.





Et oui, Kurozakuro était tellement affamé qu’il en avait mâché une grenouille vivante, c’était certes à en vomir, mais ce n’était là que l’œuvre d’un affamé et rien d’autre, si il aurait eut le choix il en aurait fait un ragout ou quelque chose dans le genre, mais au vu de ses moyens qui était à zéro il n’avait pas d’autre choix que de ce farcir cette grenouille de manière naturelle et dans la plus grande simplicité tout simplement en la mâchant dans sa bouche pour l’avaler ensuite.





Kurozakuro se releva, toujours en mâchant la grenouille qu’il avait mise vivante dans sa bouche, autour de lui quelques habitants témoin de cette scène répugnante ne purent que prendre la fuite tellement ils étaient dégoutés. En plus de ca l’une des pattes de la grenouille pendait de sa bouche. Décidemment ces temps-ci Kurozakuro n’attirait pas la chance. Même si il avait l’habitude de ce genre de chose, il n’avait jamais été dans une situation aussi extrême. Il reprit la route menant à l’auberge, même si Kurozakuro avait toujours autant faim, il avait put au moins la calmer quelque peu. Il arriva dans la fameuse auberge, avant d’entrer il recracha un cure dent qu’il s’était fait avec une petite tige d’une branche d’arbre pour enlever les bouts de peau collant de la grenouille et en entrant il s’écria à l’aubergiste.



« Comme d’habitude chef, de l’eau !! »




L’aubergiste s’occupa en premier lieux des clients qui pouvaient payer leur additions et ceux qui avaient commandés bien évidemment, ce qui irrita d’avantage Kurozakuro, mais ce n’était pas surprenant, il était évident que l’aubergiste n’allait pas se précipité de ramener le verre d’eau demander par Kurozakuro et qu’il allait d’abord s’occuper de ces « vrai » clients. Après seulement une bonne demi-heure l’aubergiste ramena le verre d’eau demandé par Kurozakuro, depuis le temps, donc un mois il ne demandait que cela ici puisque c’était gratuit.


« Voilà… »



« Merci mais t’aurais put quand même faire un effort non ? Bref c’est pas grave, est ce que t’aurais du boulot pour moi ?! Ça fait déjà un mois que tu me fais poireauté avec ça, depuis un mois tu me dis que ta pas de taff pour moi, alors que je suis prêt même à récurer les toilettes de ton bordel ! Sérieux en ce moment je ferais n’importe quoi même pour une bouchée de pain !! »


En effet, cela fait déjà un mois entier jour pour jour que Kurozakuro cherche du travail pour pouvoir se payer à manger mais en vain. Alors pour sans doute la trentième fois il demandait encore une fois à l’aubergiste du travail. Mais cette fois-ci la chance avait tourné en faveur du jeune Roi désespéré de travail, donc de nourriture.


« Cette fois-ci c’est la bonne, y a quelques jours de ça, aux alentours de Saint Urea un type complètement taré tire des tas de canons sur le château, ça fait que le big boss de l’île s’est tiré sur une île voisine pour sa propre sécurité, en d’autre terme, le gars veut se taper la conquête de l’île, selon les rumeurs c’est un pirate recherché pour 100 millions de Berry, une terreur quoi, t’en pense quoi ?! »


Kurozakuro but cul sec son verre d’eau et s’écria alors plein de détermination.




« La Tu me fais plaisir, ça fait un bail que j’attendais ça, bon sang avec 100 millions de Berry je vais pouvoir me payer 100 millions de boulette de viande, je vais m’en donner à cœur joie !! »


Kurozakuro s’empressa de rejoindre la sortie quand un homme dans l’auberge assit au fond pris soudainement la parole.


« Roi Rouge !! Tu n’a pas le droit ! Tu n’es plus un chasseur de prime et qui plus est tu joue sur mon territoire !! »


Kurozakuro se retourna et se précipita vers le premier homme devant en dégainant son arme et d’un air sadique il dit alors.


« Tu veux peut être qu’on se bat pour savoir à qui est le territoire c’est ça ?! »



« Non ! Ce n’est pas moi qui ai parlé !! »



L’homme se leva de sa chaise et reprit la parole.


« Selon les rumeurs tu aurais prit une sacré raclé sur Grand Line ! Écoute ce n’est pas parce que tu te fais rossé ailleurs que tu dois m’emmerder ici pigé ? »


Les rumeurs allaient vite, l’homme devait sûrement faire allusion à son combat face à Shisen qui bien évidemment était un inconnu aux yeux du monde puisqu’il faisait partit du CP9 et que son identité était caché. Kurozakuro ne dit rien au départ, il avait faim et devait s’occuper de sa cible avant tout, sinon il mourrait sûrement de fatigue et de faim. Mais avant de quitter l’auberge en faisant dos à cet homme qui était vraisemblablement un chasseur de prime puisqu’il parlait de « Jouer Sur Son Terrain » et qu’il connaissait le surnom de Kurozakuro. Il dit avant de quitter l’auberge.




« Je m’en tape de tes rumeurs, si tu veux pas crever reste en dehors de tout ça, surtout de mon champ de vision !! »


Alors que Kurozakuro s’apprêtait à franchir le pas de la porte de l’auberge pour sortir et se hâtait dans sa tâche, l’homme dégaina son sabre pour frapper d’un coup net Kurozakuro et l’ex-chasseur de prime fit de même à son tour il dégaina son sabre pour contrer l’autre homme, lame contre lame, le choc des deux sabres avaient attiser la peur des clients de l’auberge qui prirent la fuite aussitôt.





L’aubergiste lui calme se contenta de s’accouder à l’une des poutres de son auberge en s’allumant une cigarette, il connaissait l’autre homme, et ce n’était qu’un chasseur de prime qui n’avait que cela comme dote, capturer vivant ces criminels pour s’approprier leurs primes, il ne vivait que comme cela et la réaction de cet homme était compréhensif. Il ne pouvait vivre que comme cela. Kurozakuro se mit à sourire et à prendre un air sérieux et déterminé comme à son habitude dans ce genre de situation.



« Pas mal, tu dégaine aussi vite que tu parle apparemment, mais tu manque de puissance dans tes appuies, regarde… »




D’un geste vif de son sabre Kurozakuro dégagea la lame de son adversaire qui se propulsa à travers l’auberge pour ensuite se planter juste a côté de la tête de l’aubergiste, sa cigarette se coupe net en deux et comme-ci de rien était même si il avait eu chaud sur ce coup là, l’aubergiste se ralluma une autre cigarette. A ce moment même, Kurozakuro mit la lame de son sabre au niveau du cou du chasseur de prime. C’est alors qu’une petite fille entra avec sa mère, toutes les deux accoururent prêt du chasseur de prime.


« Chérieeee ca va ?! »

« PAPA !! »



Kurozakuro fronça des sourcils, il soupira puis décolla légèrement la lame du cou du chasseur de prime, car il venait donc de comprendre qu’il s’apprêtait à égorger un mari et un père de famille. Ensuite Kurozakuro reprit.




« Bon écoute, voilà ce que je te propose, ces jours-ci j’ai rien bouffée, mis à part des conneries et des saloperies, ma plus grande trouvaille c’était aujourd’hui je me suis tapé une grenouille, c’est pas la grande joie donc, je me suis beaucoup affaiblit ici, même si je me suis beaucoup reposé, alors j’aurais besoin de toi pour qu’on capture ce guignol au 100 millions, comme ça t’empochera 50 millions et moi pareil, on se partage le butin quoi, t’es OK ?! »


Voilà le Kurozakuro au grand cœur, bien évidemment il se donnait des excuses sur sa générosité, pour ne pas se faire voir comme un saint ou quelque chose comme ca, le jeune homme avait un grand cœur et il venait de le prouver maintenant à ces instant, sans doute cette femme et cette jeune fille qui l’avait amadoué, et puisque Kurozakuro n’était pas une brute sanguinaire c’était normal pour lui d’agir ainsi. Bien évidemment le chasseur de prime accepta volontiers l’offre de Kurozakuro et sa femme ainsi que sa jeune fille ne tardèrent pas à remercier Kurozakuro. Donc les deux hommes quittèrent l’auberge pour coopérer tout deux à la recherche de ce criminel primé pour 100 millions de Berry.


Dernière édition par Kurozakuro le Mer 12 Aoû - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurozakuro
Admin | Roi De König | Roi Rouge
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2009
Rang : Autres
Prime/Grade : Roi Du König

MessageSujet: Re: En Vadrouille...   Mer 12 Aoû - 23:37

Suite...


Quatre heures plus tard, après avoir fait le tour de l’île entière, et après avoir fait une recherche méticuleuse dans la ville, les deux hommes avaient finit par activer leur recherche aux cotes de Saint Urea, ou ils étaient tombés né à né face à un groupe de pirate, ils faisaient partit de l’équipage de ce fameux criminels.


« Alors à ce qui parait vous nous cherchiez ?! »




Kurozakuro se mit à bailler tandis que le chasseur de prime sérieux dégaina son sabre, c’est alors que l’un d’eux jaillit du groupe avec une gigantesque massue pour fracasser le crâne de Kurozakuro. Immédiatement Kurozakuro jaillit à son tour en sautant plus rapidement et plus haut pour arriver en hauteur par rapport à son adversaire et il lança alors de plein fouet.


« Magma Foolish Brat !! »




Kurozakuro de par sa paume de main gauche sécréta une puissante quantité de magma pour la propulsé sous forme d’un rayon, et avec la chaleur du magma, il désintégra totalement celui qui s’était dressé contre lui. Ensuite Kurozakuro atterrit sur le sol et s’adressa au groupe de pirate d’un air sérieux.




« Si vous voulez vivre vous avez intérêt à me balancé la position de votre capitaine ! Ou peut être voulez vous que je vous envoie directement dans l’au-delà pour le jugement dernier ?! »


Les pirates furent quelque peu impressionnés mais ils étaient fidèle à leur capitaine et ne tardèrent pas à attaquer Kurozakuro et le chasseur de prime. Les deux hommes livrèrent une petite bataille rapide contre le groupe de pirate et la résultante fut la victoire éclatante de Kurozakuro et du chasseur de prime, il ne restait plus qu’une jeune femme qui faisait partit de l’équipage et que Kurozakuro avait épargné pour avoir de plus ample information. Mais celle-ci prit la fuite immédiatement. Le chasseur de prime s’apprêtait à partir à sa poursuite mais Kurozakuro mit sa main pour faire comprendre à celui-ci d’arrêter et que c’était lui qui allait s’en charger. Immédiatement Kurozakuro usa alors de sa technique fétiche.


« Chouyaku Tora !! » (Saut Du Tigre)

~~Avec toutes les ressources de ça puissance au niveau des jambes, il sauta dans les airs comme propulsé tel une fusée et il arriva juste devant la jeune femme pirate pour lui barrer la route le sabre dégainé pour paraître plus menaçant~~




La jeune femme avait l’air effrayé, elle tremblait même, comment est pourquoi avait-elle intégré un équipage de pirate ? Mystère, mais ce n’était pas le problème de Kurozakuro qui passa directement au questionnaire musclé, il gifla très fortement et s’écria d’un air énervé.


« Fait chier, tu m’oblige à faire des trucs que j’aime pas faire d’habitude, mais là je suis pressé je crève la dalle !! Alors maintenant tu vas me dire ou se trouve ton capitaine et tout de suite !! »




Dit-il en rengainant son sabre derrière son dos. La jeune femme paraissait de plus en plus effrayé c’est alors qu’elle dégaina une arme à feu de son soutient gorge et tira une balle rapidement en direction de Kurozakuro qui avait esquivé in extrémis, il avait esquivé d’une manière bien étrange, mais il était comme ça. En équilibre sur sa main droite au niveau du sol, il leva son index gauche et dit alors en tenant en équilibre tout son corps seulement sur sa paume de main droite.




« A ça ma vieille t’aurais pas dut !! »


Kurozakuro se releva, il dégaina son sabre à son dos et découpa d’une manière sèche et rapide le bras de la jeune femme qui hurla de douleur comme elle n’avait jamais hurlé de sa vie. Ensuite Kurozakuro lui reposa la même question, ou était le capitaine de pirate pour qui elle avait pris position. La menaçant de lui couper un autre bras, par peur elle avait tout avoué. Kurozakuro décida de ramener la jeune fille avec lui, pour lui servir d’otage contre son capitaine, mais en cour de route, elle s’était suicidé en se mordant la langue. La garce elle était encore plus fidèle que les autres au point de se suicider. Kurozakuro arriva devant une immense grotte prêt des cotes de Saint Urea, le chasseur de prime expliqua son plan, il voulait se cacher au dessus de la grotte pour surgir au moment ou le capitaine de pirate sortirait de son trou, c’était certes déloyale, à la normal Kurozakuro n’aurait jamais accepté cela, mais le bougre était tellement affamé qu’il faisait tout et n’importe quoi ces derniers temps, luttant même contre ses propres valeurs. Kurozakuro s’approcha de la grotte a l’entrée son sabre toujours à son dos, il avait traîné la jeune fille jusqu’ici et il s’écria.




« Hey le capitaine ! Sort de ton trou maintenant, je sais que t’es là ! Ste plait je suis crevé et j’ai faim alors grouille toi les miches quand on en finisse, j’ai massacré ton équipage et je suis pas prêt de négocier quoi que se soit !! »


Ensuite Kurozakuro lâcha le corps de la jeune fille pour la délaisser sur le sol, elle était morte, donc ça ne servirait à rien de l’échanger, il dégaina son sabre tout en marchant vers l’entrée de la grotte et repris.


« Pffff….J’espère que cette garce m’a pas mentit au moins… »




Kurozakuro s’arrêta soudainement de marcher, il pouvait entendre de grand bruit. La grotte tremblait, c’est alors qu’une explosion surgit de nulle part à l’intérieur de la grotte, le chasseur de prime en haut avait eu les réflexes nécessaires pour sauter, mais il avait mal atterrit et s’était cogné contre un rocher, maintenant inconscient et éjecté un peu plus loin, Kurozakuro soupira, il savait que c’était une mauvaise idée depuis le début après tout. C’est alors que le fameux capitaine de pirate surgit des décombres de la grotte en débris et s’écria d’un petit sourire.


« HoHoHo !! Pour avoir éliminé tout mon équipage et pour avoir le courage de te dresser contre moi tu dois sacrément être fort je me trompe ?! Au lieu de se taper dessus comme des gamins pourquoi est ce que tu ne rejoindrais pas mon équipage, on volera autant de nourriture que tu voudras si tu m’obéis biens sagement ! Ho mais j’oubliais, je suis le Capitaine de Pirate « The Red Man » enchanté, tu dois sûrement savoir que je suis primé pour 100 millions de Berry alors joue pas au plus fin avec moi ! »




Kurozakuro toujours son sabre en main se mit à sourire et c’est alors usa d’un geste des plus offensant et insultant.


« Ah oué ?! Et celui là tu l’a vu mon grand ! Allez ramène toi que je te donne ta fessé !! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurozakuro
Admin | Roi De König | Roi Rouge
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 13/05/2009
Rang : Autres
Prime/Grade : Roi Du König

MessageSujet: Re: En Vadrouille...   Mer 12 Aoû - 23:38

Suite... (2)


Sabre en main, Kurozakuro se mit en position de garde, le capitaine de pirate appelé « The Red Man » fut agacé par le comportement de Kurozakuro surtout par ce geste insultant. Les deux combattants se foncèrent dessus, se rentrèrent dedans sans ménagement, les coups de sabres de Kurozakuro frappaient et martelaient violemment l’armure rouge du capitaine de pirate, c’était sans doute pour ça qu’il était aussi fort et qu’il était appelé « The Red Man ». Tandis que Kurozakuro tenta de percer l’armure rouge de son adversaire, le capitaine de pirate n’hésitait pas à tout mettre dans ses coups, d’ailleurs Kurozakuro avait encaissé beaucoup de coup poings, ses mêmes poings protégés par de la ferraille rouge qui lui faisait extrêmement mal au choc. Le combat était à son comble, plus loin le chasseur de prime s’était éveillé de son inconscience, allongé au sol il assistait au combat de haut niveau que se livrait Kurozakuro et « The Red Man », il savait que l’armure était une grosse gêne pour Kurozakuro et comme le Roi de König ne savait pas couper l’acier, cela lui était impossible de pouvoir toucher son adversaire. Alors le chasseur de prime se releva, prenant son courage à deux mains, il fonça au dos du capitaine de pirate et découpa les petites lanières avec son sabre, ces lanières faite de bois et de tissu entouré de plaquette de bambou était ce qui tenait l’armure au corps du capitaine de pirate, le chasseur de prime avait beaucoup aidé sur ce coup là, mais le capitaine de pirate connut à cet instant une colère noir puisque son secret, la faiblesse de son armure avait été percé à jour par un simple chasseur de prime. Il enfonça sa main qui était couverte de son armure jour dans l’épaule du chasseur de prime et le jeta dans la mer d’une violence rare. Kurozakuro alors allait tenter le tout pour le tout.


« YAHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!! »



« Allez !! Allez !! Il faut que j’y arrive, a maîtrisé cette force qui se cache depuis le début en moi !! HUUUAAAAAAAAAAA !! »



Kurozakuro avait a cet instant là, une ferme attention d’arriver à ce niveau de puissance. C’est alors que ses muscles doublèrent d’un seul coup, ses cheveux remontèrent en l’air en forme de pique tellement l’énergie était concentré. Et c’est alors que dans un éclat de puissance, la terre autour de lui volait en brindille, entouré d’une aura rouge surpuissante, le haut de ses vêtements s’étaient déchirés.


« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!! »




Niveau 2 : Kurozakuro passe de 100% de sa concentration à 200%, en stimulant son cerveau et son système nerveux et en combinant une monté constante de l'énergie de son flux spirituel, la force, la rapidité, la puissance et la pression spirituel, sans oublier les réflexes et l'agilité ainsi que son énergie se verront multiplié par vingt. La particularité de cette technique et qu'il est entouré d'un flux continue d'énergie de couleur rouge vif. Ce flux s'éteint quand Kurozakuro met un terme à l'activation de ce niveau de technique. Sa vitesse dépasse dix fois le "Soru" à son maximum et sa puissance ainsi que sa force physique reste inimaginable. Le seule inconvénient c'est que pendant 24 heures Kurozakuro est dans un état de sommeil profond, rien ne peut le réveiller durant ces 24heures une fois qu'il a désactivé son niveau, après 24 heures il se réveille normalement, avec bien évidemment la sensation de fatigue liée à l'utilisation de cette technique. Kurozakuro en un éclair arriva juste devant « The Red Man » qui n’avait absolument rien vu hormis un petite gisement de terre s’échapper de nulle part. Puis juste devant son adversaire Kurozakuro toujours sous l’influence de son second niveau décocha un surpuissant coup de poing qui brisa la mâchoire à coup sec de son adversaire.





La mâchoire brisé, « The Red Man » tomba dans un coma profond en une seule seconde, sans même avoir le temps de pouvoir voir sa propre salive s’extirper de sa propre bouche, les yeux exorbités il tomba au sol, Kurozakuro resta debout les poings serrés et le visage féroce, il regarda ses propres mains, il était satisfait de lui, sur cette mission il venait de contrôler cette énergie qu’il pensait indomptable. C’est alors qu’il relâcha la pression. Le flux d’énergie de couleur rouge s’arrêta aussitôt et Kurozakuro alors qu’il s’apprêtait à porter assistance au chasseur de prime sentit une grande fatigue l’envahir puis soudainement, il tomba au sol pour s’endormir soudainement. L’effet secondaire de l’utilisation de ca super technique. Le chasseur de prime bouche bée, se contenta de ramena Kurozakuro, étant donné qu’il était lui aussi blessé à l’épaule il se contenta de le trainer pendant des heures jusqu’en ville. Le chasseur de prime après trois longues heures pénibles de marche à trainer derrière lui Kurozakuro qui dormait paisiblement en bavant et en laissant des bulles éclater de son nez, ils arrivèrent à l’auberge…



24 Heures plus tard…


Kurozakuro se réveilla dans une petite chambre, décidemment il en avait l’habitude, toujours la même chose avec lui. Il était habillé, bonne nouvelle pour une fois on ne l’avait pas déshabillé, hormis son torse dénudé, puisque dans son changement de puissance le haut de ses vêtements avaient été déchiré, mais on avait eu l’amabilité de lui donnait des vêtements de rechange. Il prit son sabre pour le mettre à son dos, puis s’aperçût très vite qu’il se trouvait dans l’auberge ou il avait l’habitude de boire de l’eau. Aujourd’hui il n’y avait pas grand monde, Kurozakuro aperçut l’aubergiste et s’approcha de lui, immédiatement celui-ci s’écria.


« Ah enfin tu est réveillé ! T’es vraiment feignant ta dormit pendant une journée entière et c’est toi qui veut travailler ? Quelle blague, bon bref voilà le pognon pour avoir capturer le capitaine de pirate qui foutait le bordel ! Hey sans blague il est encore dans le coma, ta du lui donner une de ses raclées a ce type…héhé ! »


L’aubergiste tendit un sac d’une taille moyenne, il y avait sans doute les billets de Berry dedans, ça avait était mit à l’arrache apparemment. Kurozakuro ouvrit le sac et put voir des tas de billets, c’est alors qu’il s’écria.


« Ah oué jolie ! Y a combien ?! »


L’aubergiste en fronçant des sourcils.


« Bah, 40 millions comme convenu avec l’autre chasseur de prime non ? »


Kurozakuro abaissa la tête et se frappa le front contre le comptoir, ensuite il pointa du doigt l’aubergiste en rogne puisqu’il s’était fait roulé dans la farine comme un débutant.




« RAAAAAAAAH NOOOOON! BORDEL !! MAIS POURQUOI TU LA LAISSE SE TIRER HEIN ? TU NOUS AVAIENT PAS ENTENDU CAUSE DANS L’AUBERGE ! ON S’ETAIT CONVENU A FAIRE MOITIER, MOITIER !! KUSOOOOOOO !! »


L’aubergiste en soupirant.


« Oh le connard, il m’avait pourtant assuré que tu t’étais arrangé avec lui en cour de route pour lui donner 60 millions pour lui, sa famille et les soins pour son bras, ainsi que pour payer une baraque à sa mère, comment je pouvais savoir qui mentait hein ?! »


Kurozakuro les larmes aux yeux en quittant l’auberge.


« Qu’est ce que t’es con, si t’avais pas remarqué en venait ici j’étais en train de dormir complètement a sec ! Comment est ce qu’il aurait put me dire tout ça hein ? Bon sang, je ne ferais plus jamais confiance à quelqu’un ! »


Kurozakuro quitta l’auberge, il avait utilisé 20 millions de Berry pour se payer un navire et des vivres de nourriture et d’eau, gardant avec lui donc 20 millions de Berry en réserve. Malgré qu’on avait abusé de la générosité du Roi de König, celui-ci avait put maîtriser une formidable technique de combat qui le hissait à un plus haut niveau de combat. Il quitta Saint Urea à bord de son navire qu’il venait d’acheter pour rejoindre les mers de Grand Line sans doute pour aller dans une direction hasardeuse.


[To Be Continued: ???????]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En Vadrouille...   

Revenir en haut Aller en bas
 
En Vadrouille...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grande vadrouille
» Vadrouille en aveugle [PV Ao]
» En vadrouille
» Alex part en vadrouille (ou pas ?)
» Une dérision peut parfois devenir une passion. [Feu Follet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection ~ V2 :: South Blue :: Saint Urea-
Sauter vers: