Venez incarner votre propre Personnage dans l'univers du Manga One Piece et parcourez les Mers de ce Monde en combattant pour vos Rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Désert d'Ymine (partie Calm Belt)

Aller en bas 
AuteurMessage
Castelli Lilya
Révolutionnaire | Ange De La Mort
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2009
Localisation : Ouvrez les yeux!
Rang : Révolutionnaire
Prime/Grade : 38.000.000 de berrys

MessageSujet: Re: Désert d'Ymine (partie Calm Belt)   Dim 19 Juil - 20:03

Indu Island était une escale importante pour Lilya. Elle en avait apprit beaucoup sur elle-même ce qui l'avait rendu plus forte. Elle savait désormais qu'en l'état actuel des choses, elle serait incapable de faire quoi que se soit mais le fait qu'un shichibukai de la trempe de Misaiya Nazha fonde beaucoup d'espoir en elle l'avait bien remotivé, bien que n'ait absolument pas comprit son histoire de dieu de la guerre. Toujours est-il que maintenant, elle n'était plus la même. Cependant, un point le laissait dubitative. La voix au fond d'elle. Elle ne savait pas d'où elle provenait mais elle commençait à se demander si elle n'avait pas un rapport avec ce que disait le shichibukai lorsqu'il lui demanda de se révéler à elle-même. C'était des paroles obscures mais qui commençait petit à petit à prendre un vrai sens. Pour l'instant, elle préféra laisser ce point en suspend pour s'intéresser à une autre affaire. En effet, depuis sa nomination dans "l'Immortale", l'ancien chef de la famille et père de Leena Rosa lui avait remit une clef pour se rendre à un endroit précis.



Flashback


Cette scène se déroula peu après la nomination de Lilya dans la section assassine des Castelli. Castelli Sena Enzo convoqua Lilya pour un entretien seul à seul. Il avait bien prit toutes les précautions possible pour ne pas être écouté des autres membres de la famille et Lilya l'avait bien remarqué ce qui la rendait légèrement anxieuse à ce moment. Qu'avait-il à lui dire de si important pour que même le reste de sa famille ne doit rien entendre. Elle se présenta devant lui.



Il avait le regard sérieux avec une cigarette à la main. Après avoir jeté un rapide coup d'œil autour de lui pour être bel et bien sûr qu'ils étaient tous les deux tout seul, il prit la parole avec un ton grave.

"Lilya! Écoute-moi bien! Castelli Leena Rosa n'a été le chef de famille que durant un laps de temps très court. D'ailleurs, elle n'est devenu chef que contrainte et forcée si je puis dire. Elle n'avait aucunement l'intention de le devenir mais lorsqu'on connait son intelligence hors du commun, j'ai rapidement deviné qu'elle allait se servir de ce nouveau statut à son avantage pour son plan qu'elle avait mis au point quelques années avant. Elle avait le don de tout remanier sans pour autant perdre en efficacité. Juste avant son départ pour la grande bataille à Enies Lobby, une des plus grandes batailles de l'histoire, elle m'a confié quelques mots qui, à l'époque, ma paraissait sans véritable sens. Elle avait fermé la porte de sa chambre à clef et avait avalé la clef avant de me dire ces mots: "Je vous laisse tout. Mais faites promouvoir une loi chez les Castelli ! Que personne ne s’approche de cette pièce jusqu’à ce qu’elle arrive et ce, peu importe la raison !" Je ne comprenais pas ce qu'elle voulait dire par là mais j'ai tout de suite comprit que je ne la reverrai pas, que le monde n'entendrait plus parler d'elle. Malgré mon incompréhension, la voyant s'éloigner, je ne pouvait plus rien dire. Mais le fait qu'elle me dise ça à moi et moi seul me faisait comprendre que j'aurai un rôle à jouer dans l'avenir et , je ne sais pas pour quelle raison, qu'elle me faisait confiance pour cette seule et unique chose. Maintenant j'ai comprit..."

Il marqua un temps d'arrêt. Son regard changea, il était plein de détermination et de confiance. Il reprit.

"...Celle dont elle parlait dans ces derniers mots, c'était toi. Tu lui ressemble tellement, elle me faisait confiance pour que je reconnaisse en toi une partie d'elle, ma propre fille. Elle ne me faisait confiance qu'en tant que père. C'était très audacieux de sa part, elle n'avait aucun moyen d'être sûre que je réussirait, c'était un pari. Mais il faut dire qu'elle faisait beaucoup de pari, elle n'en faisait pas n'importe comment, elle choisissait les paris consciencieusement. En tant que père, je vais moi aussi parier. Parier sur toi. Moi seule ait un double de la clef et je vais te la remettre. Je ne sais pas ce qu'elle voulait mais si elle a agit comme ça, c'est qu'elle savait que tu saurais quoi comprendre. Tiens et fais ce que tu as à faire!"


Il s'éloigna en lui laissant la clef. Lilya ne comprenait pas grand chose mais elle n'avait rien à perdre. Elle voulait en connaître un peu plus sur Leena Rosa et quoi de mieux pour ça que de visiter ses quartier. Elle entra et referma la porte derrière elle. Elle contempla la pièce extrêmement bien rangé, peut-être même trop bien. Lilya était convaincu que cela cachait quelque chose. Elle observa les moindres recoins sans rien toucher et elle aperçut quelque chose. Comme si certains objets étaient disposés d'une manière bien précise. Ce sont d'ailleurs des objets qui collaient parfaitement bien à la personnalité de Lilya, des objets sur lesquels son attention se porte en premier lieu. Ils étaient disposé comme dans une carte menant à un endroit précis. Elle trouva vite la solution au problème ce qui la mena devant une bibliothèque. Elle regarda entre deux livres et vit un bout de papier. Elle le déplia et put lire quelques mots dans une langue bien étrange.

"…"

Beaucoup d'interrogations naissaient en elle mais elle préféra ne pas trop y réfléchir. Elle y penserait le moment venu. Elle quitta la salle, la ferma à clef et reprit ses activités normales comme si de rien n'était.

Fin du Flashback



Lilya se trouvait actuellement dans un lieu bien hostile. Un désert en plein milieu de Calm Belt. Un lieu appelé Désert d'Ymine. C'était une île très dangereuse. Une île impossible d'accès étant donné les conditions de vie hostile pourtant, Lilya y était depuis plus de trois heures sans subir trop d'effet dus au climat. Elle ne cessait de regarder le bout de papier ou plutôt la reproduction en plus grand qu'elle en avait faite.



*Incroyable! Cette île est inaccessible et pourtant, grâce à ce papier, j'y accède sans difficulté. Quelle précision dans les données! D'abord un itinéraire parfaitement calculé avec un code horaire d'accès coordonné avec l'itinéraire à la perfection et un code crypté que je semble être la seule à pouvoir comprendre, sans que je sache pourquoi. Il faut une grande intelligence pour faire ça et une grande confiance. Mais où s'arrête le talent de cette Leena Rosa?*


Lilya suivait les instructions à la lettre ce qui la mena à un étrange endroit. Comme un édifice creusé à même la roche et, par une étrange sensation, elle avait l'impression d'être déjà venu ici plusieurs fois. Suivant toujours les instructions, elle passa derrière pour entrée par une petite porte. Elle entendait des hurlement à glacer le sang et elle commençait à se demander dans quelle galère elle venait de s'embarquer. Plus elle avançait, plus elle avait une étrange sensation. Sa tête se faisait de plus en plus lourde à mesure qu'elle marchait. Elle sentait une odeur agréable mais qui lui faisait tourner la tête et au bout d'un moment...



D'un coup, la douleur se fit bien plus intense qu'avant et elle s'étendit sur tout le corps. Elle tomba à genou en se prenant la tête à deux mains. Elle avait des nausées, l'envie de vomir était très forte.

"RAAAAARGL!!! GUAAAAARG!!! RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH! CA FAIT MAL!!!! MAIS QU'EST CE QUI SE PASSE???? RAAAAAAAAAARRRRGGGGG!"


Soudain, après ses cris de douleur horrible, le silence. Elle était immobile. Les convulsions s'étaient arrêtées mais tout son corps était raidi et semblait sans vie. Elle était blanche comme neige. Peu à peu, son corps se détendit et elle reprit des couleurs. Elle se leva mais l'aura qu'elle dégageait était bien différente d'avant. Elle était identique à ce qu'elle avait dégageait dans son état d'inconscience lors de son rapide combat face au shichibukai Misaiya Nazha. Elle était debout et elle prit une profonde inspiration par le nez avant d'expirer par la bouche. Elle regarda d'un regard froid dans un coin avant de prononcer quelques mots.

"Vous avez respecté les termes de notre accord à la perfection. Il semble que cette expérience soit un franc succès. Je dois vous en féliciter ma chère partenaire Pavini Vongola Aerine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerine
Ex-Shichibukai | The Cursed Witch
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 22/06/2009

MessageSujet: Re: Désert d'Ymine (partie Calm Belt)   Lun 20 Juil - 23:43

Aerine était donc la propriétaire des lieux. Un lieu sordide à souhait où personne n'aimerait passer rien qu'une nuit mais pour elle, c'était le train-train quotidien. Les cris incessants de ses résidents sonnaient comme une douce mélodie pour elle. Parfois, elle prenait cela comme une berceuse pour dormir. C'était son mode de vie et elle n'était pas décidée à en changer. Comme tout les jours, elle avait fait le tour de toutes les chambres de torture pour venir leur faire un petit coucou comme elle aimait dire avec son traditionnel: Bonjour mes chéries! Quand elle entendait des Pitié! Ou des Achevez-moi! Elle exultait. On ne pouvait pas lui faire plus beau cadeau que de lui implorer sa pitié et à chaque fois, elle répondait avec un joli sourire. A tous les coups, le désarrois de ses captifs s'en trouvé plus profond encore et elle aimait ça.


Comme tous les soirs, elle rangeait méticuleusement tous ses appareils et instruments dont les fonctions étaient aussi divers et multiples que pouvait le suggérer l'esprit le plus tordu qui soit. Elle aimait que tout soit à sa place pour le lendemain afin qu'elle retrouve tout plus facilement, de cette manière, elle ne perdait pas de temps inutilement à tout rechercher et pouvait se mettre immédiatement au travail mais ce soir-là était différent. Elle attendait quelqu'un et elle voulait soigner sa présentation. Pour cela, elle s'était habillé très chic, comme pour aller à une soirée de la haute société. Son style était en désaccord total avec ce que suggérait ses activités ici. Habillé en rouge et noir avec un chapeau et un sceptre, elle en attirerait plus d'un comme ça et c'est même surement grâce à cela qu'elle attirait ses proies à elle mais il vaut mieux ne pas s'attarder sur le comment ni sur le pourquoi. Ce serait très dangereux. Elle était dans sa salle des moniteurs à surveiller les arrivées et les départs de ce lieu. Inutile de dire qu'ils étaient extrêmement peu fréquent ici et qu'elle était pour ainsi dire la seule à entrer et sortir. Elle restait assise à scruter ses écrans en attendant impatiemment son invitée qui se faisait ardemment désirer. Soudain, on aurait dit que ses yeux étaient ceux d'une gamine émerveillé devant des cadeaux de noël, les yeux pleins d'étoiles et un large sourire respirant le bonheur. Son invitée arrivait. Sur ses écrans, elle ne pouvait pas en être sûre vu la qualité de l'image et la distance séparant les den den mushi de surveillance et la personne qui venait d'arriver mais au vue de l'horaire, il ne faisait aucun doute. Dès ce moment-là, Aerine sortit pour se placer dans un coin le long d'un couloir relativement éloigné des autres pièces. Elle tremblait un peu, des tremblements d'excitation et d'impatience, elle chantonnait doucement tout sourire en attendant de la croiser. Mais pourquoi réagissait-elle comme ça? Qu'avait-elle bien put prévoir pour cette invitée. Personne ne pouvait la savoir avant que cela ait lieu. Après quelques minutes d'attente, la personne désirée arriva d'une démarche lente et prudente mais néanmoins de plus en plus fébrile. Elle semblait aller mal et son état empirait avec Aerine qui la regardait de loin encore très excitée. Soudainement, la jeune femme qui venait d'arriver fut prise d'une douleur énorme, des convulsions et des nausées très puissantes. Aerine avait du mal à contenir son état d'euphorie à la vue de cette scène, elle faisait un vrai travail sur elle-même pour se retenir. Puis, le calme. L'invitée se releva. L'air autour d'elle avait changé et c'est là qu'elle prit la parole et à première vue, elle connaissait l'identité exact d'Aerine, son nom complet était bel et bien Pavini Vongola Aerine.



Elle fit juste un pas en avant, on ne pouvait voir que son ombre se refléter dans un mur à l'opposé mais on voyait clairement le très large sourire. Un sourire sadique, effrayant et à glacer le sang. Ce qu'elle venait de voir lui avait beaucoup plut et le fait que son invitée prononce son nom complet semblait l'avoir soulagé pour on ne sait quelle raison. Finalement, Aerine décida de sortir de l'ombre pour se révéler au grand jour.


« HIHI! J'espérais sincèrement que ça marcherait. La tâche était si difficile. Vous avez été un sujet parfait ma chère et tendre partenaire Castelli Leena Rosa. Je peux vous dire que j'ai été soulagé de vous voir redevenir vous-même à l'instant. Je me demande bien quel effet ça fait d'avoir été une autre personne pendant ces quelques années. Ça doit soulager de retrouver sa vrai personnalité pas vrai? Bon, maintenant que vous êtes redevenu vous-même ou devrais-je dire, que vous êtes revenu à la vie, je suppose que vous allez vouloir reprendre vos activités immédiatement mais avant cela, j'aimerais vous montrer quelque chose. Suivez-moi! »


Aerine invita donc son invitée à la suivre. Elle voulait certainement lui montrer quelque chose d'assez important mais rien n'était moins sûr. Elles quittèrent le couloir où elles étaient pour rentrer dans celui où se situait les chambres de torture. Les résidents ne cessaient de crier de douleur.



« J'espère que la décoration et la douce musique vous convient. J'ai tout réaménagé depuis votre départ. Je sais que ça ne ressemble plus du tout à ce que vous aviez construit à l'époque pour votre organisation mais vous m'avez quand même laissé seule pendant plusieurs années, j'ai prit mes aises. »


Elles arrivèrent devant la porte d'une autre chambre. Aerine prit une clef et ouvrit la porte mais contrairement aux autres portes, celle-ci menait à un autre couloir qu'elles empruntèrent toutes les deux avant d'arriver à quelques mètres d'une autre porte. Autour, de drôles de boules jonchaient le sol.



A bien y regarder, on pouvait clairement distinguer que ces boules étaient en fait des corps humain mais des corps plutôt déformés.



« Oh! Ne faites pas trop attention à ça. Entre deux expériences, quand j'ai du temps libre, je me détends avec certains de mes résidents. J'ai juste oublié de ranger ça. Cette petite occupation m'a permit de comprendre qu'aussi puissants et influents qu'ils puissent être, un être humain ne finit pas plus gros qu'un ballon de football lorsqu'ils sont compressés. Je me suis beaucoup amusé avec ça mais le plus beau reste à venir. Ouvrez bien vos yeux! HIHI! »



Aerine était tout sourire en s'approchant de la porte. Elle ouvrit la porte en grand et alluma la lumière laissant ainsi la place à un spectacle horrible.



« Castelli Leena Rosa, laissez-moi vous présenter mon plus beau chef-d'œuvre. Il a été très précieux et primordiale pour mon expérience pour vous. D'abord, j'ai eu la chance de rencontrer Akuma il y a quelques années, juste avant la grande guerre à Enies Lobby. Étant lui-même une création de laboratoire de mon très cher et tendre Larry, son sang m'a été utile. Mais le clou, c'est lui. Ce qu'il à montré il y a quelques années m'a décidé à m'emparer de lui et je dois dire que sans ça, je n'aurais pas réussi. Avec ces deux facteurs, mes connaissances et mes pouvoirs, j'ai put réussir. Ma chère partenaire Castelli Leena Rosa, je vous présente l'ancien Yonkou Madara D. Keikaran! »



Incroyable! Cet homme qui ne ressemblait plus à rien était le Yonkou Madara D. Keikaran celui-là même qui réussit à tuer l'Amiral En Chef Scheinzel Zetsu durant la grande guerre à Enies Lobby il y a plus de 20 ans. Elle avait réussi à récupérer un tel homme.


« L'exploit qu'il a accompli en tuant l'Amiral En Chef a suscité en moi un grand intérêt. J'avoue qu'il m'a donné beaucoup de fil à retordre pour le capturer mais ça a valu le coup. C'est avec lui que je me suis le plus amusé ces dernières années. Enfin quand je dis amusé, je devrais plutôt dire que c'était jouissif, orgasmique même... Oui, orgasmique est, il me semble, le mot le plus approprié. C'était divin mes journées passées avec lui, un souvenir inoubliable. HIHIHIHI!! Même si maintenant, je vous l'accorde, il n'est plus que l'ombre de lui-même mais au moins, il est encore en vie. »


Un rire sadique rempli d'euphorie. Aerine était bel et bien une psychopathe pure souche. Elle parlait des gens comme des jouets à prendre et à jeter et cela la rendait heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castelli Lilya
Révolutionnaire | Ange De La Mort
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2009
Localisation : Ouvrez les yeux!
Rang : Révolutionnaire
Prime/Grade : 38.000.000 de berrys

MessageSujet: Re: Désert d'Ymine (partie Calm Belt)   Lun 27 Juil - 18:02

Lilya était donc arrivée dans le désert d'Ymine et plus précisément dans une sorte de construction faite a même la roche. Elle y était entrée avec la plus grande prudence. Prudence de rigueur lorsque l'on se rend dans un endroit inconnu. Plus elle s'avançait dans ce lieu très glauque, plus elle avait mal un peu partout jusqu'à ce que la douleur soit beaucoup plus intense. Une fois ce moment passé, Lilya avait complètement changé. Pas physiquement mais dans ce qu'elle dégageait, une sorte d'aura qui ne laissait pas indifférent. C'est alors qu'elle prononça quelques mots à l'intention d'une personne présente. Cette personne se prénommé dans Pavini Vongola Aerine. Membre de la très renommée famille Pavini. Suite à cela, la personne en question sorti de l'ombre avec un grand sourire. Ce que l'on pouvait constater, c'est que ces deux personnes se connaissaient.

« HIHI! J'espérais sincèrement que ça marcherait. La tâche était si difficile. Vous avez été un sujet parfait ma chère et tendre partenaire Castelli Leena Rosa. Je peux vous dire que j'ai été soulagé de vous voir redevenir vous-même à l'instant. Je me demande bien quel effet ça fait d'avoir été une autre personne pendant ces quelques années. Ça doit soulager de retrouver sa vrai personnalité pas vrai? Bon, maintenant que vous êtes redevenu vous-même ou devrais-je dire, que vous êtes revenu à la vie, je suppose que vous allez vouloir reprendre vos activités immédiatement mais avant cela, j'aimerais vous montrer quelque chose. Suivez-moi! »

Voilà donc la réponse aux changements aperçus sur Lilya. Elle était en fait la très renommée Castelli Leena Rosa, ancien chef de la famille Castelli durant la période de chaos qui avait suivi la combat le plus important et connu de l'histoire entre Akuma et Zakushin. Ces deux femmes étaient partenaires. En son temps, Leena avait donc conclu une alliance avec cette femme et le contrat entre elles stipulait très clairement que Aerine devait mettre tout en œuvre pour faire renaitre Leena 24 ans après sa disparition. Leena savait qu'elle ne pourrait pas atteindre ses objectifs à l'époque ce qui l'avait obligé à s'associer à cette sorcière que tout le monde croyait morte il y a des dizaines et des dizaines d'années.

"Le principal est que vous ayez réussi ce que je vous avais demandé de faire à l'époque. Je sens parfaitement que vous vous êtes amusé, ce corps possède un grand potentiel et est différent de celui que j'avais... Je passerai l'éponge là-dessus, ce n'est pas le plus important. Que voulez-vous me montrer?"

Aerine invita Lilya à la suivre pour lui montrer quelque chose. Cela ne l'enchantait pas beaucoup. Elle connaissait beaucoup Aerine par sa réputation et pour l'avoir côtoyée pas mal de temps et elle savait qu'elle n'aimerait pas ce qu'elle allait lui montrer mais il fallait éviter de contrarier une cinglée comme elle alors elle accepta de la suivre.

« J'espère que la décoration et la douce musique vous convient. J'ai tout réaménagé depuis votre départ. Je sais que ça ne ressemble plus du tout à ce que vous aviez construit à l'époque pour votre organisation mais vous m'avez quand même laissé seule pendant plusieurs années, j'ai prit mes aises. »

Lilya s'efforça de se retenir car l'ambiance était des plus malsaine mais elle ne voulait pas montrer une quelconque faiblesse à sa partenaire.

"Vous ne changez pas avec le temps. Vous avez plus de cent ans, vous avez oublié la signification de la vie alors je ne suis pas surprise... De toute manière, ce lieu ne signifie plus rien pour moi, il a déjà accompli son rôle alors maintenant, vous pouvez en faire ce que vous voulez."

Elles continuèrent de marcher jusqu'à arriver à une autre porte. Lilya ne manqua pas de remarquer d'étranges formes sur le sol. Elle eut des haut-le-cœur mais elle se retint mais Aerine ne manqua pas de le remarquer.

« Oh! Ne faites pas trop attention à ça. Entre deux expériences, quand j'ai du temps libre, je me détends avec certains de mes résidents. J'ai juste oublié de ranger ça. Cette petite occupation m'a permit de comprendre qu'aussi puissants et influents qu'ils puissent être, un être humain ne finit pas plus gros qu'un ballon de football lorsqu'ils sont compressés. Je me suis beaucoup amusé avec ça mais le plus beau reste à venir. Ouvrez bien vos yeux! HIHI! »

L'odeur était suffocante et elle commençait à se demander à quelles autres horreurs elle allait bien pouvoir assister. Elle ne tarda pas à le savoir.

« Castelli Leena Rosa, laissez-moi vous présenter mon plus beau chef-d'œuvre. Il a été très précieux et primordiale pour mon expérience pour vous. D'abord, j'ai eu la chance de rencontrer Akuma il y a quelques années, juste avant la grande guerre à Enies Lobby. Étant lui-même une création de laboratoire de mon très cher et tendre Larry, son sang m'a été utile. Mais le clou, c'est lui. Ce qu'il à montré il y a quelques années m'a décidé à m'emparer de lui et je dois dire que sans ça, je n'aurais pas réussi. Avec ces deux facteurs, mes connaissances et mes pouvoirs, j'ai put réussir. Ma chère partenaire Castelli Leena Rosa, je vous présente l'ancien Yonkou Madara D. Keikaran! »

Lilya en resta scotchée sur place les yeux écarquillés par la surprise et par ce qu'elle avait sous les yeux. Elle ne put sortir un seul mot.

« L'exploit qu'il a accompli en tuant l'Amiral En Chef a suscité en moi un grand intérêt. J'avoue qu'il m'a donné beaucoup de fil à retordre pour le capturer mais ça a valu le coup. C'est avec lui que je me suis le plus amusé ces dernières années. Enfin quand je dis amusé, je devrais plutôt dire que c'était jouissif, orgasmique même... Oui, orgasmique est, il me semble, le mot le plus approprié. C'était divin mes journées passées avec lui, un souvenir inoubliable. HIHIHIHI!! Même si maintenant, je vous l'accorde, il n'est plus que l'ombre de lui-même mais au moins, il est encore en vie. »


Lilya, une fois remise de ce choc préféra ne rien dire mais elle comprit immédiatement les intentions de sa partenaire.

*Madara D. Keikaran... C'est un des pirates que j'ai recruté avec Zakus pour l'attaque sur Enies Lobby, celui qui réussit à tuer l'amiral en chef Zetsu. Il ne ressemble plus à rien comme ça, il fait peine à voir. Il est devenu empereur par la suite... Mais comment a-t-elle fait pour capturer un empereur? Qui plus est, encore en vie... Cette femme est un véritable monstre...*

Lilya se retourna en jetant un petit coup d'œil à Aerine. Elle avait un sourire sadique à glacer le sang. Lilya lâcha un petit sourire en réponse, comme pour montrer qu'elle n'était pas dupe.

"Ma très chère partenaire! Vous n'étiez vraiment pas obligée de me montrer ce spectacle répugnant d'un ancien empereur aujourd'hui plus qu'un cadavre ambulant. Tout ça juste pour me rappeler qu'il vaudrait mieux que j'évite d'oublier que cet accord est du donnant donnant. Il ne fallait pas vous donner cette peine, je suis une femme de parole. J'ai dit qu'en échange de votre contribution à mon plan, je vous offrirai ce que vous m'aviez demandé et je vous l'offrirai alors ne vous faîtes pas de soucis de ce coté-là. Nous sommes partenaire."

Lilya s'apprêta à quitter cette salle répugnante dont l'odeur commençait à l'indisposer fortement mais l'image de cet empereur resta collé à sa rétine. Sur ce coup, Aerine avait réussi un joli coup en laissant une marque psychologique à Lilya, ou plutôt Leena Rosa. Mais l'ancien chef des Castelli n'était pas du genre à se laisser avoir facilement, son intelligence est exceptionnel et elle savait qu'à un moment ou à un autre, Aerine allait faire une chose pareille et elle s'y était préparée même si le choc visuel était bel et bien là. Ça avait au moins conforter ce qu'elle pensait, il ne fallait pas agir à la légère avec ce monstre qui avait perdu tout ce qui pouvait faire d'elle un être humain à l'origine.

"Et ne vous en faîtes pas. Jusqu'à présent, je n'ai eu aucune difficulté à cacher au gouvernement que vous étiez encore en vie et cela le restera encore un moment. Cependant, vous devez bien vous douter qu'en ce qui concerne la famille Pavini, il ne devrait pas trop tarder à se rendre compte que vous êtes vivante malgré mes efforts pour le cacher puisque maintenant, vous êtes plus active que ces dernières années. Et comme vous êtes considéré comme une traîtresse chez les Pavini, les probabilités pour qu'ils se mettent à votre recherche sont importantes, supérieur à 80%. Et s'il apprennent que vous vous êtes associée à une Castelli, cela ne fera que renforcer ces probabilités. Si on s'était associé après l'instauration de la paix, cela n'aurait eu aucune incidence mais notre alliance date de bien avant cela alors faite très attention, je ne pourrai vous assurer une sécurité de dissimulation d'identité bien longtemps. Je ne suis pas chef des Castelli en ce moment et les Pavini savent y faire et son réputés pour être extrêmement intelligents mais vous le savez mieux que moi... Sur ce, je vais prendre un peu l'air une petite heure."

Lilya partit de cette horrible salle pour prendre un peu l'air dehors en restant à proximité des locaux car les conditions de vie à l'extérieur sont très difficiles. C'est là qu'elle sentis plusieurs auras.

"Je me doutais bien que vous m'aviez suivi... Vous pouvez vous montrer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castelli Lilya
Révolutionnaire | Ange De La Mort
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2009
Localisation : Ouvrez les yeux!
Rang : Révolutionnaire
Prime/Grade : 38.000.000 de berrys

MessageSujet: Re: Désert d'Ymine (partie Calm Belt)   Mar 28 Juil - 21:25

Aerine avait tenu à montrer son musée des horreurs à Lilya pour lui rappeler de bien tenir sa parole pour ne pas subir de représailles de ce genre. La vision qu'elle a eu l'avait bien choqué de par la nature des sévices que ces pauvres homme subissaient mais aussi par l'identité du tout dernier qui était loin d'être le premier venu mais qu'elle avait tout de même réussi à capturer vivant. Il fallait se rendre à l'évidence, Aerine était un véritable monstre. Surtout quand on connait sa triste carrière. C'était bien risqué de s'allier à une personne pareille mais Lilya n'avait pas beaucoup le choix à l'époque si elle voulait que son plan puisse fonctionnait. Après avoir fait savoir à sa partenaire qu'elle avait parfaitement comprit où elle voulait en venir en lui montrant ces choses, Lilya ou plutôt Leena décidé de prendre un peu l'air. C'était compréhensible avec l'odeur infecte et insupportable qui régnait dans ces lieux qui, autrefois, accueillaient les chasseurs de primes du monde entier en une organisation qu'elle dirigeait elle-même. Les locaux avaient bien changés depuis ce temps-là mais Lilya ne ressentait aucune attache pour cet endroit. Pour elle, quand une chose avait fait son œuvre, elle n'a plus d'utilité et doit être jetée. Elle se posa dehors puis senti quelques auras qu'elle reconnu tout de suite. Elle les invita à se montrer. L'une d'elle le fit avant les autres.



"Lil... euh... Leena Rosa-sama, c'est un honneur de vous servir."

Elle était courte vêtu et avait les cheveux long et elle semblait marquer un profond respect à Lilya par sa manière de lui adresser la parole.

"Maruko... Ma sœur..."

Juste après, une autre jeune femme fit son apparition.



"Lilya-san, ça faisait un moment qu'on s'était pas vu."

Cette phrase révolta la dénommée Maruko.

"Un peu de respect Kisa, il s'agit quand même de l'ex chef de la famille, Leena Rosa-sama!"

Lilya leva la main pour la calmer.

"Du calme Maruko! Aux yeux du monde, Leena Rosa est morte. Vous pouvez continuer à m'appeler Lilya. Il n'est pas nécessaire que le monde sache qui je suis en réalité même si ça ne restera pas secret éternellement. A cette époque, je me nomme Lilya."

C'est ce moment que choisi une troisième jeune femme pour sortir de l'ombre.



"Tout de même, qui aurait cru que tu étais Leena Rosa en réalité. J'étais sidérée en écoutant votre conversation avec cette Aerine, Oneesan."

Cette réplique ne manqua pas de faire sourire Lilya.

"Ce n'est pourtant pas ton genre d'être sidérée par quoi que se soit, Minae."

Suite à cela, encore une autre jeune femme fit son apparition sur la scène qui comptait de plus en plus d'acteur.



"Moi ce qui m'a choqué, c'est que tu te sois liée avec cette femme, c'est très dangereux. Ravi de te revoir grande sœur."

Lilya se tourna vers elle.

"Je ne fais rien au hasard Meilyn. Elle est indispensable à la mise ne route de mon plan. Moi aussi je suis contente de te revoir."

Lilya semblait un peu plus anxieuse tout à coup. C'était juste après l'apparition de le dénommée Meilyn. Les autres filles semblaient rigoler doucement tandis que Lilya regardait partout autour d'elle avec attention comme si elle se préparait à quelque chose et c'est là qu'une autre fille fit son apparition.



"YAAAAAAH Lilya-chan! Je t'ai encore eu. Cherche pas! Je t'aurais toujours par surprise."

La jeune fille s'était jetée au cou de Lilya par derrière en la serrant très fort et avec un large sourire.

"Kalia, petit peste! Un jour ou l'autre, je te verrai venir petite sœur."

Celle-là était visiblement plus démonstrative que les autres et plus gamine mais une autre femme apparut en la réprimandant.



"Cesse ces gamineries veux-tu? Tu as passé l'âge... Lilya, tu as beau être la chef de "l'Immortale", je préfère quand même te prévenir que tu joues à un jeu dangereux en t'associant avec cette femme. J'ai d'ailleurs étais étonnée d'apprendre qu'elle était toujours en vie... Et en forme qui plus est. J'espère que tu sais ce que tu fais, petite sœur."

A sa manière de parler, on sentait une grande maturité. Elle avait une voix fraîche est agréable qui semblait pouvoir apaiser les gens. On pouvait constater qu'elle agissait un peu comme une mère avec les autres filles.

"Samaëlle-oneesan... Ne t'en fais pas! Je sais ce que je fais, il me suffit d'être prudente..."

Lilya reprit un air beaucoup plus sérieux qui lui ressemblait plus.

"...Je me doutais bien que vous alliez me suivre. Je vais donc profiter du fait que "l'Immortale" soit au complet pour vous faire une demande. Dans l'ancien temps, je n'aurais jamais fait ça mais ce que j'ai vécu en tant que Lilya a changer pas mal de choses. Alors voilà, j'ai un plan pour le futur, un plan qui doit m'éloigner de plus en plus de la famille. Alors je vous demande si vous êtes prêtes à me suivre pour le mettre en place."

Lilya demanda donc le soutien des 6 filles qui étaient habituellement sous ses ordres au sein de "l'Immortale". Elle ne pouvait être sûre, c'était au bas mot du 50/50. Si elles acceptaient, se serait un énorme bénéfice pour Lilya mais si elle refusaient, ce serait certainement la fin de tout pour elle. C'est un pari bien risqué. Sa vie en tant que Lilya l'a bien changée mais pas forcément dans le sens qui est le plus utile pour un tel plan.

"C'est évident non? Bien-sûr qu..."

Le dénommée Kalia avait commencée à répondre mais elle fut coupée par Samaëlle. Lilya n'avait pas vraiment de doute sur la réponse des filles mais elle ne pouvait être sûre de celle de Samaëlle. Elle est plus sérieuse et mature et sa parole est écoutée des autres. Lilya avait tout de même confiance.

"Avant de répondre, j'aimerais avoir plus de précision sur ce fameux plan. Je ne voudrait pas avancer à l'aveuglette."

Lilya se doutait qu'elle en arriverait là. Elle ne pouvait pas refuser alors elle leur révéla tout.

"C'est simple. Ce plan, je l'ai pensée avant même que je devienne la chef de famille. Son but final est de renverser le gouvernement pour instaurer un nouvel ordre. J'ai d'abord monter une organisation de chasseur de primes pour gagner le plus d'argent possible, argent qui sera utile pour la prochaine phase. Cependant, avant même que je commence à la mettre en place, je savais qu'il n'aboutirait pas de mon vivant, il fallait donc que je trouve un moyen de continuer à vivre plus longtemps. Après de nombreuses recherches, aidé de mes contacts au gouvernement qu'il me fallait absolument avoir, j'ai put découvrir que la dénommé Aerine était encore en vie. Il fallait la rencontrer, même si je pouvais y rester. J'ai put la convaincre de s'associer à moi en lui promettant quelque chose qu'il vaut mieux que vous ne sachiez pas. En suite, avec Korokuzawa Zakus, nous avons organisé l'attaque sur Enies Lobby. Cette attaque n'avait pour but, de mon coté, de savoir comment réagit le gouvernement en cas d'attaque massive. Je savais parfaitement qu'une organisation de hors-la-loi faite à la va-vite n'aurait aucun chance mais il me fallait certaines données. Suite à cette attaque, je me suis exilé chez Aerine avec le corps de Steelhuy Karin, importante pour les recherches de "The Cursed Witch". Le temps passant, j'ai pus ressusciter pour reprendre là où je m'étais arrêtée. L'objectif est simple, je vais monter une organisation de révolutionnaires organisée et puissante pour contrer le gouvernement efficacement, une organisation que je vais nommer "Arcobaleno". Pour se faire, je vais utiliser l'argent que j'ai gagné avec mes chasseurs de primes pour acheter une armée qui va attaquer la famille Castelli. Grâce à ma position dans la famille, je vais m'arranger pour que l'actuel chef de la famille me cède sa place. C'était un pari, si je n'étais qu'une simple Castelli ça ne m'aurait pas été possible..."

Elle fut coupé par une des filles.

"Attend une seconde! Comment, à l'époque, tu pouvais deviner que tu aurais une place d'influence dans la famille aujourd'hui? C'est impossible!"

Lilya sourit furtivement avant de reprendre.

"C'est simple Kisa! A l'époque, j'ai bien conditionné psychologiquement mon père. J'ai parié sur le fait qu'il comprendrait ce que je voulais dire le moment venu lorsque j'ai quittée la famille. Grâce à cela, j'ai put avoir une position d'influence dans la famille. Je vous l'ai dit, j'ai tout calculé. Une fois chef de famille, je vais faire une chose que personne n'aurait imaginé faire, je vais dissoudre la famille!"

Cette révélation choqua les filles présentes mais elles restèrent muettes en attendant la suite.

"Les familles se livrent une guerre incessante et la paix actuelle ne durera pas, c'est juste un répit. Le monde fonctionne comme ça depuis des centaines d'années et tant que rien ne change à ce niveau-là, le monde restera coincé dans son immobilisme et aucun révolutionnaire, aussi puissant soit-il ne pourra changer quoi que se soit alors j'ai décidé de tout changer. Les Castelli seront dissout et intégrés à "l'Arcobaleno". A ce moment-là, je révèlerai au monde que Pavini Vongola Aerine est toujours vivante et qu'elle est ma partenaire. Cette association entre deux familles rivales en dehors de querelle familiale aidera les autres familles à faire de même au bout d'un certain temps, un Castelli avec un Pavini, sans les contraintes de famille, c'est en quelque sorte une révolution qui peut en séduire beaucoup, surtout ceux désirant une paix durable. "L'Arcobaleno" gagnera ainsi en puissance..."

Elle fut encore coupée.

"Tu disais que tu t'étais associée avec cette Aerine pour pouvoir vivre à cette époque grâce à ses compétences scientifiques mais derrière, elle te sert à montrer une association improbable que personne n'aurait imaginé, tout ça dans le but de montrer ta valeur au monde et faire reconnaître ton organisation comme étant l'alternative au gouvernement. C'est un plan dans un plan, tu ne joues que des coups à usages multiples... Ton intelligence dépasse tout ce qu'on peut rencontrer chez les humains."

Lilya esquissa un sourire.

"Merci Meilyn! A partir de là, nous aviserons ensemble de la marche à suivre une fois cette organisation montée dans son ensemble. C'est du travail mais c'est faisable. J'ai déjà pensé à tout. Qu'en dites-vous?"

Toutes en cœur, les 6 membres de "l'Immortale" lui répondirent.

"On te suit Lilya-san. Partout où tu iras et dans tout ce que tu feras!"

Elles avaient acceptés ce qui soulagea Lilya. C'est la première fois qu'elle put parler de son plan entier à quelqu'un, elle était libérée d'un poids. La dénommée Kalia lui posa ensuite une question.

"Par contre, j'aimerais savoir comment t'as put échapper d'Enies Lobby en prise à un Buster Call. Tout ce qu'on sait, c'est que tu as vaincu l'agent Zero mais après, personne ne sait ce qu'il s'est passé."


Lilya prit une inspiration et s'assit en les invitant à en faire de même. Elle allait tout leur raconter.


.
.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castelli Lilya
Révolutionnaire | Ange De La Mort
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2009
Localisation : Ouvrez les yeux!
Rang : Révolutionnaire
Prime/Grade : 38.000.000 de berrys

MessageSujet: Re: Désert d'Ymine (partie Calm Belt)   Ven 31 Juil - 20:57

.
.
.


Lilya avait expliqué son plan à tous les membres de "l'Immortale" afin de leur demander de coopérer avec elle. Les connaissant, elle savait qu'elles accepteraient même si le doute était permit, il fallait tout de même rester prudent, surtout qu'une des phases de son plan consistait à la dissolution pure et simple de la famille Castelli, à laquelle elles appartenaient toutes. Par ce fait, Lilya pouvait s'attendre à des réticences. Il faut dire que ce genre d'idée n'est vraiment pas commun et que Lilya risquait de passer pour une folle mais finalement, tout se déroula pour le mieux pour elle. Elle s'assit avec celle qu'elle appelait ses sœurs. Elle allait tout leur raconter.

"Si vous tenez à savoir comment je me suis enfui d'Enies Lobby, je vais vous le dire, je vous dois bien ça et au moins, ça nous permettra de parler un peu, depuis le temps... surtout que peu de monde le savent mis à part moi et Aerine."

Lilya leva la tête avec un air un peu nostalgique. Elle se rappela les moindres détails, les remit dans l'ordre et tout ça pour offrir un récit tellement détaillé que ses six sœurs se croiraient carrément en train de vivre la scène.




Flashback de la fin de la grande bataille d'Enies Lobby


Enies Lobby, l'île judiciaire, le bastion de la justice. L'île où sont jugés les criminels en tous genre. Enfin, jugés est un bien grand mot car il y a toujours le même verdict et la même sanction pour tous à la fin. A savoir l'aller simple vers la grande prison Impel Down. En ces temps troublés, une guerre avait débuté. Une guerre opposant le gouvernement et les hors-la-loi. Le gouvernement était mené par l'amiral en chef Scheinzel Zetsu tandis que du coté des hors-la-loi, c'était Korokuzawa Zakus et Castelli Leena Rosa qui menaient la danse. Les combats faisaient rage, beaucoup étaient déjà terminés, le gouvernement prenait l'avantage malgré les lourdes pertes de son coté, notamment la mort de l'amiral en chef lui-même. Dans un coin de l'île, il y avait autre combat tout aussi impressionnant. Un combat qui opposait l'Agent Zero du CP9 à l'un des commanditaires de cette bataille, Castelli Leena Rosa. Le combat était de toute beauté, aucun des deux ne voulait lâcher mais vint le moment de l'estocade finale. Les deux adversaires y allèrent à fond en misant tout sur une seule attaque. Le dégagement de puissance était incroyable mais au bout du compte, un seul restait debout, Castelli Leena Rosa, son adversaire de son coté succomba.



Leena Rosa était bien mal en point également, elle s'approcha de son adversaire désormais dans l'au-delà.

"Connaissant ton caractère, je me dois de te remercier de m'avoir combattu de toutes tes forces. Pour cela, tu as bien mérité ce repos éternel... Même si tes amis du gouvernement pensent le contraire en envoyant ce Buster Call... si je reste trop longtemps ici, je vais y rester, je dois finir ce que j'ai à faire rapidement. Mais dans mon état... Ça me coute mais je n'ai pas le choix, je dois boire la petite fiole que Aerine m'a donné. Elle disait que c'est tout ce qu'elle pouvait faire dans un laps de temps aussi court mais que ça devrait au moins me permettre de rester éveiller et que tout dépendrait de moi et de ma faculté à préserver mes forces. Tu ne m'as pas aidé sur ce coup-là, mon cher ami Agent Zero."

Leena Rosa se dirigea aussi vite que son état le permettait vers le haut de la tour de la justice qui était encore debout mais dans quel but? Elle arriva en haut et finit par croiser quelqu'un.



"Je me doutais bien que tu irai me trouver chère amie."

C'était l'amiral AoNeko, le contact de Leena Rosa au gouvernement. Une rencontre qui ne pouvait plus être ignorée.

"Tu t'es bien moquée de moi ces dernières années, tu as bien réussi à ma manipuler mais finalement, j'ai tout découvert à temps. C'est le pourquoi de ton échec aujourd'hui. Je sais tout de tes projets, de ce que tu as fait et de ce que tu comptes faire. Sachant cela, connaissant maintenant ta folie, je dois te tuer pour préserver l'avenir, tu es trop dangereuse..."

Il s'avança vers le rebord et fit un geste de la main vers le champs de bataille comme pour montrer l'étendu de l'échec de Leena Rosa avant de reprendre.

...Rend-toi à l'évidence! Tu as perdu. C'est qui sommes en train de gagner cette bataille. Malgré nos lourdes pertes, c'est nous qui remportons le plus de victoire et le Buster Call finit le travail. C'est dans ce lieu maudit des criminels que ta vie va prendre fin, c'est dans ce lieu que tout va finir.



Il arborait un sourire satisfait et détendu, il semblait beaucoup apprécier la situation sur Enies Lobby bien qu'il soit contrarié par la disparition de l'amiral en chef. Leena Rosa le regardait, puis, avec un léger sourire moqueur envers l'amiral, elle lui répondit.

"Au contraire mon cher Netu Sokar. C'est ici que tout commence. Mon ère ne fait que commencer. C'est vous qui êtes dans l'erreur mais vous ne m'avez pas déçut. Vous avez était suffisamment intelligent pour tout découvrir à temps mais ça aussi, ça faisait parti de mon plan. Prévoir toute les possibilité de réaction de gouvernement grâce à ses plus hauts représentants, vous avez parfaitement rempli votre rôle et maintenant, j'ai toutes les données utiles à la mise en marche de mon plan. Cependant, avant de partir, je croie que nous en sommes arrivés à la même conclusion. Depuis le départ, avant même que je vous connaisse, je savais que le moment venu, je devais tuer mon contact au gouvernement alors c'est ici que tout se termine pour vous. Le fait que vous sachiez tout sur moi est une raison suffisante, il ne faut pas que ça se sache, personne ne doit savoir avant que je le décide alors il me faut vous tuer ici et aujourd'hui."

AoNeko avait les mains le long du corps mais il était toujours souriant malgré la situation, il faisait preuve d'un grand sang-froid. Il se mit face à Leena Rosa et lui répondit à son tour.

"Petite insolente! Ta prétention me surprend. Tu penses sincèrement pouvoir me battre et me tuer? Allons! Ton combat contre Zero t'aurait-il fait perdre ta lucidité? Réfléchis un instant! Je pense pourtant que tu es consciente que dans ton état très précaire suite à ce violent combat, pour lequel je dois te félicité pour ta superbe victoire, ton corps et ton esprit ont été sérieusement endommagés. Tu peines à rester debout et tu luttes contre toi-même pour rester éveillée. Et tu comptes m'affronter comme ça? Moi? Un Amiral? Tu devrais pourtant savoir que même si tu étais au top de ta forme, cela te serait impossible, notre différence de niveau est trop élevée."

Leena Rosa avait une mine sérieuse. Elle sortit l'un de ses sabres et se mit en garde.

*Ça part mal. J'ai l'esprit dans le vague. Mes sens se troublent et je perds l'équilibre...*

Leena Rosa était au maximum de sa concentration dans l'état actuel des choses. C'est loin de son vrai niveau mais elle ne pouvait pas espérer mieux après ce combat acharné contre ce puissant adversaire qu'avait été l'Agent Zero. Comme à son habitude, elle attendait son adversaire pour observer sa manière de combattre avant de répliquer.

"Dans un combat, peu importe la différence de niveau, c'est toujours l'adversaire le moins concentré qui perd le combat. Je connais tout de vous, Amiral. Votre manière de penser, d'agir, de combattre. Vos capacités, votre manière d'utiliser vos pouvoirs. Et il est inutile d'essayer de vous forcer à agir différemment, cette manière de faire est inscrite en vous. En combat, la stratégie et l'information prime sur la puissance et je vais vous en faire une démonstration."

Leena Rosa attendait l'amiral qui sortit une arme de sa veste. Un pistolet étrange. Il le pointa vers la révolutionnaire. Peu importe le projectile, elle savait qu'elle devrait éviter de se faire toucher. Il tira et Leena Rosa esquiva de justesse. C'était un peu moins rapide qu'une balle normale mais ce qu'elle avait remarqué, c'était qu'il s'agissait d'une bulle. Elle comprit que cette arme avait été conçut comme intermédiaire pour utiliser ses pouvoirs avec son habileté aux armes à feu. Ensuite, il en tira une rafale. Pour Leena Rosa, il ne fallait pas relâcher sa concentration car dans son état, cela lui serait fatal.

*Tout se passe à peu près comme prévu. Il combat comme je l'imaginais mais il semble ne pas chercher à changer de manière de combattre.*

Il continuait à tirer et Leena Rosa esquivait tant bien que mal même si elle ne pourrait pas continuer longtemps comme ça. Pendant les rafales, l'amiral prononça quelques mots.

"Dans ton état, inutile de vouloir changer quoi que se soit à mes habitudes. Je peux me contenter d'un style de combat basique. Laisse-moi te dire que même si d'aventure, ta force équivalait la mienne lorsque tu es au sommet de ta forme, tu ne pourrais quand même pas me vaincre car j'ai un atout que tu n'as pas. Un atout qui s'apprend au fil du temps et que les jeunes tels que toi ne peuvent avoir. Je veux bien sûr parler de l'expérience."

AoNeko était à l'aise dans ce combat. Il combattait tout en parlant avec aisance et décontraction. Il ne se fatiguait alors que dans le même temps, Leena Rosa s'épuisait rapidement. Enchaînait un combat très difficile juste avant d'en entamer un autre contre un amiral, c'était de la folie pure et en temps normal, Leena n'aurait jamais penser agir de la sorte mais les circonstances sont ce qu'elles sont. Si elle laisse AoNeko en vie, toute la suite de son plan serait remit en question et elle serait incapable d'en refaire un tel que celui-là. Voilà le plus gros problème des personnes dont l'intelligence est au-dessus de la moyenne, quand elles planifient quelque chose, tout est réfléchi dans les moindres détails pour que leurs plans s'exécutent à la perfection. Sûr de leurs capacités, ils ne peuvent envisager l'échec et c'est quand un imprévu se produit quelles perdent tout leurs moyens car le moindre imprévu est un échec pour ce genre de personne. Cependant, parmi ces gens-là, il y en a qui pallient efficacement cela. Des gens qui savent parer les imprévus quand ils arrivent et remanier leurs manière d'agir en fonctions. Ces personnes sont des génies parmi les autres génies, des espèces rares. Leena Rosa et Sauzer en faisaient parti. Dans ce cas-là, tout le monde pourrait penser que c'est un imprévu insurmontable mais à regarder Leena Rosa, malgré la difficulté, on pouvait voir dans ces yeux que rien n'était fini, qu'elle pouvait encore gagner. Le combat était vraiment très compliqué pour elle, faire face à un amiral n'est vraiment pas chose aisée. Pour l'instant, elle se contentait d'esquiver les bulles qui sortaient du pistolet. Mais la fatigue était grande et elle sentait qu'elle ne tiendrait pas le rythme très longtemps, pas plus d'une trentaine de seconde alors il fallait gagner du temps.


Ittouryuu (style à une lame)
Warime



Une technique à une lame faisant parti du répertoire de base de Leena Rosa. Elle projetait une lame de vent capable de trancher l'acier droit vers l'amiral pour couper son élan dans ses tirs. Elle savait que cela ne lui ferait rien mais de cette manière, elle pourrait reprendre son souffle pour tenir plus longtemps. Comme prévu, l'amiral esquiva sans difficulté d'un simple pas sur le coté. Il souriait tout en l'esquivant, un sourire légèrement arrogant.

*Elle est amusante cette gamine*

Leena Rosa put se remettre debout et en garde prête à guetter la faille dans la garde de l'amiral. Comme elle s'y attendait, les mouvements de l'amiral et sa garde étaient parfaits, sans faille. L'amiral tenta alors autre chose. Son regard changeait, comme s'il voulait en finir rapidement avec cette petite comédie.


« Awa Awa Tsurutsuru Tsuchi » (Terrain Glissant)



Il posa sa main sur le sol. De la paume de cette main, il produisit comme une nappe de bulle sur le sol qui se répandait extrêmement vite sur toute la surface du sol. Cette nappe de bulle rendait le sol très glissant tout en privant les personnes en contact de leur force via leurs pieds. Leena Rosa fut légèrement surprise par cette technique. Un de ses pieds glissa sur le sol, elle put se retenir grâce à un de ses sabres pour rester de bout mais se faisant, elle eut une demi seconde d'inattention. Leena ne put rien voir du déplacement de l'amiral qui était extrêmement rapide mais celui-ci était juste devant elle, pointant une autre arme, un pistolet à vraies balles cette fois-ci, sur son front, le canon collé à la peau.



"Tu m'as bien amusé, Castelli Leena Rosa, mais comme je te l'ai dit, l'issue du combat était couru d'avance. Tu t'es bien battu malgré ton état, laisse-moi te féliciter cependant, ce petit jeu n'a que trop duré..."

Il arma son arme.

"...Owari da!"



BANG!!!

.
.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castelli Lilya
Révolutionnaire | Ange De La Mort
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2009
Localisation : Ouvrez les yeux!
Rang : Révolutionnaire
Prime/Grade : 38.000.000 de berrys

MessageSujet: Re: Désert d'Ymine (partie Calm Belt)   Mer 5 Aoû - 21:29

Le combat final de la grande bataille à Enies Lobby avait donc lieu entre Castelli Leena Rosa et l'amiral de la marine, AoNeko. L'avantage était bien naturellement du coté de l'amiral, son adversaire ayant déjà combattu dans cette bataille quelques minutes auparavant et puis il était un Amiral, l'une des 4 grandes forces qui font la loi sur Grand Line, une révolutionnaire tel que Leena Rosa n'est forcément pas avantagé. Leena Rosa était très affaiblie dans ce combat. Elle avait dépensé presque toute son énergie dans son précédent combat et elle devait se forcer et se concentrer au maximum rien que pour rester debout. D'ailleurs, sans la mixture étrange contenu dans une fiole qu'Aerine lui avait donné, elle serait déjà morte à l'heure qu'il est. Son alliance avec cette femme avait donc un bénéfice dans ce cas-là. Plus le combat avancé, plus la situation devenait critique pour la jeune femme. La différence entre les deux adversaires ne cessait de croître et si cela continuait comme ça, il ne ferait aucun doute que Leena Rosa finirait par succomber aux attaques de l'amiral. D'ailleurs, le combat ne tarda pas à tourner court une fois qu'AoNeko décida d'utiliser ses pouvoirs à plus grande échelle. Une nappe de bulle recouvra le sol qui devint glissant. Pour garder son équilibre, Leena se déconcentra une demi seconde, la demi seconde de trop. L'amiral se déplaça rapidement et pointa son arme à feu sur le front de Leena Rosa pour lui tirer une balle en plein milieu du front. Impossible pour elle d'esquiver, elle ne pouvait que mourir sur ce coup-là. L'amiral tira une balle et une forte explosion en ressorti. Mais ce n'était pas ce qu'il espérait. En fait, à l'instant-même où il avait posé son arme sur le front de la chasseuse de prime, elle avait utilisés ses pouvoirs qui lui permettait de transformer son corps en pique pour boucher l'embout du canon jusqu'au barillet. De ce fait, quand l'amiral tira sur la gâchette, la mécanisme de mise à feu s'emballa et le pistolet explosa.

*Je ne m'y attendait pas... Elle fait preuve d'une réactivité étonnante.*

Sous l'explosion, la main de l'amiral brûla et il eut deux doigts cassés par le souffle lui provoquant une vive douleur mais il en avait vu d'autre. De son coté, Leena Rosa l'avait plus senti passé que lui. Manquant de force, l'explosion avait suffit pour la projeter trois mètres plus loin avec le front brûlant et en sang mais au moins, elle avait survécu même s'il s'en était fallu de peu. Et c'était surtout grâce à son étrange masque blanc sur la tête qui avait protégé sa tête suffisamment pour qu'elle survive.

"Tu ne veux décidément pas mourir, quelle détermination! Quelle obstination insensée. Tu ne fais que retarder l'inéluctable. Laisse-moi tout de même te féliciter pour réussir à me résister de la sorte, surtout dans ton état, j'avoue que tu m'épates, je ne te savais pas si douée."


Malgré les brûlures aux mains, l'amiral n'hésita pas à prendre ses doigts cassés à pleine mains pour les remettre grosso-modo en place sans le moindre rictus de douleur. Leena Rosa, elle, le fixait du regard sans le lâcher des yeux avec un regard empli de désir de le tuer. Ses forces l'abandonnaient.

*TSS... Là, si ça continue comme ça, je vais vite mourir. Ano yaro wa tsuyoi desu... Hontouni tsuyoi! (cet enfoiré est fort...vraiment fort Wink ) Il mérite bien sa place parmi les trois élites du gouvernement. Si je pouvais activer ma ES ça m'épargnerait pas mal de problème mais je n'en ai pas la force, je ne peux même plus trancher le diamant ni même l'acier. Je voulais éviter d'en arriver là mais je croie que je n'ai plus le choix. Je vais devoir briser mon interdiction*


Leena Rosa avait quelque chose en tête pour en finir et s'il elle avait décidé qu'elle s'interdisait de l'utiliser, c'est que ce devait être quelque chose de vraiment puissant. En attendant, l'amiral de son coté reprit l'offensive avec son pistolet à bulle. La jeune chasseuse de prime se contenta de petits mouvements pour esquiver, juste ce qu'il faut. Elle devait minimiser ses mouvements pour moins se fatiguer tout en s'essuyant le front d'où s'écoulait son sang. Leena Rosa chercher la faille où s'engouffrer, il ne fallait pas la rater car elle savait qu'elle ne pourrait pas tenir longtemps, elle savait aussi qu'elle n'aurait qu'une seule chance et qu'elle devait le tuer en une seule attaque. L'amiral était déchaîné et comptait bien en finir vite. C'est alors que Leena vit une faible brèche dans la garde de l'amiral et elle s'y engouffra aussitôt. Elle utilisa un de ses sabres pour l'attaquer.



Elle fit un mouvement vertical descendant visant le haut du crâne pour le fendre en deux. Son sabre traversa le corps de l'amiral et elle pensais en avoir finit mais elle sentait quelque chose de pas normale et elle comprit vite ce que c'était.

*Quoi? Mais c'est...*

Ce n'était pas lui qu'elle avait tranché mais un clone. Un clone de bulle fait à partir de ses pouvoirs. Elle s'était faite avoir. Il avait lui-même montré cette petite brèche pour l'attirer dans ce piège. En fait, il était à coté d'elle avec le canon de son autre pistolet à quelques centimètres de sa tête. C'était visiblement la manière dont il voulait l'achever mais là, il se passa une chose étrange.



Alors qu'il avait tout la place pour la tuer sans qu'elle ne puisse rien faire, il eut un moment d'hésitation qui ne lui ressemblait pas, rien qu'en croisant son regard. Un furtif coup d'œil avait suffit pour qu'AoNeko décide de reculer.

*Je l'ai vraiment senti. Je sentais que si je faisais un mouvement de plus, je me faisais avoir. C'était un frisson... Cette petite peste a réussi à me faire frémir... Impossible! Elle n'est pas normale.*

AoNeko ressentait quelque chose qui ne lui plaisait pas alors il décida d'en finir rapidement.


« Awa Awa Tsunami »
(Grande Vague)



Avec ses mains, il créa un énorme mur de bulle qui étendit autour de son adversaire comme un dôme infranchissable. Les bulles tournaient autour d'elle à une vitesse ahurissante. C'était vraisemblablement une technique de haute volée de l'amiral.

"Non vraiment, il est temps que je t'arrête. On ne peut prendre le risque de laisser courir en liberté quelqu'un comme toi. Ta folie n'a d'égale que ton entêtement. As-tu la moindre idée de l'ampleur que peut avoir ton projet pour le monde. Une alliance avec des personnes improbables, une future organisation pour défier le gouvernement, la prise de pouvoir dans le monde. Tu est vraiment prit d'une folie sans faille, tu as les yeux plus gros que le ventre. Il est inconcevable de laisser une cinglée dans ton genre mettre le monde en péril pour cette ambition complètement absurde et démesurée... De toute manière, ton plan n'aurait jamais fonctionné. Je le connais par cœur, tu veux dissoudre les familles déstabilisant ainsi le monde et le gouvernement tout en grossissant tes rangs dans ton organisation... C'est une ineptie car même si tu as un atout de poids dans tes rangs en la personne de cette femme maudite, tu ne pourras rallier les familles sous ta bannière car la paix instauré entre elles permettra aux familles mineur de grandir et d'avoir autant d'importance dans le futur que les quatre qui restent actuellement. Tu n'aurais jamais pus les faire abdiquer toutes car ces familles tirent leur épingle du jeu de cette situation et ne voudront pas que le monde change... Cette fois c'est fini. Ce dôme est fait de bulle et les bulles sont en partie faite d'eau. Selon la vitesse et la pression, l'eau est l'une des matière les plus solide qui soit, tu ne pourras pas le percer pour t'enfuir, tu n'as plus la force de trancher le diamant. La vitesse des bulles est telle que tu en seras complètement broyé lorsqu'elles te toucheront et elle t'enlèveront jusqu'à ta force vitale. Cette technique est mortelle dans 100% des cas. Maintenant meurs et laisse le monde en paix!"


« Asskuku » (Compression)



Le dôme se referma sur lui-même et par conséquent sur la jeune femme pour la tuer. Elle n'avait plus la force de percer ce dôme et elle allait être broyée.

"Je vois que je suis sous-estimée."


Nitouryuu (style à deux lames)
Bokumetsu



Elle colla devant elle ses deux lames comme si ses deux sabres n'en formaient plus qu'un avec un manche à chaque bout du sabre. Elle se concentra et fit légèrement vibrer les deux lames en tremblant des bras. Les lames se frôlèrent de manière régulière et constante jusqu'à ce qu'elle les décolla d'un violent geste jusqu'à avoir les deux bras tendu de chaque coté. Cette succession de mouvement créa une onde de choc à courte portée. Cette onde de choc put dissiper totalement le dôme de bulle sous les yeux ébahit de l'amiral qui n'en croyait pas ses yeux.

"Amiral! Il y a encore une chose qui nous différencie mais cette fois, à mon avantage et c'est ça qui fera la différence dans ce combat. La différence entre nous est simple. C'est le sang. Je possède en moi le sang d'une des quatre grandes familles. Au départ, il y avait 20 familles. Il y a encore quelques petites années, il y en avait 5. Si ces cinq étaient les seuls restantes, c'était pour une bonne raison. Les 5 qui restaient possédaient quelque chose que les autres n'avaient pas, quelque chose que leurs combattants avaient développée. Des techniques qu'elles qualifiaient d'interdites car contraire à certaines règles. Certaines avaient plusieurs techniques, d'autres n'en avaient développé qu'une, c'est le cas des Castelli. Et cette technique ne s'apprend pas, elle est innée et ne se dévoile que chez certains combattants et uniquement lorsqu'ils ont atteint un niveau qui permette de l'exécuter sinon, inutile d'espérer l'utiliser. Le plus surprenant est que chez les Castelli, il n'y a que les femmes qui l'ont développé à l'exception d'un seul homme et un seul. Certainement le plus puissant Castelli de l'histoire, à savoir "Castelli Gold Geass Ginger" plus connu sous le surnom de "Eye-G"..."

Leena Rosa regardait de plus en plus puissamment l'amiral, un regard à glacer le sang, ce même regard qui l'avait fait hésiter tout à l'heure.

*Ce regard... Il me fait le même effet que celui de Eye-G lorsque j'ai été le voir à Impel Down avant qu'il ne se fasse tuer par le Directeur Girugämesh. Son regard m'avait glacé d'effroi... Je comprend mieux pourquoi j'ai eu la même sensation qu'avec lui tout à l'heure... Il était donc un membre de la famille Castelli, je n'en savais rien... Quelle famille de cinglé!*


C'était une révélation pour l'amiral et Leena Rosa le remarqua tout de suite.

"...Vous n'étiez donc pas au courant... Grand bien vous fasse, cela vous a évité des ennuis de ne pas le savoir. Toujours est-il que maintenant, il est temps d'en finir. Le Buster Call est toujours là et bientôt, ce lieu sera lui aussi bombarder alors vous comprendrez que je ne veuille pas m'attarder ici. Regardez-bien! Peu de gens l'ont expérimenté."




Elle rangea l'un de ses sabres car cette technique ne s'utilise qu'avec un seul sabre, comme dans la base de la voie du sabre. Puis elle prit une pose préparatrice à cette technique avant d'attaquer.


.
.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castelli Lilya
Révolutionnaire | Ange De La Mort
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2009
Localisation : Ouvrez les yeux!
Rang : Révolutionnaire
Prime/Grade : 38.000.000 de berrys

MessageSujet: Re: Désert d'Ymine (partie Calm Belt)   Mer 12 Aoû - 23:26

.
.
.


Le combat qui opposait l'amiral Ao Neko à la désormais officielle révolutionnaire Leena Rosa était très intense malgré la net supériorité des capacités de combat de l'amiral. La chef de la famille Castelli résistait tant bien que mal malgré son état peu enviable dû à son précédent combat contre l'agent du CP9 Zero, sa faculté à résister à toutes les tentatives de l'amiral pour achever le combat était admirable et digne de louange mais il était clair et net que dans ce combat, si elle se contentait de combattre comme elle le fait toujours, elle finirait par mourir à un moment ou à un autre. Pour l'instant, elle tenait grâce à son mental et à son intelligence qui dépassait déjà de loin tout ce qu'on pouvait constater chez les humains. Elle avait de ce fait retardé l'échéance. L'amiral enclencha une technique qu'il qualifiait lui-même de mortelle dans 100% des cas, c'est dire le niveau de celle-ci mais Leena Rosa réussit à s'en sortir sans une égratignure par une technique personnelle. La résistance de la révolutionnaire semblait irriter passablement l'amiral et sa survie à cette technique n'allait rien arranger à cela. Leena Rosa comprit immédiatement que la fin était proche. Le regardant, elle savait qu'en continuant comme cela, elle mourrait dans les prochaines secondes et c'est pourquoi elle changea de stratégie. Elle fit quelques révélations avant d'utiliser son ultime atout. Une technique interdite héritée des Castelli.



Par un procédé inconnu, Leena fit briller l'un de ses sabres devant elle. Cela ne faisait pas parti de ses pouvoirs ni d'une étrange capacité du sabre mais c'est simplement le résultat de l'enclenchement de cette technique. En regardant les yeux de Leena Rosa, on pouvait y lire une énorme concentration. C'était là le secret de cette technique. Elle réunissait dans sa lame toute son énergie mentale et son aura combattive en ne lâchant pas une seule seconde sa cible, l'amiral Ao Neko.


Sentoryuu (style à mille lames)
Kanashimi No Hate
Kuukyo No Kokoro O Jouhatsu





Par sa simple force mentale et sa concentration d'aura dans son sabre, elle matérialisa des centaines de lames autour d'elle. Enfin, pas vraiment matérialisées puisque qu'elles ne sont pas physiquement réelles, elle apparaissent par la force de la psyché de Leena Rosa et le nombre de lames était plus conséquent que la normale, même pour cette technique mais cela était dû au fait qu'elle portait une lame maudite à la main, le Nidai Kitetsu, la malédiction rajoutaient des lames. Elle ne quittait pas l'amiral des yeux depuis tout à l'heure. Elle continuait à le fixer inlassablement tout en levant son sabre à la main, son Kitetsu. Soudain, d'un geste relativement lent mais souple et tout en finesse, elle descendit sa lame tout en décrivant un arc de cercle vers la droite pour finalement avoir le bras tendu vers la droite. Par ce geste, les mille lames psychiques fondirent vers l'amiral qui, de son coté, sentait que cela représentait une énorme menace pour lui et il tenta d'esquiver en attendant que cette pluie de lame cesse.



"Futile! Tout ce que vous pouvez tenter est illusoire et ne vous aidera pas. Vous voyez ses lames mais elles n'existent pourtant pas. Inutile de les contrer, elles ne sont pas physiques. Inutiles de les esquiver car elles suivent leur proie sans jamais s'arrêter, jusqu'à l'atteindre. Il n'y a aucune échappatoire à cela. Tous vos mouvements ne servent à rien. De plus, un observateur extérieur ne verrait pas ces lames car elles n'existent qu'aux yeux du prédateur, moi, et de la proie, vous. Tout ceci ne découle que d'un simple conditionnement psychologique, vous avez été subjugué par mon regard, je vous inspirais une certaine crainte que vous ne compreniez pas et se doute créa la brèche que j'ai exploitée. En vous fixant du regard, j'ai imprégnée dans votre esprit l'existence de ces lames. En avoir conscience ne les fera pas disparaître pour autant. Elles vous transperceront de part en part sans que vous ne puissiez rien faire."

L'amiral bougeait dans tous les sens pour esquiver les lames mais c'est comme si elles bougeaient toutes seules en le suivant. Il avait beau avoir conscience qu'elles n'étaient pas réelles, il savait parfaitement que l'esprit humain avait un pouvoir énorme, un pouvoir psychosomatique: Ce que l'esprit voit, le corps le ressent. Sa résistance était vaine.



Toutes les lames le transpercèrent entièrement sans qu'il ne puisse rien faire, ni même avoir le temps de pousser un simple soupir. Au bout d'une dizaine de secondes, les lames disparurent en un éclair, comme si elles n'avaient jamais existé, ce qui est, dans un sens, le cas. Ce qui restait, c'était l'amiral, debout, la tête regardant le plafond avec un regard horriblement vide. Il n'y avait pas la moindre goutte de sang mais c'est comme si ce n'était qu'un cadavre vide bien que physiquement, il n'était pas mort. Leena Rosa s'approcha de lui doucement.

"Ces lames ne font rien au corps, elles sont spirituelles. Elles transpercent sans état d'âme l'esprit de la victime. C'est votre esprit qui a été touché. Certes, vous n'êtes pas mort mais c'est tout comme. Votre esprit est fragmenté, comme un puzzle de mille pièces. Mille pièces pour mille lames. Au bout d'un certain temps, l'esprit humain retrouve son intégrité même si les séquelles restent pour le restant de la vie. Pour un esprit normal, l'esprit se reforme au bout d'une petite dizaine d'année mais pour un amiral tel que vous, on peut descendre au bas-mot dans les six mois. Autant dire que c'est finit pour vous."

Elle rangea son sabre dans son fourreau puis mit un pied devant elle comme pour reprendre l'équilibre. Sa fatigue était extrême, ce combat aurait put la tuer et l'effort mental de sa dernière technique avait drainée ses dernières forces. Elle se remit debout en se tenant le cœur et en respirant fortement puis elle se reprit, se dirigea vers une fenêtre pour regarder le Buster Call faire son œuvre pour continuer son monologue.

"Vous aviez raison sur ce point, nous avons perdu cette bataille mais cela faisait aussi partie de mon plan. Le Buster Call mettra un terme à cette histoire mais de mon coté, cela ne fait que commencer. C'est un fait que vous connaissez mon plan, je ne peux le nier mais en l'état actuel des choses, cela n'a plus aucune importance, d'autant plus que même si vous en connaissez les détails, dans le fond, vous n'avez qu'entre aperçut ce plan, la partie visible de l'iceberg. Je ne cherche pas uniquement à renverser le gouvernement, vous pensiez sincèrement que je me contenterai de cet objectif des plus classique et dépassé? Allons! Je vois bien plus loin que cela. Conquérir le monde? Seuls les faibles et les minables ne désirent que cela. Je vise un objectif bien plus élevé mais personne ne le sait et personne ne doit le savoir, pas même mes alliées, il se rebelleraient contre moi en me traitant de cinglé. Sachez aussi que pour la finalité de mon plan, contrairement à ce que vous pensiez, j'ai besoin que les familles mineures prennent de l'ampleur dans le futur et c'est pour cela que mon plan ne peut aboutir dans notre temps actuel, je dois attendre le futur. La guerre entre les familles m'empêchait d'agir mais ce cher Zakus a fait exactement ce que j'avais prévu en négociant cette paix, elle permet aux autres familles de grandir et de prendre leur importance dans le monde jusqu'à ce que cette paix prenne fin car ce n'est pas vraiment une paix mais plutôt un pacte de non agression et un jour ou l'autre, quelqu'un allumera la mèche et cela se fera en temps voulu, selon mon plan. Mais je ne suis pas obligée de tout vous révéler, surtout que vous ne m'entendez plus et puis il faut que je parte pour ne pas succomber au Buster Call."

Elle quitta la fenêtre pour se diriger vers l'amiral qui ne bougeait absolument pas. Elle posa le bout des doigts de sa main gauche sur le torse de l'amiral, autour de son cœur et elle clôtura son monologue tout en prenant ses sabres avec les fourreaux dans l'autre main.

"Je pourrais très bien vous laisser dans cette état et laisser le Buster Call de vos amis vous tuer mais je ne suis pas aussi sadique et cruelle. La technique que je viens de vous faire subir est interdite pour une bonne raison. Elle détruit l'esprit. Elle porte atteinte à la voie du sabreur et fait honte à ses sabres. C'est pour cela que je ne suis plus digne de les manier ni de les porter à ma ceinture. Je ne peux désormais plus manier de sabre de ma vie car mon esprit de sabreur est détruit à jamais. C'est également pour cette raison, mon cher ami Netu "Ao Neko" Sokar, que j'apprécierai que vous ne me pardonniez pas."

Sur ces mots, elle transforma ses doigts en piques qui s'enfoncèrent dans le corps inerte de l'amiral puis elle refermât les doigts autour du cœur de manière violente.



Elle arrache le cœur du corps de sa victime pour l'achever définitivement. Elle avait gagné ce combat. Elle lâche le cœur par terre et parti en courant vers la côte avant la destruction complète de l'île. Elle arriva près du corps d'une jeune femme.

"Castelli Karin... Ou plutôt Steelhuy Karin! Je me permet de prendre ton corps."

Elle prit le corps de la jeune femme sur son épaule et couru vers la côte. Là, une barque étrange l'attendait avec à son bord, Aerine.

"Merci pour la fiole. J'en ai finit ici. La suite dépend entièrement de vous. Voici le corps de ma sœur d'arme comme vous me l'avez demandé..."

Elle regarda encore une fois Enies Lobby en s'éloignant petit à petit.

"Je dis adieu à ce monde pour un temps, je reviendrai dans quelques années. Patience. Maintenant, Pavini Vongola Aerine, je me repose sur vous. Je vais prendre ce long repos."

Fin Flashback



Lilya avait donc tout raconté aux filles. Le pourquoi du comment de sa fuite d'Enies Lobby où le monde avait perdu la trace de son existence. Elle avait détaillé très clairement ce qui s'était passé. Un petit silence s'installa jusqu'à ce que les différentes filles de l'Immortale discutent ensemble sur ce qu'elle venaient d'entendre. Lilya sourit en les voyant parler ensemble avant de ressentir une chose étrange. Elle regarda sa main qui tremblait légèrement.

"…"

Elle ferma le poing en le serrant très fort et en fermant les yeux avec un air très tendu. Elle avait comprit ce qui se passait. Elle se relâcha puis rouvrit les yeux en regardant les filles avec un regard enjoué et très calme.

"Désolé mais je vais devoir partir plus tôt que prévu car mes soupçons de l'époque se confirment. Je dois remédier à cela. Quand Aerine arrivera, dîtes-lui que je suis partie m'amuser avec son cadeau. Elle comprendra."


[prochaine destination inconnue]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Désert d'Ymine (partie Calm Belt)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Désert d'Ymine (partie Calm Belt)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche d'île] Rusukaina
» Fiche de demande de partenariats
» Calm belt comment ça marche?
» Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt]
» Questions sur la Calm Belt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection ~ V2 :: Calm Belt :: Autres Îles De Calm Belt-
Sauter vers: