Venez incarner votre propre Personnage dans l'univers du Manga One Piece et parcourez les Mers de ce Monde en combattant pour vos Rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Indu Island

Aller en bas 
AuteurMessage
Castelli Lilya
Révolutionnaire | Ange De La Mort
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2009
Localisation : Ouvrez les yeux!
Rang : Révolutionnaire
Prime/Grade : 38.000.000 de berrys

MessageSujet: Indu Island   Ven 5 Juin - 0:00

Castelli Lilya venait de reprendre la mer après avoir finit son entraînement pour trancher l’acier. D’ailleurs, il est important de noter qu’à la base, ce n’était pas pour cette raison qu’elle s’était arrêtée sur cette île mais les circonstances en ont voulus ainsi. Toujours est-il que maintenant, bien qu’elle n’ait pas trouvé ce qu’elle cherchait, elle était devenu plus forte ce qui n’était pas pour lui déplaire mais elle s’était aussi rendu compte que même si elle est une escrimeuse reconnu chez les Castelli, il lui restait encore beaucoup de chemin à faire pour être reconnu dans le monde bien que cela ne soit pas sa priorité du moment. Elle délaissa donc l’île nommée Gracia pour se rendre autre part. Elle avait déjà la destination en tête mais y aller, sur les mers de Grand Line est beaucoup plus difficile que sur les quatre autres grands océans du monde alors le voyage était long et comme elle était seule, la solitude pouvait lui peser lourd sur ses épaules mais en tant qu’assassin de métier, elle avait l’habitude. Elle pillait un ou deux navires qu’elle trouvait sur son chemin afin de satisfaire ses besoins en nourriture et en eau pour la durée de son voyage jusqu’à arriver à destination.

L’île en question semblait très avancée en matière de technologie ce qui laissait à penser qu’elle n’avait certainement subi que très peu d’attaque de pirates. On aurait dit une île-ville en quelque sorte car toute la surface était recouverte par des bâtisses et autres bâtiments de toutes sortes. Lilya accosta donc sur une rive éloignée de la plus grande concentration de bâtiment pour ne pas attirer trop l’attention sur elle, il fallait être prudent car on ne sait jamais ce qui pourrait se produire sur une île inconnue. Elle en profita pour faire un petit repérage des lieus pour savoir où et comment agir si danger il y aurait. Après quoi, elle se dirigea vers un bâtiment qui ressemblait à un institut, comme une grande école. Visiblement, c’était un endroit gardé car il y avait un garde au portail d’entré.



"Halte ! On ne passe pas ! Déclinez identité !"

Un peu froid comme accueille pensa Lilya sur le coup. Cet homme avait un regard plutôt perçant et pas vraiment très attrayant. Faisant fi de cet accueil déplorable, elle lui répondit.

"Je suis Castelli Lilya. Je viens ici suite à l’invitation que j’ai reçut il y a quelques jours."

Lilya montra son invitation que le gardien s’empressa de regarder pour vérifier ses dires. Il regarda Lilya d’un regard assez noir avant d’ouvrir le portail en lui faisant signe qu’elle pouvait entrer. Elle ne chercha pas à discuter davantage avec lui, constatant qu’il n’était qu’un simple sous-fifre. Elle s’engagea donc dans la grande cour qui précédait l’institut en prenant soin de regarder partout autour d’elle pour faire un repérage des lieus. Elle vit quelques hommes et femmes mais rien qui semblait pouvoir l’inquiéter. Peu après, elle entendit des gémissements. Elle se tourna vers l’endroit d’où ils étaient émis et vit qui les produisait.



Il y avait un homme à terre avec les jambes en charpie comme si une bête sauvage s’en était prit à lui. Lilya reconnu tout de suite cet homme.

"Mais ! C’est Kayobushi aux jambes d’acier. Anciens combattants d’élite d’une des troupes de mercenaires les plus reconnus. C’est un combattant hors pair dont la force et la résistance de ses jambes sont reconnus à travers le monde… Mais qui a bien put réussir à mettre cet homme dans cet état ?"

Visiblement, cet homme n’était pas n’importe qui mais pourtant, il était dans un état pitoyable. Une voix venant de derrière retentit.

"En effet, c’est bien lui. Cet homme a fait l’erreur de vouloir se mesurer à Elle, elle s’est donc acharnée sur ce dont il était le plus fier, à savoir ses jambes…"



Lilya se retourna pour voir qui avait prit la parole.

"… Oh ! Je m’excuse, je ne me suis pas présenté. Je suis Fu Che In, celui qui dirige cette île. C’est moi qui vous aie envoyée cette invitation car je voulais vous parler. Mais je vous en prie, suivez-moi ! Je vais vous conduire au lieu où se tiendra notre discussion."

Lilya ne dit pas un mot et se contenta de le suivre tout en jetant un dernier coup d’œil à l’homme à terre en se demandant de qui Fu Che In voulait bien parler en énonçant Elle. Ne voulant pas trop poser de question inutile, elle se contenta de le suivre à l’intérieur du bâtiment. Il était divisé en 6 étages. A chaque étage, il y avait 20 portes qui menaient à, bien évidemment, 20 salles de cour. Elle avait donc raison, il s’agit bien là d’un institut où était dispensé des cours. Voyant que Lilya observait les alentours, Fu Che In prit la peine de commencer quelques explications.

"Comme vous avez put le remarquer, nous sommes dans un institut. Avec quelques-uns de mes confrères, nous l’avons créé. Mais comme vous pouvez le voir, ce n’est pas un institut ordinaire. On le nomme le Paradis du Combat. Ici sont enseigné les divers styles de combat, leurs histoires respectives et les matières ordinaires de toute école qui se respecte…"

Ils arrivèrent devant une porte isolée qu’il ouvrit.

"Je vous en prie ! Entrez !"


Lilya entra suivit de près par Fu Che In qui referma la porte derrière lui. Il s’agissait d’une petite salle de réunion, certainement comme une salle des professeurs. Il y avait déjà du monde à l’intérieur. Fu Che In les présenta à Lilya.



"L’homme qui s’entraîne avec une bande en caoutchouc sur le corps se nomme Ishiyumi, le lanceur de fléchette le plus doué d’entre nous."

L’homme en question fit un petit geste à Lilya et prit la parole.

"AAAAAH ! Voilà la fille prodigue ! Castelli Lilya je présume. Bienvenue ma belle. T’es encore plus canon que je le pensais."

Il était plutôt bien bâti, signe d’un entraînement quotidien mais il avait un petit coté pervers et lubrique sur lequel Lilya ne préféra pas s’éterniser. Fu Che In présenta l’autre personne.



"Voici Inue. Elle est la plus calé en histoire des arts du combat."

Jusqu’à présent, cette femme, la plus âgée de ce groupe, n’avait pas remarqué Lilya, elle était concentrée sur le livre qu’elle lisait.

"Oh ! Je suis désolé. Enchanté de vous connaître."

Celle-ci paraissait beaucoup plus aimable et elle semblait avoir beaucoup plus de tact que l’autre. Lilya ne ressentait aucune aura hostile ce qui l’aida à se mettre en confiance. Elle bailla et prit la parole.

"Enchanté moi aussi. Si ça ne vous dérange pas, je vais prendre mes aises. Ce voyage m’a beaucoup épuisé et j’aimerais me reposer."

Sans même attendre de réponse, elle prit une chaise, s’assit dessus, posa ses jambes croisées sur la table de devant, plaça un livre sur sa tête pour cacher la lumière et entama un petit repos tout en entrant dans le vif du sujet pour savoir pourquoi elle était ici.



Les trois personnes présentes étaient plutôt ravies de voir qu’elle ne désirait pas tourner autour du pot plus longtemps et Fu Che In lui communiqua donc les raisons de sa venue ici.

"Très bien. Nous sommes une petite organisation ayant un but bien précis. Nous avons formé cet institut afin d’y regrouper tous les combattants susceptibles de pouvoir nous aider et qui pourraient partager nos convictions. Je vous explique le topo. Cela peut paraître utopique mais nous désirons changer ce monde, sa manière de fonctionner d’une manière particulière. Nous voulons en faire le paradis du combat comme pour cet endroit. Nous voulons que les combattants du monde ne se battent plus pour un quelconque profit, pour une guerre ou une autre. Qu’ils ne combattent plus pour quelqu’un d’autre mais pour eux-mêmes, juste pour leur gloire personnelle. Que tout le monde puisse se battre pour ses propres convictions, sans dépendre d’une quelconque loi bridant la liberté. Cet institut et le premier pas mais nous souhaitons nous étendre rapidement. Mais nous désirons surtout que vous nous rejoignez dans cette quête du paradis, que vous en soyez un des piliers fondamental… Alors, qu’en pensez-vous ?"



Lilya eut un petit sursaut de surprise. Une telle déclaration est peu courante et les idées de base plutôt étranges ce qui finit par la faire sourire.

"HUU ! En effet, c’est très utopiste. Vous êtes de sacrés rêveurs et…"

Lilya n’eut pas le temps de continuer que quelqu’un entra dans la salle en trombe en faisant un grand fracas. Lilya ne pourrais certainement pas se reposer finalement. Il s’agissait d’une fille plus jeune qu’elle qui avait un regard assez enjoué.



"Castelli Lilya, voici celle dont je vous ai parlé, la jeune fille qui s’est acharnée sur Kayobushi, Mawari Madoka. C’est une escrimeuse de top niveau, la meilleur si je peux dire."

Lilya était extrêmement surprise de voir qu’il s’agissait d’elle.

*C’est elle ? Cette gamine n’a pourtant pas l’air d’avoir plus de 14 ans. Mais c’est vrai que même si elle n’en a pas l’air, elle dégage quelque chose de particulier…*

La jeune fille se remit debout et prit la parole.

"Bob a vu deux personnes arriver ici qui n’ont pas l’air d’être n’importe qui. Je lui ai demandé d’agir s’il venait ici et j’interviendrai si c’est nécessaire, OK Fu-chan ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazha
Royal Shichibukai | God Slayer
Royal Shichibukai | God Slayer
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 24/05/2009
Rang : Shichibukai Royal
Prime/Grade : Anciennement primé pour 150.000.000 de Berrys

MessageSujet: Re: Indu Island   Ven 12 Juin - 2:12

Nazha et sa nouvelle associée, une jeune fille du nom de Emi faisait route ensemble vers une destination inconnu. Enfin, seulement connu de Nazha, Emi par contre n’avait aucune idée de l’endroit où ils se rendaient. Elle ne cessait de contempler celui qu’elle adulait, qu’elle admirait plus que tout. Cependant, durant tout le voyage, elle ne put pas sortir un seul mot, comme si, Nazha, uniquement par sa présence, l’empêchait de parler. Elle se contenta donc d’attendre qu’ils arrivent à destination ce qui ne tarda pas. Ils purent accoster sur une île du nom d’Indu Island, une île totalement inconnue mais Nazha la connaissait lui. Il était très mystérieux quand à ses motivations. Ils marchèrent ensemble jusqu’à arriver à une centaine de mètre de l’entrée de ce qui semblait être un institut. C’est alors que Nazha prit la parole.


-Vas-y et annihile ceux qui se mettent sur ta route. L’objectif et la destruction de ce lieu.


Les ordres étaient donc très clairs, pas besoin d’en dire plus. Il s’agissait de détruire ce lieu. Emi n’avait donc qu’une seule chose à faire.



Sur ces mots, elle se dirigea vers cette école dans le seul but de le détruire. Tout du moins, elle se contenterait de commencer le travail, elle se disait que si Nazha l’envoyait en premier lieu, c’était pour voir ce qu’elle valait alors elle ne voulait pas le décevoir. Elle mit K.O. d’un seul coup et continua sa marche jusqu’à croiser la route d’un autre homme.



-Je suis Bob Mahala. J’empêche toute intrusion. Tu es là sans autorisation alors tu dois mourir.


Apparemment, il n’était pas là pour parler ou quoi que ce soit d’autre de futile mais bien pour l’empêcher de passer. Conformément aux ordres de Nazha, elle sut immédiatement comment réagir.



Le combat était inévitable, Emi et Bob allait donc devoir s’affronter et c’est bob qui attaqua en premier. Il était visiblement un spécialiste de la capoeira. Il était rapidement ne face d’Emi. Celle-ci ne trouva rien d’autre que l’esquive pour s’échapper et elle semblait vouloir à tout prix prendre ses distance ce qui ne laissa que peu de possibilité sur le style de combat qu’elle utilisait et quand elle réussi à mettre un peu de distance, elle montra enfin sa spécialité.



C’était une lanceuse de couteau, et très adroite qui plus est. Avec la distance, elle était à son aise et c’est pourquoi elle lança une série de couteau qui visait des points précis.



L’un d’eux coupa une artère au niveau des adducteurs de la jambe gauche. Grâce à cela, elle l’empêcha de pouvoir réagir avec son style de combat. Mais ce n’était pas fini.



Le deuxième visait la carotide. Il la coupa net avec une précision incroyable. Ces deux entailles allaient clôturer le combat rapidement mais Emi voulait bien marquer le coup et elle en lança d’autre pour finir le travail.



Bob était à terre en train de se vider de son sang par les artères. Il n’allait pas tarder à mourir dans ces conditions. Emi avait fait montre de son incroyable talent pour lancer des couteux, elle était bien une combattante des plus redoutable, quelqu’un sur qui on pouvait compter. Ce combat avait été très rapide. Emi se retourna pour continuer sa marche mais une chose incroyable se produisit.



Une jeune fille extrêmement jeune apparut derrière Emi et la transperça par le dos avec de bien étranges lames. La lanceuse de couteau n’avait absolument rien vu venir. Elle ne l’avait pas vu, entendu ni même senti arriver par où que ce soit. Une telle maitrise du déplacement et de l’effacement de sa présence ne s’acquiert pas comme ça, on ne peut le faire que par l’expérience et uniquement grâce à cela alors comment une gamine pouvait le faire ? Cette petite était donc beaucoup plus forte qu’Emi. Par un effort incroyable, Bob put se relever jusqu’à se trouver à quatre pattes tout en joie.


-Bien joué Madoka ! Fais-en du méchoui !



Impensable ! Cette petite acheva son propre allier avec ses étranges armes comme si de rien n’était sans dire un mot, du moins pas avant d’en avoir fini.


-T’es nul Bob. Tu sers à rien.


Uniquement parce qu’il n’avait pas réussi à venir à bout de l’intrus qu’était Emi, cette petite l’avait achevé. Le "tu sers à rien" n’était pas passé aux oreilles du dénommé Bob. Même s’il s’agissait d’une gamine, il n’aimait pas se faire insulter et il se rua sur elle avec ses dernières forces pour l’agripper sous le coup de la colère. Emi regardait la scène et constatait que la jeune fille était vraiment très forte, elle résistait à la force de ce monstre de muscle sans difficulté. Quand à elle, elle était au sol, désarmée et impuissante. Elle ne pouvait que constater sa faiblesse et surtout, sa défaite des plus rapide lui mit un sérieux coup au moral, à elle qui souhaitait tellement monter à celui qu’elle considérait comme son maître qu’elle était digne de lui. Soudain, une voix retentit.


-Tu t’es bien battu, Emi.


C’était la voix de Nazha mais personne n’arrivait à le voir quand, dans la seconde qui suivit, il apparut.


¤¤ Newton Pendulum ¤¤



Il avait sa main plaquée sur le dos de Bob qui tenait lui-même Madoka de ses bras musculeux. L’effet de cette étrange technique ne tarda pas à se montrer de la manière la plus improbable quoi soit.



Madoka voltigea dans les airs, prise de plain fouet par la technique de Nazha. Pourtant, le premier à avoir été tait Bob mais lui n’avait rien. En fait, la technique que venait d’employer Nazha fonctionnait à peu près sur le même principe que le pendule de Newton. Cinq billes de même masse, qui se touchent au repos sont situé sur une même barre. Quand on en prend une et qu’on la lâche, elle touche la première des quatre autres billes mais seule celle situé à l’extrémité opposée se met en mouvement. Tout cela se fait selon deux principes de conservation. La conservation de l’énergie cinétique et la conservation de la quantité de mouvement. Dans notre cas, la puissance du coup est passée à travers Bob et c’est Madoka, située à l’opposé, qui en a subi tous les effets.



Nazha avançait lentement, légèrement penché vers l’avant en dégageant une aura effroyable. Il voulait en finir avec cette petite mascarade et pour cela, il avait décidé d’intervenir lui-même. Il se dirigeait droit vers Madoka sans faire attention à Bob, il se disait qu’étant donné ses blessures, il mourrait d’ici moins d’une minute. De plus, Madoka était un adversaire bien plus dangereux.



[J'ai eu l'accord de Lily pour faire vivre les personnages qu'elle a inclut dans son RP juste avant]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazha
Royal Shichibukai | God Slayer
Royal Shichibukai | God Slayer
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 24/05/2009
Rang : Shichibukai Royal
Prime/Grade : Anciennement primé pour 150.000.000 de Berrys

MessageSujet: Re: Indu Island   Lun 22 Juin - 22:30

Lentement, Nazha se rapprochait de la dénommée Madoka pour lui porter le coup de grâce. Son dernier coup était très puissant et bon nombre d’adversaire avaient succombé à cause de ça mais Nazha était assez expérimenté pour savoir qu’il ne pouvait pas achever tous ses ennemis avec ce seul et unique coup et c’est pourquoi il restait toujours vigilant, extrêmement concentré sur le combat, aussi déséquilibré qu’il peut-être, jusqu’à ce que l’adversaire soit définitivement mit hors d’état de nuire, peu importe qu’il soit faible parmi les faibles. Il appliquait à la lettre le principe bouddhiste du lion face au lapin qui dit qu’un lion mettra toutes ses forces pour attraper un lapin, peu importe que l’écart entre les deux soit important. Madoka se releva avec un peu de mal, le dernier coup l’avait un peu sonné, elle ne s’y était pas attendu mais quand elle regarda Nazha, elle crut d’abord voir une créature sorti de l’enfer tellement son regard transpirait l’envie de mettre à bas l’ennemi qui lui faisait face.



Elle comprit tout de suite que son adversaire du moment, Nazha était, et de très loin, l’adversaire le plus puissant, le plus fort qu’elle n’ait jamais eu à affronter et qu’il ne lui pardonnerait pas la moindre erreur.


*** Madoka ne peut pas perdre ! Madoka a fait une promesse… Il est très fort, ça pompe l’énergie rien que de lui faire face. C’est l’adversaire le plus fort que Madoka a affronté. Aller, aller !!!***


Elle parlait ou pensait souvent d’elle-même à la troisième personne. Elle était résolue à en découdre une bonne fois pour toute et à se donner à fond. Elle ne pouvait pas se permettre le moindre écart. Elle prit donc une décision que peu pourrait comprendre.



Elle utilisa ses étranges sabres pour trancher ses vêtements en les calcinant. Elle finit par être en sous-vêtements.



Les membres de l’institut la fixèrent du regard avec un filet de sang dégoulinant du nez mais Nazha, lui, ne bronchait pas. Il n’avait aucun intérêt pour ce genre de chose, dans n’importe quelle circonstance, ça le laissait de marbre. Lui, il ne voyait que les muscles et les capacités de combattant et rien d’autre. Il a toujours eu un caractère fort et borné très limité. C’est pourquoi ses premières pensées allaient dans ce sens.


***Cette gamine sait ce que c’est que le combat. Les vêtements transmettent les chocs des coups au corps, ils sont faciles à agripper et en plus, ils entravent les mouvements. Ça se voit qu’elle n’en est pas à son premier combat mais le plus intrigant, ce sont ses armes…***



***Il n’est pas donné à tout le monde de posséder ce genre d’arme. En règle générale, elles ne sont disponibles qu’aux membres des forces gouvernementales. Elle doit avoir un lien avec la Marine.***


Nazha se mit en position de combat prêt à toute éventualité. La jeune Madoka également était prête à se donner dans ce combat.


***Aller Madoka ! Tu peux le battre. Concentre-toi et attaque rapidement sans lui laisser le temps de réagir. Rappelle-toi les enseignements que tu as suivis. Avec ta maitrise du combat au sabre, tu vas le…***



Elle venait certainement de faire là sa plus grosse erreur depuis le début du combat. Elle se perdait dans ses pensées et de ce fait, elle avait toujours une demi-seconde de retard sur ce qui se passait et Nazha n’était pas du genre à laisser passer cette opportunité. Il s’était porté à proximité d’elle en un bref mouvement, se calant sur la position des sabres pour frapper directement. Un coup de paume à la tête avec l’axe du poignet juste sous la pommette et le reste de sa main sur la tempe. Une technique qui met K.O. en une fois en provoquant un choc au cerveau. Peu importe la puissance ou la résistance de l’adversaire, tout le monde est aussi vulnérable que les autres lors d’un choc au cerveau.



Elle n’avait absolument rien vu venir. L’arrière de sa tête vint se cogner contre la vitre situé derrière elle. Toutes les vitre alentours se brisèrent également car l’onde de choc s’était transmit à travers le verre. Tout ceci était la preuve de la maitrise parfaite de sa technique de combat spécialisée contre les adversaires armés. Nazha en avait finit, il parti d’un coté comme s’il cherchait quelque chose ne particulier. Il arriva juste à coté d’un point d’eau au milieu de la cours. Il sentit quelque chose d’étrange venir. Rapidement, il se retourna et lança un violent coup de poing dans le vide.



Il créa une compression d’air par ce coup. En lui-même, ce coup ne ferait rien du tout mais dans le même temps, un homme derrière lui avait aussi attaqué dans sa direction. C’est le choc des deux attaques qui créa cette compression. Nazha avait rapidement perçu que cet adversaire était fort et qu’il se battait avec des projectiles. Des fléchettes pour être plus précis. Nazha, fidèle à lui-même continua sur sa lancée sans chercher à savoir à qui il avait à faire. Alors que son adversaire commençait à se remettre en position, Nazha avait déjà lancé sa deuxième attaque.



Il allait lancer un coup de poing dans le foie de son adversaire mais il comprit rapidement qu’il devait changer de stratégie car l’homme qui lui faisait face n’était pas un amateur non plus. Il put rapidement placer une fléchette sur sa bande en caoutchouc pour tirer dans l’instant. Vu la proximité des combattants, Nazha devrait être touché mais grâce à ses réflexes dépassant ce que les humains peuvent faire habituellement et à l’aide de son instinct, il put changer de position pour contrebalancer son mouvement précédent pour changer d’attaque. Cette fois, c’était un coup de poing descendant. La vitesse d’exécution était incroyable et le lanceur de flèche n’aurait pas le temps de réagir.



Ainsi, l’attaque de Nazha avait fait mouche. Son coup de poing descendant avait touché en plein cœur de son adversaire. Nazha avait un fois de plus prouvé que son sens du combat, sa rapidité de réflexion, sa puissance et sa technique était parmi les meilleurs du monde. Cependant, il voulait achever son adversaire pour le mettre définitivement hors d’état de nuire par une autre attaque mais encore plus puissante.



Son adversaire avait focalisé son attention sur sa défense pour encaisser le coup sans trop de dommage et Nazha en avait profité pour se placer dans son périmètre. Un lanceur de projectile est presque inoffensif lorsqu’on se place près de lui et Nazha le savait. C’était le moment ou jamais pour attaquer.



Par un réflexe incroyable, son adversaire avait réussi à se mettre en position pour attaquer avec une fléchette à courte distance mais Nazha avait prévu une telle réaction. Son attaque n’était qu’un coup de poing classique mais le mouvement de son corps était particulier. Il pivota sur son axe central en gardant l’épaule, la hanche et la jambe directrice parfaitement alignées pour un coup de poing parfait et il profita de son élan pour augmenter sa puissance. De ce fait, rien de ce que son adversaire pouvait tenté n’aurait d’impact sur Nazha. Son poing brisa le bras du lanceur comme des brindilles. Ce coup de poing était un coup enseigné à Nazha par Akuma. Durant ce coup de poing, il se souvenait même de la phrase qu’il lui avait dire à ce moment-là.



---[ Nazha, écoute-moi ! Le pouvoir du dragon rouge est la terre. La terre, c’est le pied. Mais ce n’est pas la marque du dragon. C’est le poing lancé par celui qui de lui-même est devenu dragon. ]---


C’est une phrase très métaphorique, chose vraiment étrange venant de quelqu’un comme Akuma. Sur le coup, Nazha ne comprenait pas où il voulait en venir mais ici, sans savoir pourquoi, il comprit le sens de cette phrase ce qui le fit sourire furtivement.



Sous la force de l’impact, la colonne derrière se brisa en mille morceaux et dans le même temps, l’eau située derrière fut évacuée par l’onde de choc. Nazha avait finalement gagné et son adversaire mis hors de combat pendant un très long moment. Nazha se remit debout, bien droit et regarda son adversaire une dernière fois pour s’assurer de l’issue du combat.



L’homme était encore debout, comme si le reste de son corps n’avait pas encore comprit qu’il venait de se faire frapper d’une violence extrême. Il finit par tomber raide. Nazha en avait bel et bien fini. Il reprit sa route comme si de rien n’était, il avait oublié cet adversaire qui était complètement effacé de sa mémoire, depuis le début, il ne pensait qu’à ce qu’il était venu chercher, le reste n’avait aucune importance. Certains pouvaient penser que c’était arrogant mais pourtant, ce n’est ni arrogant, ni excessif. C’est son caractère, il était beaucoup plus fort, c’est tout. Il continua ses recherches mais personne ne savait ce qu’il cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castelli Lilya
Révolutionnaire | Ange De La Mort
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2009
Localisation : Ouvrez les yeux!
Rang : Révolutionnaire
Prime/Grade : 38.000.000 de berrys

MessageSujet: Re: Indu Island   Lun 29 Juin - 21:54

Les choses commençaient à bouger ici. D’après les dires de la jeune fille, deux intrus s’étaient introduit dans ces lieus sans autorisation mais les membres de l’institut avaient l’air de prendre les choses en main pour régler le problème. Lilya ne pourrait décidément pas se reposer dans cet endroit mais pour le coup, elle décida de regarder comment se débrouillaient les combattants de cet institut pour voir à quel point ils étaient utopistes pour déterminer les chances de réussite de leur projet. Elle prenait cela comme un test et s’il s’avérait concluant, elle déciderait si elle allait utiliser cet institut à son avantage pour la suite. Elle s’approcha de la fenêtre pour mieux voir et avoir une vision panoramique. L’un des deux intrus se montra. Il s’agissait d’une jeune fille avec les cheveux très bouclé et qui semblait très déterminée, comme si elle avait quelque chose à prouver à quelqu’un, c’est tout de moins ce que put conclure Lilya en la regardant et en l’analysant grâce à ses énormes compétences en termes de décryptage du comportement humain. Ce genre d’adversaire est en général très difficile à battre. Un homme vint lui faire face, il s’agissait sans l’ombre d’un doute du dénommé Bob. Grand, musculeux, il semblait très fort en termes de force physique pure. Une rencontre intéressante en perspective et Lilya n’allait pas en rater une miette. Le combat commença mais rapidement, l’avantage tourna vers la jeune fille qui dominait complètement son vis-à-vis. Leur niveau respectif était vraiment à l’opposé l’un de l’autre. Bob était maintenant à terre dans une marre de sang et Lilya s’adressa à ceux qui l’avait accueillit avec un ton sarcastique.



Elle avait eu des paroles caustiques mais elle ne faisait que dire la vérité en affirmant cela et ce n’était aucunement de la moquerie. Soudain, la jeune fille se fit transpercée par deux étranges lames faites de flammes. Lilya n’avait même pas vu l’action. Il s’agissait de Madoka qui avait fait irruption dans la salle tout à l’heure. Lilya n’avait même pas remarqué qu’elle était partie. L’intruse tomba au sol alors que Madoka attaqua son propre allier, Bob.

*Cette fille était d’un niveau bien plus élevé que ce Bob mais la gamine, Madoka est d’un niveau bien plus grand encore… Elle est très forte, elle ne montre aucune pitié envers qui que se soit… Et elle n’a que 14 ans ? Vraiment ?*

Lilya était impressionné par cette gamine nommée Madoka. Elle montré sa maitrise du combat comme Lilya ne avait rarement vu, même parmi "l’Immortale" dont elle est la chef chez les Castelli. Soudain, une chose très inattendue se produisit, un homme fit son apparition et fit voltiger la surdouée Madoka avec une technique étrange. Lilya percuta aussitôt quant à l’identité de cet homme et l’inquiétude montait en elle en l’apercevant.

"Mais c’est le shichibukai Misaiya Nazha ! Qu’est ce qu’un monstre comme lui fait ici ? C’est mauvais pour moi ça."


Il est vrai que même si elle est chef d’une section secrète d’une des grandes familles, elle n’en reste pas moins une révolutionnaire et ce Nazha un shichibukai, un allier du gouvernement. Lilya était dans une position délicate dans cet endroit mais, par une raison qu’elle-même ne comprend pas, elle resta pour regarder la suite des évènements. Madoka se releva et elle semblait comprendre que son nouvel adversaire était encore beaucoup plus fort. Elle décida de brûler ses vêtements avant de continuer le combat. Lilya ne pouvait que contempler le génie de cette petite par cette décision immédiate.

*Cette gamine… Elle sait ce que c’est que le combat, elle se met dans les meilleurs conditions pour combattre cet homme surpuissant.*


Cette Madoka était prête à en découdre mais il lui fallu moins d’une seconde d’inattention pour que le shichibukai en profite et la fasse taire définitivement. Elle avait beau être douée, elle ne faisait pas le poids face à un tel monstre. C’est alors que l’homme blond avec les bandes en caoutchouc se dirigea vers la porte en s’adressant aux personnes présentes dans la salle.

"Je vais le retenir quelques minutes, profitez-en pour organiser une contre-offensive organisée pour le mettre à bas mais faite-vite, j’ignore combien de minutes je pourrais le retenir. Et toi Lilya-chan, ne fait rien de dangereux, il ne faudrait pas abîmer ta jolie petite frimousse."

Sur ces mots, il partit défier le shichibukai afin de laisser le temps aux autres d’organiser une riposte ordonnée. Lilya n’avait que faire des mots légèrement machistes du blondinet mais elle tenait à assister à l’affrontement. Il l’attaqua par surprise mais les sens en éveils et les énormes réflexes du shichibukai lui permirent de le contrer. Une onde de choc résultat du contact entre les deux attaques ce qui montrait bien que les deux hommes avaient une très grande puissance physique. L’homme blond aussi, était très fort et alors qu’il allait ré attaquer, il se retrouva en position de faiblesse par un mouvement très maitrisé du shichibukai qui put lui asséner un violent coup de poing. Il n’en resta pas là. Malgré son sens du combat aiguisé, le blondinet comme aimait l’appelé Lilya ne put contrer ce coup puis le second encore plus puissant. En deux coups. En seulement deux coups, Misaiya Nazha avait étalé son adversaire. Il devait le retenir quelques minutes mais il n’a même pas tenu une minute. Les choses se présentaient vraiment mal. C’est alors que Lilya prit une étrange décision qui semblait plus que déraisonnable. Une décision qui ne lui ressemble pas.

"Je vous conseille de fuir, vous ne pouvez rien faire en l’état actuel des choses. Je vais me mesurer à lui. Ne vous méprenez pas ! Ce n’est pas par altruisme que je vais le faire mais je sens que je dois le faire. Ce que vous faîte pendant ce temps ne regarde que vous, je ne fait que vous conseiller la meilleur décision, à vous de voir. Ah et oui, vous vouliez que je rejoigne votre cause c’est ça ? Et bien je décline votre offre."

Elle avait à la fois refusé l’invitation de l’institut mais en plus, elle avait décidé de défier le shichibukai en duel. Avait-elle une chance ? Elle préférait s’en assurer mais elle avait la conviction au fond d’elle que cette rencontre était prédestinée. Elle sauta de la fenêtre pour atterrir sur le sol à quelques mètres de Misaiya Nazha. Elle se tourna pour lui faire face.

"Shichibukai Misaiya Nazha… Je dois dire que je ne m’attendais pas à ta venue ici mais je ne compte pas laisser passer cette chance. Rencontrer un homme de ta trempe n’est pas donné à tout le monde alors j’en profite…



…Je te provoque en duel. Accepte et fait honneur au combattant hors pair que tu es en ne te retenant pas et ne m’insulte pas en refusant sous prétexte que je suis une femme mais je sais que tu n’es pas ce genre d’homme. Pour toi, peu importe le sexe de l’adversaire, seul ses capacité comptent n’est ce pas ?"


Elle attendit une réponse du shichibukai puis se prépara à attaquer en premier.



Par un geste violent, elle posa le dos de l’un de ses sabres sur son épaule gauche. Une technique préparatoire pour une attaque très puissante. Ce faisant, elle se faisait mal à l’épaule mais cela lui permit d’y concentrer ses forces pour sa véritable attaque qui ne tarda pas à venir.

Ittouryuu (Style à une lame)
Hametsu


Avec toute sa force physique, elle effectua un geste monodirectionnel de bas en haut au niveau de l’épaule droite de son adversaire. Elle l’avait faite avec une force énorme et avec la force de trancher l’acier en sentant la respiration de toutes choses aux alentours. C’est une technique sensée achevée l’adversaire directement, sans préavis. Connaissant l’homme qui lui faisait face, elle savait qu’elle ne devait pas se retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazha
Royal Shichibukai | God Slayer
Royal Shichibukai | God Slayer
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 24/05/2009
Rang : Shichibukai Royal
Prime/Grade : Anciennement primé pour 150.000.000 de Berrys

MessageSujet: Re: Indu Island   Mar 7 Juil - 21:07

Misaiya Nazha en avait fini rapidement avec tous les adversaires qui lui faisaient face au fur et à mesure et à le regarder, c’est comme si ce n’était rien, comme cela l’avait à peine retardé dans ses recherches. Mais quels genres de recherches au juste. L’insondable Nazha était bien évidemment le seul à la savoir. Après en avoir fini avec son dernier adversaire, il ne perdit pas plus de temps pour continuer à chercher et c’est alors qu’il s’arrêta net. Il avait le regard lointain mais son attention était pourtant sur quelque chose de proche. Une jeune femme atterrit à quelques pas de lui puis se retourna pour lui faire face en le regardant avec insistance avant de prendre la parole. Elle semblait contente de rencontrer un homme tel que Nazha et le Shichibukai prit la parole à son tour.


-Révolutionnaire Castelli Lilya. C’est justement toi que je cherchais.


Cette jeune femme Révolutionnaire était donc le fruit de ses recherches mais on ne savait toujours pas pourquoi il la cherchait, elle, plus particulièrement. La jeune femme poursuivit et finit par lancer un défi au Shichibukai, un combat à la loyal. Elle avait déjà dégainé son sabre, anticipant la réponse de Nazha qui répondit le plus sereinement du monde.



-Tu es consciente qu’en l’état actuel des choses, tu n’as aucun espoir de vaincre.


Il se contenta de cette seule phrase avec un regard calme et posé ce qui donné une impression de vérité absolue de ces mots. Nazha était quelqu’un qui ne faisait que constater les faits, sans surestimer ni sous-estimer qui que se soit. Cela pouvait paraître arrogant mais il n’en était rien. Il avait donc la certitude absolue de sa victoire dans ce combat. Castelli Lilya ne répondit pas et se lança immédiatement à l’attaque à une grande vitesse. Une coupe verticale descendante visant l’épaule du Shichibukai. Nazha sentit immédiatement que cette attaque pouvait trancher l’acier, il ne devait donc pas bloquer directement son geste. Les sabreurs sont précisément les types d’adversaires dont son style de combat est spécialisé. Il se mit en position pour esquiver cette attaque. Il attendit que le sabre soit à 15 centimètres de son épaule pour réagir. Avec le dos de sa main droite, il dévia le sabre en le poussant sur le coté par le plat de la lame. Dans le même temps, il abaissa son centre de gravité pour garder le maximum d’équilibre au sol tout en repliant son bras gauche vers l’arrière en prenant soin de garder le bras collé au corps. Une fois le sabre dévié juste ce qu’il fallait, il fit un pas en avant en plaçant son pied entre les jambes de son adversaire avec le talon derrière l’adversaire. De cette manière, il fit perdre l’équilibre à Lilya, elle se trouvait penchait inexorablement en arrière laissant le champ libre à Nazha pour contre-attaquer.


¤¤ Ikari No Ryuuketsu ¤¤


Technique issue de l’art martial ancestral et quasi disparu qu’Akuma lui avait apprit à maitriser, le Ansatsuken. Cette technique se base sur la puissance, la vitesse et la technique. Une attaque misant sur les bases importantes du combattant pur. A pleine puissance et à pleine vitesse en plus du Haki, Nazha montrait tout l’étendue de son savoir faire de combattant en envoyant un crochet du gauche à la mâchoire, un direct du droit au foie, un coup de genou ascendant du droit au plexus solaire, une claque faciale du gauche sous l’arrête du nez, un middle kick du droit juste sous les côtes, un cloutage du gauche sous la mâchoire, un coup de coude du droit sur le tempe, une manchette du revers de la main gauche à la carotide et pour finir…



… il plaça ses deux poings sur le torse de son adversaire pour délivrer une puissante décharge d’énergie et de Haki à travers le corps de son adversaire broyant ainsi ses organes internes, foie, cœur, poumons et estomac. La vitesse d’exécution était incroyable, trois secondes exactement pour la durée de l’enchaînement. Nazha avait usé de son Haki. Cela n’était pas arrivé de puis longtemps et à forte dose qui plus est, une dose très épuisante. C’est comme s’il voulait montrer tout ce qu’il savait faire à un adversaire dont il avait lui-même dit qu’il n’avait aucune chance de vaincre. Pour l’utiliser comme ça, c’est qu’il devait être sûr d’en avoir finit sur ce coup car il aurait été stupide de se vider dès le début. Cependant, Nazha avait tout effectuer pour ne laisser aucune marge de manœuvre à Lilya, en l’attaquant alors qu’elle était elle-même en pleine attaque en déviant la force du coup de manière circulaire, laissant le corps de la Révolutionnaire exposé à toute attaque et l’empêchant de mettre son corps en phase de défense pour encaisser. Elle n’aurait aucun moyen de s’en sortir. Nazha s’approcha d’elle en la regardant légèrement de haut.



-Est-ce donc là toute ta force ? Je t’estimais comme la plus apte à faire renaître Amaterasu, Castelli Lilya… Est-ce donc là tout ce dont tu es capable ?


Nazha se retourna comme pour partir, comme s’il avait finit ce qu’il avait à faire ici en laissant une question en suspens. Où voulait-il en venir en parlant d’Amaterasu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castelli Lilya
Révolutionnaire | Ange De La Mort
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2009
Localisation : Ouvrez les yeux!
Rang : Révolutionnaire
Prime/Grade : 38.000.000 de berrys

MessageSujet: Re: Indu Island   Jeu 9 Juil - 21:39

Lilya venait d’avoir l’audace de défier ne duel Misaiya Nazha le shichibukai sans même présumer de ses propres forces, sans même penser avoir une quelconque chance. Une décision qui ne lui ressemblait pas mais elle sentait qu’elle devait le faire, elle ne pouvait pas se fournir à elle-même la moindre explication à ce sujet mais maintenant, il était trop tard pour reculer. Après cette provocation, Misaiya Nazha lui exprima clairement que c’était elle qu’elle cherchait et c’est avec un calme effarant dévoila le fond de sa pensée, Lilya n’avait aucune chance. Elle-même le savait parfaitement bien, c’est même pourquoi elle ne prit pas la peine de répondre et attaqua sans attendre. Cependant, tout ne se passa pas comme elle l’aurait souhaité. Elle ne comprit même pas ce qui se passait. Au moment-même où son attaque allait toucher son ennemi, elle sentit que c’était certainement là la plus grosse erreur de sa vie. Elle n’eut pas le temps de voir toute la complexité des gestes de Nazha, elle ne pouvait même pas se défendre. Nazha avait décalé juste un peu le sabre de sa trajectoire initiale afin de pouvoir attaquer à son tour alors même que Lilya n’avait pas terminé son geste offensif. Durant le quart de seconde qui se déroula, elle resta admirative devant la rapidité avec laquelle le shichibukai pouvait passer de la défense à l’attaque alors qu’elle, n’aurait pas le temps de changer de phase de combat. Elle se prit la succession de coup sans pouvoir réagir une seule fois. La puissance était énorme, elle comprit immédiatement qu’il avait employé bien plus de force que contre les adversaires qu’il avait battus tout à l’heure. Elle se sentait à la fois honorée qu’il ne se retienne pas mais aussi frustrée de ne pas pouvoir réagir un seul instant. La douleur était terrible mais ce n’était rien à coté du choc qui suivit, à savoir la décharge d’énergie qui concluait cet enchaînement.



L’onde de choc traversa tout son corps, la tétanisant au passage. Son corps était complètement raidit en recevant cette attaque. Elle tomba peu après sur le sol dans la petite marre d’eau, les yeux vides, les muscles complètement relâchés. Elle venait de perdre le combat de manière expéditive et radicale.



Son corps était en très piteux état, ses vêtements déchirés, en lambeaux. Elle était au bord de l’inconscience, incapable de faire le moindre geste ou de prononcer le moindre mot. Elle put néanmoins entendre la dernière phrase de Nazha sans pour autant pouvoir y faire attention. Elle se sentait partir…



Alors qu’elle était sur le point de mourir, c’est comme si une voix au fond d’elle lui intimait l’ordre de ne pas laisser tomber, de tenir le coup. Une vois dont elle ne connaissait pas l’origine mais qui était au fond d’elle, son inconscient ou son subconscient. Toujours est-il que cette voix eu une réaction sur Lilya.



En un instant, elle libéra une énorme quantité d’aura combattive malgré son état. Comme si elle évacuait tout en une fois, un évènement surprenant, surtout pour les personnes aux alentours. C’est la première fois qu’une chose pareille arriva, sur le point de mourir, elle arrive à libérer une énorme quantité d’aura combattive mais le pire n’est pas là.



Elle avait réussi à se mettre debout, même si elle ne tenait cette position qu’en étant en appui sur un de ses sabres, sabre qu’elle n’avait pas lâché de puis tout à l’heure. En toute logique, son corps ne pouvait pas tenir debout, elle ne devrait même pas pouvoir faire un seul mouvement mais les faits étaient bien là, elle était debout face à son adversaire du moment. Cependant, il fallait noter une chose, elle n’était quasiment plus consciente. Sa conscience n’était là qu’en surface, incapable d’interférer avec le monde réel. Elle était consciente de tout ce qui l’entourait mais elle ne pouvait pas interférer, elle était l’esclave de son propre corps. Tout ce qu’elle se demandait à ce moment, c’est comment une telle chose pouvait être possible et surtout quelle serait la réaction du shichibukai Misaiya Nazha en la voyant comme cela. Elle était là sans être là, spectatrice de sa propre vie, sans pouvoir agir. Une sensation qui la frustrait au plus haut point et qu’elle détestait plus que tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazha
Royal Shichibukai | God Slayer
Royal Shichibukai | God Slayer
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 24/05/2009
Rang : Shichibukai Royal
Prime/Grade : Anciennement primé pour 150.000.000 de Berrys

MessageSujet: Re: Indu Island   Lun 13 Juil - 2:23

Comme prévu, l'attaque de Misaiya Nazha avait eu l'effet escompté. Elle n'avait absolument pas put réagir, le Shichibukai avait été trop vite dans son enchaînement parade/attaque. Tout les coups qu'il lui avaient portés avaient atteins leur but. Et au vu de la puissance qu'il avait employé, il était parfaitement compréhensible que son adversaire se retrouve dans cet état. Les différentes attaques avaient réduit Castelli Lilya à l'impuissance. Un corps presque sans vie gisait devant lui, en charpie et inerte. Nazha la regardait avec insistance sur le sol d'un regard froid et un peu hautain. A la vue de ce qu'il disait, il attendait beaucoup de cette jeune fille mais apparemment, il était déçut et c'est pourquoi il se retourna pour partir mais il fut stoppé net. Il ressentait quelque chose d'étrange.



Une puissante aura jaillissait derrière lui, une aura combattive extrême dirigée directement contre lui. A peine senti, il se retourna par pur réflexe et sur ses gardes, il s'attendait à tout mais il gardait son sérieux mêlé avec une petite anxiété. Cette anxiété ne lui ressemblait pas, cela l'étonnait même.


***Un frisson? Me faire frémir, moi? Je l'avoue, j'ai ressenti une certaine crainte au contact de cette aura. C'est très loin de ce qu'elle dégageait tout à l'heure. Une aura plus brutale mais avec un flux plus maitrisé et plus dense... Qu'est ce que c'était?***


Il la regardait avec insistance pour comprendre ce qui venait de se passer. Il voyait qu'elle ne tenait de bout que grâce à un seul sabre planté au sol. Sa condition physique l'empêchait de pouvoir le faire par elle-même. Cependant, Nazha voyait bien quel exploit elle venait de faire. Elle n'aurait jamais dû pouvoir ne serait-ce que faire un mouvement avec de tels dégâts sur le corps. Il en était vraiment très surprit, il ne comprenait pas comment elle avait réussi. Il la regarda de plus près, voyant qu'elle ne bougeait pas de sa position.



***... Hum... C'est bien ce que je pensais. Elle ne s'est pas levée par elle-même, il y a autre chose en elle. Sa conscience est là mais elle ne peut pas interagir, elle s'est levé par pur esprit de contradiction, c'est juste sa volonté et sa combattivité qui agissent... Je vois... C'est donc ça, je ne m'étais pas trompé.***



Nazha était en position pour continuer le combat mais il se relâcha immédiatement. Malgré les apparences, le combat était bel et bien terminé depuis un moment. Il se remit debout bien droit, les mains dans les poches, le regard très sérieux en continuant de la regarder avec insistance. Puis, il ferme les yeux en lâchant un soupir avant de prononcer quelques mots.



-Amaterasu, Susanoo, Tsukuyomi. D'après la légende, ce sont les trois qui ont créé l'art du combat. Ils l'ont créé pour les faibles à cause de leur pitoyable complexe d'infériorité envers les forts. Ils sont considérés comme des Dieux Guerriers. Amaterasu est l'esprit, Susanoo la force et Tsukuyomi le pouvoir. Autrefois, les Misaiya étaient apparentés aux Tenbatsu, c'était une branche parallèle proche, c'est pourquoi leur style de combat était si proche. On avait un objectif commun puisque ces deux familles étaient les plus proches de Susanoo. Une divergence philosophique ancienne les ont séparés et chacun ont poursuivit leurs objectifs en s'ignorant. Les Tenbatsu ont été décimés par les Korokuzawa pendant que les Misaiya ont continué à progresser sans chercher à être une famille reconnu, ce qui s'est passé prouve que les Misaiya ont eus raison. Notre méthode a toujours été de n'avoir qu'un seul descendant par génération, nous assurant un certain anonymat. On apprenait dans notre coin et on transmettait tout à notre descendant direct pour qu'il poursuive son apprentissage de la voie du guerrier en plus de ce qui lui a été transmit. De cette manière, nous étions sûr de pouvoir nous rapprocher rapidement de Susanoo plutôt que de transmettre à plusieurs descendants et d'éparpiller plusieurs générations d'expérience dans divers descendants. Nous nous sommes rapprochés du but mais paradoxalement, Akuma avait beau être le plus fort, le plus puissant, il en était le plus éloigné. Preuve que juste la force ne suffit pas... Après tout, Akuma n'aurait jamais dû existé, il n'a jamais été un vrai Misaiya, il était un substitut qui a rempli son rôle complémentaire à celui de mon père, Misaiya D. Yukuo. Bref, cette fois c'est mon tour de perpétuer cette recherche de Susanoo et d'atteindre son niveau pour que je puisse renaitre en tant que tel...


Nazha reprit son souffle et continua.


-... Cependant, rien ne garanti que c'est moi qui le deviendrait, cela peut être un parfait inconnu comme un autre combattant reconnu. Mais en ce qui concerne Amaterasu, tu viens de me démontrer que tu en es la plus proche bien qu'il te reste énormément de chemin à accomplir. Il y a quelque chose en toi que tu dois réveiller pour te révéler à toi-même. C'est seulement après que tu pourras vraiment évoluer. Je te conseille de partir à la recherche de toi-même et le jour venu, nous nous retrouverons et tu me prouveras que j'ai eu raison de t'accorder ma confiance de cette manière. En attendant, je vais continuer mon apprentissage, découvrir Susanoo et Tsukuyomi...


Nazha s'éloigna tout en terminant son petit discours.


-Je t'attends avec impatience, Amaterasu!



Il en avait finit avec elle, la laissant dans son état précaire. Il était rare qu'il parle autant, surtout à quelqu'un qu'il rencontre pour la première fois. En plus, il semblait accorder une grande confiance en l'avenir de cette jeune fille. Il se rapprocha de la jeune Emi qui était toujours au sol après avoir subi les assauts de la gamine nommé Madoka. Il la regarda avant de lui adresser quelques mots.


-Tu manques de maturité et tu as encore besoin d'accroitre ta force.


Il se contenta de ça et la prit sur son épaule avant de se diriger vers le port le plus proche. Arrivé à la berge, il appela son compagnon et monture marine.


-Eyesore! Base de départ!


Sur ces mots, il émergea à la surface, monta dans la petite cabine qu'il était installée, déposa Emi dans un coin puis prit la route vers sa destination d'origine.


[prochain post: ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castelli Lilya
Révolutionnaire | Ange De La Mort
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 17/05/2009
Localisation : Ouvrez les yeux!
Rang : Révolutionnaire
Prime/Grade : 38.000.000 de berrys

MessageSujet: Re: Indu Island   Jeu 16 Juil - 17:02

Lilya était debout, quasiment inconsciente, juste grâce à sa combattivité. Elle était là sans y être vraiment. Son corps était en lambeaux suite à ce bref combat qu'elle avait perdu très rapidement. Elle avait conscience de ce qui se passait autour d'elle mais elle ne pouvait pas influer sur les évènements. Le shichibukai était encore en position de combat pour continuer et à ce moment-là, Lilya sentait que sa fin était proche car elle ne pourrait réagir cependant, à sa grande surprise, Misaiya Nazha se relâcha et s'approcha un peu d'elle avec un regard sérieux. Il ne comptait visiblement pas continuer le combat, il ne voulait pas l'achever alors que se serait facile mais elle connaissait un peu le caractère de cet homme, il n'avait pas l'intention d'achever un adversaire déjà hors d'état de se battre. C'est alors qu'il entama un petit discours sur des dieux guerriers et des familles. Lilya ne comprenait pas grand chose mis à part que ce shichibukai avait des projets et qu'il fondait beaucoup d'espoir en elle. Juste après, il partit en demandant à Lilya de se révéler à elle-même. Ça non plus elle ne le comprenait pas. Il disparu après avoir été cherché le jeune fille qui l'avait accompagné.



Instinctivement, par un étonnant réflexe, elle fondit en larme. Son corps réagissait tout seul sans qu'elle n'y soit pour rien mais elle comprenait un peu pourquoi. Elle venait de prendre conscience de son impuissance et sa faiblesse, de sa défaite totale. Elle comprenait qu'en l'état actuel des choses, elle n'avait aucun droit de dire qu'elle voulait renverser le gouvernement, qu'elle était trop faible pour prononcer de tels propos, trop faible pour choisir sa propre mort. Elle était face à son propre mur, plus proche qu'elle ne l'aurait cru et cette prise de conscience lui faisait très mal au moral. Un cap difficile dans sa vie.



Soudain, elle retomba. En relâchant son aura depuis le départ de son adversaire, son corps se relâcha et elle retomba au sol des suites de ses blessures. Dans le même temps, sa conscience s'évapora pour tomber dans le coma, dans un état proche de la mort.

Quelques jours plus tard, elle se réveilla doucement, timidement mais très affaibli. Elle avait de lourdes blessures qui ne pouvaient pas guérir en seulement quelques jours. Quelques côtes cassés, un bras gauche brisé, elle avait eu une hémorragie interne, des organes broyés et une fatigue physique et psychologique énorme. Mais elle se demandait comment avec de telles blessures, elle avait put survivre. C'est alors qu'une voix se fit entendre.



"Vous avez eu beaucoup de chance. Il est partit sans s'occuper des autres. S'il avait décider de tous nous tuer, il aurait réussi mais il ne l'a pas fait. D'ailleurs, étrangement, il n'a tué absolument personne ici mais les dégâts sur tous les combattants sont énormes. Quand cette fille est arrivé en disant qu'elle était là pour tous nous détruire et que ce shichibukai est arrivé, on s'était dit qu'on allait tous y passer mais ce n'est pas arrivé, pourtant..."

Une autre voix se fit entendre, une voix qu'elle avait déjà entendu. Une voix d'homme qui coupe Inue dans ses paroles.



"Il a fait ce qu'il a dit."

C'était Ishiyumi qui était partit défier Misaiya Nazha et qui avait perdu son combat très rapidement.

"T'as enfin repris conscience ma mignonne! Je t'avais pourtant bien dit de ne rien faire pour abîmer ton joli minois. Inue! L'ayant combattu, je suis le mieux placé pour savoir qu'il a réussi son but. Il voulait nous détruire et il l'a fait. Je l'ai ressenti durant mon combat, il ne nous a pas détruit au sens propre du terme mais il nous a coupé toute velléité. En nous montrant sa force, en se retenant pour ne pas nous tuer, il nous a transmit ce message: Je peux vous tuer quand je le veux. L'effet psychologique est énorme. Les combattants qui ont assistée à sa démonstration de force sont marqué à vie, ils se disent qu'avec de tels ennemis, notre projet est impossible à réaliser. Ils quittent l'institut les uns après les autres... C'est finit pour nous, il nous a bel et bien détruit..."

Un long silence s'installa dans la chambre, tout le monde était plongé dans ses pensées, retraçant ce qui venait de se produire. Inue, suivit d'Ishiyumi quittèrent la chambre laissant de ce fait Lilya seule. Elle était la plus choquée dans l'histoire et c'est pourquoi les deux l'avaient laissés seule. Elle passait ce cap difficile seule. Son combat tourné dans sa tête, inlassablement ce qui renforça sa frustration et son sentiment de faiblesse. Au bout de deux semaines, elle sortit de sa chambre. Certaines de ses blessures étaient guéris, d'autres non. Toutefois, elle était en état de marcher. Elle sortit dehors et retourna vers le plan d'eau où s'était déroulé son combat. Elle réfléchissait beaucoup. Ishiyumi et Inue était derrière elle en train de le regarder. Soudain, Lilya prit la parole.

"Ce combat était très important pour moi, je le comprend enfin. J'étais trop immature et prétentieuse, mais surtout, j'étais trop peureuse. J'ai entamé ce combat tout en étant résignée à la défaite, à la mort. J'ai utilisé mon orgueil comme excuse pour mourir. Je partais perdante avant même de commencer ce combat. Je serais morte sans l'intervention de..." *D'ailleurs, qu'est ce que c'était que cette voix au fond de moi?* pensa-t-elle.

Elle prit une grande inspiration avant de reprendre.



Elle avait le regard brillant, elle venait de s'affranchir de ses hésitations. Une nouvelle résolution venait de naître en elle, une détermination sans faille. Elle avait passé ce cap d'elle-même, elle avait vraiment changé. Inue sourit en la voyant.

*On quitte une enfant et on retrouve une adulte. Elle a grandit et est plus forte... En entendra parler d'elle très bientôt, c'est sûr*

Sans dire un mot, Lilya prit ses affaires et se dirigea vers son embarcation pour partir vers une destination inconnu. Elle partit sans dire un mot, sans même regarder qui que ce soit. Elle comptait reprendre ses objectifs depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indu Island   

Revenir en haut Aller en bas
 
Indu Island
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GHOST ISLAND
» Là-bas, aux confins de l'Indu-Kush... une tribu qui résiste
» [Misty Moutain Island] Sauvetage en haute montagne. [Quête]
» The island: Motu Iti
» Mousquet et Tomahawk : 27 aout 1776 - Bataille de Long Island

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection ~ V2 :: Grand Line :: Autres Îles De Grand Line-
Sauter vers: