Venez incarner votre propre Personnage dans l'univers du Manga One Piece et parcourez les Mers de ce Monde en combattant pour vos Rêves !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reflexions sur le monde qui l'entoure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Reflexions sur le monde qui l'entoure   Jeu 4 Juin - 23:45

Couper l'acier: 6/10

La mer, le souffle du vent, le bleu de la liberté qui ondule docilement à l'horizon... Les nuages aux formes oniriques qui constellent le ciel, étoiles de jour dans un univers infini d'imagination...

Comme à son habitude, Suigyoku paraissait sur le pont. Son second, Alucard, et l'autre membre de son équipage, Sharon Martin, dormait. Le sommeil était une notion très relative pour elle, une sorte de passe temps. Il lui arrive aussi bien de passer des journées entière sans fermer l'œil comme de roupiller pendant deux jours de suite. Paradoxalement, bien que ses jours soient compté elle n'a pas la notion du temps qui l'entoure. Le temps est après tout une notion abstraite, inventé par l'être humain dans le but de satisfaire son insatiable envie de tout contrôler. Mais Suigyoku ne suit pas le modèle de l'humain standard. Certaine personne la qualifie d'inhumaine, de monstre... La société est cruelle, elle prône le respect, l'égalité, l'amitié et tout autre sorte d'émotion définie par les hommes, mais pour peu que vous ne vouliez pas rentrer dans le moule de la normalité les gens vous rejettent. Qu'y a t'il de mal à aider quelqu'un sur un coup de tête? A quoi bon être horrifié ou indigné face à un meurtre? La vie n'existe que pour prendre fin, auquel cas elle n'existerait pas.

Son esprit torturé et brisé se baladait à travers le domaine que les gens normaux appellent la philosophie comme s'il s'agissait d'une plage tranquille. Contrairement à beaucoup de monde, au lieu de s'atteler à cette réflexion alors qu'elle est en pleine possession de ses moyens elle préfère le faire pour se détendre, parfois en plein milieu de la nuit comme c'était le cas à présent. Allongé sur un pont de Gaillard humidifié par les embruns, rafraichie constamment par les nouvelle vagues qui se fracassait sur la coque de son navire, elle se laissa happer par le vide infini de la bande d'une somptuosité sans équivalent qui gisait au dessus d'elle, observant les phares de lumières que sont les étoiles perdues dans l'océan d'amertume d'un sombre bleu...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Re: Reflexions sur le monde qui l'entoure   Ven 5 Juin - 21:02

Couper l'acier:7/10


Tout autour, le chaos. Dans son esprit c'est la paix. Tout est calme, tout est logique. Tout, absolument tout peut se résumer à une seule question, à une seule réponse. Pourquoi? Pourquoi pas? Voila les deux seules interrogations vraiment utile dans un monde complètement dingue qui se veut rationnel. Le monde tourne selon sa propre logique, tout comme les aiguilles du temps. L'être humain dans son désir de contrôle absolu réfute cette affirmation, en enfermant l'imagination dans un système de chiffres, cage numérique qui régule tout. Quand dormir, quand manger... Tout. Mais n'est t'il pas vrai que lorsque que l'ennui domine, le temps s'écoule avec longueur? Alors que lorsqu'il est joyeux celui ci ce fait un malin plaisir d'accélérer, réduisant les bon moments à une unique larme dans le lac de la tristesse.

Soupirant, brisant la monotonie bruyante du murmures des vagues, la capitaine pirate se leva. Elle avait un objectif à remplir, autant continuer à marcher vers celui ci tant que son esprit le permet. Combien de moment de bonheur son âme rongée par la folie pourra t'il connaître à nouveau? Combien de massacre, combien de malheur seront nécessaire avant de rejoindre le monde des esprits? Elle ne le savait pas, mais jusqu'au bout elle défierait la logique du monde, jusqu'à la toute fin elle se dressera contre les barrières de l'imagination et des rêves.

La salle d'entrainement n'était aménagé pour l'instant que d'un bloc métallique, derniers vestige d'un marchant de Water Seven. L'esprit bien vidé par ses réflexions, nourri par ses convictions, Suigyoku commença à frapper, encore et encore, comme un automate, jusqu'au lever du soleil quelques heures plus tard. Peut être que sa méthode n'était pas bonne, surement même, mais cela ne l'empêcha pas de continuer jusqu'à tomber de fatigue à l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Re: Reflexions sur le monde qui l'entoure   Ven 5 Juin - 21:13

Couper l'acier:8/10

L'heure n'est plus à la réflexion, ni même à l'entrainement, mais au repos. Encore une fois, Suigyoku se retrouve victime de son irrégularité à dormir. Après avoir frappé comme une dingue sur le bloc d'acier, en vain, elle s'écroula de fatigue dans la salle d'entrainement. La fatigue prenant le dessus, elle se laissa aller dans les méandres reposant du sommeil. Ce ne fut qu'à l'heure du repas qu'elle reprit conscience. Les deux membres de son équipage ne semblait pas avoir noté son absence, ce ci connaissant un peu à la connaître ainsi que ses habitudes étrange en relation avec le sommeil.

Après avoir englouti un rapide en cas, la capitaine se remis à l'œuvre avec pour objectif de finir ce qu'elle avait commencé avant la fin de la journée. Un défi personnel, une barrière à franchir, non, exploser, afin de pouvoir continuer à gravir les échelons qui constituent son avenir. Le destin est t'il prédéfini? Peut être. En fait elle n'en à rien à faire, la seule chose importante à ses yeux actuellement est une évidence: en continuant à s'entrainer et à devenir forte, d'autres personnes auront plus de mal à l'arrêter.

Un peu de calme...voila ce qui lui serait bénéfique. La jeune femme déclara à ses compagnons qu'elle avait besoin de rester seule pour le reste de la journée et que en cas d'urgence elle se trouverait dans la salle d'entrainement. De retour dans ladite salle, Suigyoku commença tout une série d'exercices physique destiné à repousser les limites de son endurance. Même si dans son cas ils n'étaient pas très utiles, ils eurent au moins le mérite de l'échauffer. Les choses sérieuse commençaient!

Face à elle le bloc. Des rayures constellent sa face avant, mais pas de marques dignes de ce nom présente.... Elle allait régler ça au plus vite! La phase sérieuse commencé, elle était en harmonie avec son physique et son mental, rien ne pourrait lui résister. Son esprit se concentra sur la tâche qu'elle s'était fixé, sa résolution était sans failles...Elle allait le faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Re: Reflexions sur le monde qui l'entoure   Ven 5 Juin - 21:33

Couper l'acier: 9/10

Détermination...Le maître mot pour parvenir à dépasser cette étape qu'est le découpage de l'acier. Les pieds parallèle,le souffle tranquille, l'esprit aiguisé, Suigyoku s'élança face au morceau d'acier pur qui lui faisait face. Une nuée d'étincelles fait son apparition, sublimes lumières d'acier et de haine... Mais son "adversaire" en revanche en ressort presque intact. Une longue balafre zèbre désormais sa surface, enfoncé de plusieurs centimètre dans son "flanc". Un sourire illumine son visage, son défi pourrait bien se révélait plus facile que prévu!

Apparemment sa force n'avait rien à voir avec son échec, encore moins sa détermination, alors il ne restait plus qu'une seule possibilité: sa méthode. Foncer droit sur un adversaire n'est que rarement une bonne idée, il était logique qu'il en soit de même avec ce bloc lui faisant face. Face à son ennemi imaginaire, Suigyoku se remit en garde et tira la langue. Elle le vaincrait, elle en avait fait la promesse!

Une inspiration calme et inspirée... l'œil vif et prêt à analyser...Cette fois si c'est la bonne, quelque chose en elle lui souffle ceci, un murmure d'encouragement... Une inspiration lui vient. La femme lève le sabre au dessus de sa tête, la lame en direction de ses pieds positionné comme pour danser. Cela lui rappelle de vieux souvenir, relatif à sa vie d'avant... La danse, cela fait tellement longtemps qu'elle n'en à pas fait...

A nouveau elle s'élance, et au moment de l'impact elle effectue un pas de côté pour accomplir son assaut de dos.

"Butterfly Dance" (Danse du Papillon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suigyoku
Pirate Schizophrène | Inhuman Butterfly | Capitaine Du Bloody Butterfly
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2009
Rang : Pirate
Prime/Grade : Capitaine du Bloody Butterfly//35.000.000

MessageSujet: Re: Reflexions sur le monde qui l'entoure   Ven 5 Juin - 21:50

Coupe de l'acier: Objectif accompli, 10/10

Un bruit sourd se fait entendre. Suigyoku se retourne et constate avec satisfaction que le bloc n'est plus entier. La coupe n'est pas frontal, mais latéral. Le mouvement qu'elle effectua avant de véritablement attaquer fut multiple, comme les pas d'une danse, et le bloc ne fut pas découpé de part en part net mais en trois morceaux distinct et de même longueur. La capitaine avait donc réalisé deux attaques en un seul pas, et avec une force et une technique capable de trancher l'acier pur...Objectif accompli!

C'est avec un petit sourire satisfait qu'elle remonte sur le pont du navire, en sifflotant l'air d'une chanson macabre. Son entrainement actuel était fini, mais que pourrait t'elle faire ensuite? Peu importe, l'aventure l'appelait et il était temps que elle et son équipage rencontre enfin le chemin d'une île!

Ce qu'elle attendait se produisit enfin au bout d'une semaine. Les rations se faisait maigre, l'approvisionnement en eau et en alcool diminuait dangereusement, bref il était plus que temps d'accoster. L'île était plutôt grande, même par rapport à Water Seven, et Suigyoku était tout excité d'aller se détendre sur la terre ferme. D'un air enjoué elle informa ses compagnons qu'elle partait faire les courses, et qu'il pouvait faire ce qu'il voulait à condition d'être revenu pour le repas. D'un air allègre, les trois nakamas s'engagèrent dans la ville côtière près de laquelle le Bloody Butterfly avait accosté. Des nouvelles aventure les attendaient, peut être même de nouveaux compagnons qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reflexions sur le monde qui l'entoure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reflexions sur le monde qui l'entoure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde qui nous entoure
» Regarde et apprend le monde qui t'entoure [WIWOP]
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Resurrection ~ V2 :: Grand Line :: Mers De Grand Line-
Sauter vers: